La gratuité des transports en commun à Grenoble ne sera pas à l’étude avant 2020

sep article



FOCUS – La gratuité des transports en commun n’est plus l’apanage des petites collectivités. L’agglomération dunkerquoise a sauté le pas. Une promesse de campagne tenue par le président de la collectivité, également maire socialiste de la ville-centre. À Grenoble, pourtant seule grande ville dirigée par un maire écologiste, on n’est pas prêt de voir le début d’une étude sur le sujet. En tout cas pas avant les prochaines élections.

 

 

Alors que le marché de mise à disposition des abris bus et tram à JCDecaux arrive à échéance, le SMTC consulte à tout-va. Sans tirer un trait sur la pub.

© Patricia Cerinsek

« Allez-vous dili­gen­ter une étude d’impact sur la gra­tuité des trans­ports en com­mun ? »

 

Telle était la ques­tion orale posée au maire de Grenoble par Patrice Voir, conseiller muni­ci­pal de l’opposition du groupe Rassemblement de gauche et de pro­grès, lors du der­nier conseil muni­ci­pal. La réponse du maire de Grenoble Eric Piolle risque de faire quelques déçus parmi les par­ti­sans des trans­ports en com­mun “libres”.

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
4881 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Pourtant s’é­tait une pro­messe de cam­pagne d’Eric Piolle

    sep article