Les déchè­te­ries de l’ag­glo res­tent acces­sibles aux usa­gers mal­gré la pour­suite de la grève des agents

Les déchè­te­ries de l’ag­glo res­tent acces­sibles aux usa­gers mal­gré la pour­suite de la grève des agents

FIL INFO – En grève depuis le 25 sep­tembre contre la nou­velle orga­ni­sa­tion de leurs condi­tions de tra­vail, les agents des déchè­te­ries métro­po­li­taines ont recon­duit leur mou­ve­ment ce mardi. Celui-ci devrait se pour­suivre au moins jusqu’à ven­dredi, date de la pro­chaine ren­contre avec la direc­tion. En atten­dant, les 21 déchè­te­ries de l’agglomération, majo­ri­tai­re­ment blo­quées la semaine der­nière, ont de nou­veau ouvert au public.

Jeudi der­nier, les agents ont pro­fité de l’i­nau­gu­ra­tion de la nou­velle déchè­te­rie de Saint-Martin-d’Hères pour faire entendre leurs reven­di­ca­tions. © Manuel Pavard, Place Gre’net

Le mou­ve­ment de grève dans les déchè­te­ries métro­po­li­taines, débuté mardi 25 sep­tembre à l’appel de la CGT, est entré dans sa deuxième semaine ce mardi. Les agents pro­testent notam­ment contre la nou­velle orga­ni­sa­tion de leurs condi­tions de tra­vail qu’entend impo­ser, selon eux, la Métropole.

Parmi les prin­ci­paux points de cris­pa­tion, le « tra­vail obli­ga­toire le dimanche sans majo­ra­tion sala­riale », la « mobi­lité sans pré­avis sur l’ensemble du ter­ri­toire métro­po­li­tain », un « mana­ge­ment auto­ri­ta­riste » ou encore le « non-res­pect déli­béré des règles d’hygiène et de sécu­rité ».

Des tracts appe­lant à signer une péti­tion en ligne

Pourtant, ce mardi, les 21 déchè­te­ries de l’agglomération gre­no­bloise, en majo­rité blo­quées la semaine der­nière, étaient de nou­veau acces­sibles au public. Mais gare aux effets d’optique : cette réou­ver­ture n’a rien à voir avec un quel­conque essouf­fle­ment de la mobilisation.

« Si des déchè­te­ries sont ouvertes, c’est parce que la Métropole a décidé de faire appel à des inté­ri­maires pour rem­pla­cer les gré­vistes », dénonce Dimitri Martinez, secré­taire géné­ral de la CGT-Métro. « Mais il y a tou­jours le même nombre de gré­vistes, soit 14 ou 15 sur les 19 agents titu­laires ! »

Déchèterie Jacquard, l'une des trois déchèteries que compte Grenoble © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

A l’ins­tar de la déchè­te­rie Jacquard, la majo­rité des 21 déchè­te­ries de l’ag­glo­mé­ra­tion étaient blo­quées la semaine der­nière, avant de réou­vrir cette semaine. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Faute de blo­cage, les agents ont choisi d’adopter une nou­velle stra­té­gie. Toute la jour­née, ces der­niers se sont ainsi relayés devant les dif­fé­rentes déchè­te­ries pour dis­tri­buer des tracts appe­lant à signer une péti­tion en ligne (sur change​.org), ainsi qu’une péti­tion papier « très majo­ri­tai­re­ment signée », selon François Bard, gar­dien de déchè­te­rie et repré­sen­tant du per­son­nel CGT.

« La pre­mière réponse de la Métropole, c’est d’envoyer ses agents au tribunal »

Quant aux rela­tions avec la Métropole, celles-ci soufflent le chaud et le froid. « La pre­mière réponse de la Métropole, c’est d’envoyer ses agents au tri­bu­nal », s’indigne Dimitri Martinez. Le syn­di­ca­liste a en effet été assi­gné devant le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif ce mer­credi matin, suite aux constats d’huissiers dres­sés sur les blo­cages ces der­niers jours.

La Métropole (ici Georges Oudjaoudi, vice-pré­sident en charge de la pré­ven­tion, la col­lecte et la valo­ri­sa­tion des déchets) rece­vra la CGT ven­dredi . © Manuel Pavard, Place Gre’net

Néanmoins, une petite brèche s’est ouverte ce mardi dans les négo­cia­tions avec la Métropole, encore au point mort la veille. Direction et syn­di­cats ont ainsi accepté de se ren­con­trer ven­dredi matin, après plu­sieurs ten­ta­tives d’ac­cord infructueuses.

Un ren­dez-vous réclamé depuis le début par les deux par­ties mais dont la tenue était pour­tant loin d’être gagnée.

« A l’origine, ils nous ont pro­posé un ren­dez-vous mais pour par­ler uni­que­ment du mana­ge­ment, déplore Dimitri Martinez. On leur a répondu qu’on n’accepterait de dis­cu­ter que dans le cadre glo­bal du pré­avis. » Pour l’instant, la Métropole s’est pliée à cette demande. Mais les agents seront inflexibles, pré­vient François Bard : « Soit on se ren­contre pour abor­der tous les points de reven­di­ca­tion, soit on ne se ren­contre pas. »

Manuel Pavard

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Métropole renouvelle sa convention avec TéléGrenoble avec une participation à hauteur de 300 000 euros la première année
La Métropole renou­velle sa conven­tion avec TéléGrenoble avec, à la clé, 300 000 euros pour l’an­née 2024 – 2025

FOCUS - La Métropole de Grenoble a voté à la quasi-unanimité le renouvellement de sa convention avec TéléGrenoble sur une période de trois ans avec, Lire plus

Projet de nou­velle unité d’in­ci­né­ra­tion des déchets d’Athanor à La Tronche : le bud­get s’envole

EN BREF - Le marché de "conception-réalisation process" pour le projet de nouvelle unité d'incinération et de valorisation énergétique (UIVE) des déchets sur le site Lire plus

Immeuble Wood sur l'écocité Presqu'île, secteur Vercors, lundi 3 juin 2024 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Ecocité Presqu’île à Grenoble : les per­for­mances « sans équi­valent en France » de l’immeuble ter­tiaire Wood

REPORTAGE – Au 82-86 avenue du Vercors à Grenoble, près du CEA1Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives , le bâtiment tertiaire Wood est Lire plus

Les associations d'aide aux étrangers dénoncent les nouvelles conditions d'accueil à la préfecture de l'Isère
Les asso­cia­tions d’aide aux étran­gers dénoncent les nou­velles condi­tions d’ac­cueil à la pré­fec­ture de l’Isère

FOCUS - Un collectif d'associations s'est adressé au préfet de l'Isère à travers une lettre ouverte pour dénoncer les nouvelles conditions d'accès dématérialisées aux services Lire plus

Aconit, association de sauvegarde du patrimoine informatique, sur le point de "tout mettre à la benne"?
Aconit, asso­cia­tion de sau­ve­garde du patri­moine infor­ma­tique, sur le point de « tout mettre à la benne » ?

FOCUS - L'association grenobloise Aconit, dédiée à la sauvegarde du patrimoine informatique (et logiciel) serait-elle menacée dans son existence même? C'est ce qu'explique la structure, Lire plus

Hausse des frais de scolarité: le syndicat grenoblois UEG accuse le gouvernement de "faire les poches des étudiants"
Hausse des frais de sco­la­rité : le syn­di­cat gre­no­blois UEG accuse le gou­ver­ne­ment de « faire les poches des étudiants »

FLASH INFO - Le syndicat étudiant UEG (Union étudiante de Grenoble) dénonce l'augmentation annoncée de 3 % (ou plus précisément 2,9 %) des frais d'inscription Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !