À Mistral, les locataires d’Actis ont désormais un atelier des habitants

sep article

FOCUS – Le bailleur social Actis a inauguré, le 26 septembre, l’Atelier des habitants, un logement aménagé au cœur du quartier Mistral pour accompagner ses locataires. Notamment à travers des ateliers bricolage, l’accueil individualisé de nouveaux arrivants, un espace de gratuité ou encore des temps de permanence. L’objectif ? Développer les bonnes pratiques des locataires afin de les responsabiliser et de les rendre acteurs dans l’entretien de leur logement.

 

 

Visite dLe bailleur social Actis a inauguré le 26 septembre l’Atelier des habitants, un logement aménagé au cœur du quartier Mistral pour accompagner ses locatairese l'appartement de l'Atelier des habitants. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Visite de l’appartement de l’Atelier des habitants. © Joël Kermabon – Place Gre’net

C’est au 7e étage du 11 rue Albert Thomas, en plein cœur du quartier Mistral, que le bailleur social Actis a aménagé au printemps dernier l’un de ses logements pour en faire l’Atelier des habitants.

 

Sur les murs des différentes pièces de l’appartement, des affichettes colorées à visée pédagogique, collées à proximité des appareils ou des équipements ménagers, rappellent quelques consignes et bonnes pratiques : « Entretenir les radiateurs », « Graisser les paumelles des portes », « Changer les fusibles »… Et précisent quelles sont les actions à la charge du locataire et celles de la responsabilité du bailleur.

 

Le bailleur social Actis a inauguré le 26 septembre l’Atelier des habitants, un logement aménagé au cœur du quartier Mistral pour accompagner ses locatairesDes posters rappelant des bandes dessinées rappellent les droits et devoirs des locataires. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Des posters inspirés des bandes dessinées rappellent les droits et devoirs des locataires. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

En plus grand format, des posters rappelant des bandes dessinées ornent la cuisine, le salon et la salle de bain. Là aussi pour attirer l’attention des visiteurs sur les particularités de ces pièces et ce à quoi il faut prêter attention. Comme « penser à nettoyer les siphons », près de la représentation de l’évier, ou bien « changez les lames de parquet détériorées » dans le salon. En somme, un « qui fait quoi dans mon appartement », grandeur nature.

 

 

« Le bouche à oreille a bien fonctionné »

 

Le 26 septembre, avait lieu l’inauguration de ce logement pas comme les autres, en présence de Stéphane Duport-Rosand, le directeur général d’Actis, de Lætitia Lemoine, élue de secteur, et de la sous-préfète Chloé Lombard. L’occasion d’une visite guidée pour présenter ce projet du bailleur visant à accompagner les habitants dans l’entretien et l’embellissement de leur logement. Mais aussi à les responsabiliser.

 

De gauche à droite : Chloé Lombard, sous-préfète de l'Isère, Stéphane Duport-Rosand, directeur général d'Actis et Lætitia Lemoine, élue de secteur. © Joël Kermabon - Place Gre'net.

De gauche à droite : Chloé Lombard, sous-préfète de l’Isère, Stéphane Duport-Rosand, directeur général d’Actis, et Lætitia Lemoine, élue de secteur. © Joël Kermabon – Place Gre’net.

Par quels moyens ? Notamment par l’animation d’ateliers de bricolage, l’accueil individualisé des nouveaux arrivants pour clarifier les rôles respectifs du locataire et du bailleur, ou encore la mise à disposition d’un espace de gratuité permanent. Le tout adossé à des temps de permanence programmés sur un créneau horaire adapté.

 

 

« Le bouche à oreille a bien fonctionné car, depuis la rentrée de septembre, il y a pas mal de gens qui viennent aux permanences et, surtout, nous avons beaucoup d’inscriptions aux prochains ateliers », se réjouit Perrine Jolivet, agent de développement local chez Actis. Ces derniers, qui sont un peu la vitrine de l’Atelier des habitants, visent à déployer durant l’année es séances pratiques « autour de la vie dans le logement et l’auto-rénovation ».

 

 

Développer les compétences des locataires

 

Les locataires peuvent ainsi apprendre à poser du papier peint ou des revêtements de sols, faire un peu de plomberie, de la peinture et d’autres petits travaux de bricolage. Mais pas seulement. L’entretien de l’appartement, la maîtrise des charges locatives, les économies d’énergies, la prévention des risques d’incendie, la santé dans le logement sont autant de sujets à explorer en fonction de leurs demandes et des besoins identifiés par l’équipe en charge du projet.

 

Des affichettes dispensent quelques conseils utiles. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Des affichettes dispensent quelques conseils utiles. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Il s’agit de développer les compétences, les bonnes pratiques des locataires afin de les rendre acteurs dans l’entretien de leur logement », explique Actis.

 

L’Atelier des habitants sert également à accueillir individuellement les nouveaux arrivants dans le parc locatif d’Actis sur le quartier Mistral.

 

« À chaque fois que nous enregistrons une entrée dans un de nos logements, nous rappelons le locataire un peu plus tard afin de l’accueillir et lui expliquer comment nous fonctionnons chez Actis, tout en lui faisant faire le tour du logement », précise Perrine Jolivet.

 

Une sorte de « parcours découverte des droits et devoirs des locataires », proposé systématiquement pour échanger avec eux, leur donner des explications sur les contrats d’entretien, les assurances…

 

 

Un espace de gratuité, des permanences, un blog…

 

Ajoutez à cela la mise à disposition d’une “gratuiterie” de la taille d’une chambre. Composé d’objets récupérés ou donnés par des habitants (petit matériel et petit outillage, livres, jouets, vases, luminaires, etc.), cet espace de gratuité permet à d’autres locataires de trouver leur bonheur. Et Actis va bientôt ouvrir une “bricothèque”, où sera prêté du matériel de bricolage.

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Enfin, une permanence a été mise en place tous les lundis après-midi, de manière à ce que les locataires aient une meilleure visibilité du projet. Le reste est affaire de communication : flyers, affiches collées dans tout le quartier et un blog régulièrement mis à jour.

 

 

De meilleures perspectives pour la fin de l’année

 

L’Atelier des habitants est un dispositif financé sur les fonds propres du bailleur Actis à hauteur de 3 500 euros, avec la participation de l’État et de la Métropole, soit respectivement 1 500 et 1 700 euros. Quid de la mobilisation des locataires ?

 

De gauche à droite : Chloé Lombard, sous-préfète de l'Isère et Stéphane Duport-Rosand, directeur général d'Actis. © Joël Kermabon - Place Gre'net.

De gauche à droite : Chloé Lombard, sous-préfète de l’Isère, et Stéphane Duport-Rosand, directeur général d’Actis. © Joël Kermabon – Place Gre’net.

Si quelques difficultés ont pu se faire sentir au départ sur les ateliers, de meilleures perspectives s’annoncent pour la fin de l’année avec déjà douze inscrits à la prochaine session pratique.

 

Et à l’avenir, est-ce qu’Actis envisage d’ouvrir d’autres lieux de ce type sur l’agglomération grenobloise ?

 

Ce n’est en fait pas le premier, comme nous l’explique Bénédicte Servant-Bordas, directrice du développement social et urbain. Et sans doute pas le dernier…

 

 

 

Joël Kermabon

 

 

commentez lire les commentaires
1000 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.