Lieux de culte musul­mans dans l’agglomération gre­no­bloise : des asso­cia­tions par­fois sous influence ?

Lieux de culte musul­mans dans l’agglomération gre­no­bloise : des asso­cia­tions par­fois sous influence ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DÉCRYPTAGE – Troisième épisode du dossier sur l’Islam dans l’agglomération. Place Gre'net se penche cette fois sur les lieux de culte musulmans du bassin grenoblois. Plus d'une vingtaine au total. Comment fonctionnent ces mosquées ou salles de prière de quartier ? Comment se financent-elles ? Un contrôle est-il exercé sur le discours des imams ? Petit tour d'horizon.

 

 

Appel à la prière au Centre culturel musulman de Grenoble © Florian Espalieu - Place Gre'net

Appel à la prière au Centre culturel musulman de Grenoble. © Florian Espalieu - Place Gre'net

Il est midi et quart. La prière du vendredi commencera dans douze minutes très précisément au Centre culturel musulman de Grenoble (CCMG), 8 rue Lazare-Carnot.

 

Les fidèles, quasi-exclusivement des hommes, passent la porte et s’installent, dans la salle principale d’abord, puis dans l’entrée.

 

L’imam Abdenacer Zitouni, membre du Conseil des imams de l’Isère (CII), assure le prêche tous les vendredis. Visage rond et barbe blanche, l'homme attend la fin de l'appel à la prière avant de lire son sermon sur un smartphone d’une voix calme.

 

 

Un prêche quasi-exclusivement en français

 

À l’exception de quelques versets du Coran, le prêche est prononcé uniquement en français. « Un choix pratique, indique Lotfi Makhlouf, président du CCMG, étant donné que le public est plutôt jeune et francophone. »

 

Lotfi Makhlouf, président du Centre culturel musulman de Grenoble © Florian Espalieu - Place Gre'net

Lotfi Makhlouf, président du Centre culturel musulman de Grenoble. © Florian Espalieu - Place Gre'net

Hormis quelques chibanis (cheveux blancs, en arabe) au fond de la salle, la moyenne d’âge de l’assistance se situe en effet autour de la trentaine.

 

Pendant une dizaine de minutes, les fidèles s’inclinent et se prosternent en direction de La Mecque, rituel ponctué par la voix de l’imam récitant le Coran. Enfin, la centaine de personnes se lève. Sourires et saluts égayent les visages.

 

Quelques femmes, sortant de la petite salle située à l’étage, et des hommes massés dans la bibliothèque les rejoignent vers la sortie. Non sans s’être auparavant acquittés de l’aumône recueilli par l’imam.

 

 

Mosquées ou salles de prière ?

 

Situé en plein centre-ville à côté de la piscine municipale Jean Bron, le Centre culturel musulman de Grenoble n’est pas à proprement parler une mosquée, mais une salle de prière. « La différence est qu’une mosquée s’engage à être ouverte pour les cinq prières quotidiennes », détaille Lotfi Makhlouf.

 

L’agglomération grenobloise compte plus d’une vingtaine de lieux de culte musulmans. Comment fonctionnent ces mosquées ou salles de prière ?Horaire des prières dans la mosquée As-Sunnah du Village olympique © Florian Espalieu - Place Gre'net

Horaire des prières  © Florian Espalieu - Place Gre'net

Le CCMG étant plutôt un lieu de formation, avec du soutien scolaire, des cours d’arabe et une bibliothèque, il n’est ouvert que de 9 à 19 heures. Ce qui exclut, de fait, la première prière du matin, entre 5 et 6 heures, et les deux dernières du soir, au-delà de 20 heures.

 

Salles de prière ou mosquées, les lieux de culte ont bien souvent un statut associatif à but non lucratif. Ce sont la plupart du temps des “associations de loi 1901” ou plus rarement “de loi 1905”. Un statut qui offre quelques avantages fiscaux, mais limite l’objet à l’aspect cultuel. Sur la grosse vingtaine de lieux de culte dénombrés dans l'agglomération (cf. carte ci-dessous), seule la salle de prière Al-Nour, située dans un foyer Adoma (ex-Sonacotra) à Échirolles, n'a pas de statut légal.

 


Légende :
- Vert clair : mosquées essentiellement fréquentées par des populations d'origine maghrébine
- Vert foncé : mosquées salafistes ou présumées comme telles
- Rouge : mosquées essentiellement fréquentées par des populations d'origine turque

Afficher la carte en plein écran

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 73 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FE

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Naëm Bestandji, qui se définit comme militant féministe universaliste et laïc, était l'invité de la conférence sur la laïcité d'Emilie Chalas - prévue le 9 décembre 2021 et finalement reportée - où il devait présenter son livre "Le linceul du féminisme" consacré au voile islamique, outil selon lui "au service du patriarcat islamiste". © DR
Naëm Bestandji, mili­tant laïque : « Les isla­mistes pres­crivent le voile pour apai­ser leur obses­sion sexuelle »

ENTRETIEN - L'écrivain isérois Naëm Bestandji, fondateur du comité grenoblois de "Ni putes ni soumises", interviendra à la conférence sur la laïcité organisée par Émilie Lire plus

Farid Omeir, tête de liste "Agir pour ne plus subir" de l'Union des démocrates musulmans de français. Photo Facebook
Régionales 2021 : la liste « Agir pour ne plus subir » sou­haite faire entendre la voix des musul­mans lors des élections

  EN BREF - Farid Omeir mène la liste "Agir pour ne plus subir" de l'Union des démocrates musulmans français (UDMF) en Auvergne Rhône-Alpes pour Lire plus

La fédération des associations des mosquées de l'Isère appelle à annuler les festivités commémorant la naissance du prophète.
La fédé­ra­tion des asso­cia­tions des mos­quées de l’Isère appelle les musul­mans à annu­ler les fes­ti­vi­tés du Mawlid

FLASH INFO - Dans un communiqué, la fédération des associations des mosquées de l'Isère (Fami) appelle les musulmans du département, en soutien aux chrétiens, à Lire plus

Assassinat de Samuel Paty : à Grenoble, l’Association des musul­mans unis condamne un « acte ignoble »

  FLASH INFO - L'Association des musulmans unis (Amu) a publié, ce 19 octobre 2020, un communiqué condamnant l'attentat de Conflans-Sainte-Honorine, au cours duquel Samuel Lire plus

La Place Saint-Bruno et son église. © Florent Mathieu - Place Gre'net
Déconfinement à Grenoble : les églises ouvrent, les mos­quées et syna­gogues res­tent fermées

  FOCUS - Après deux mois de confinement, les lieux de cultes reprennent du service et s'adaptent aux mesures sanitaires. À Grenoble, les églises catholiques Lire plus

Le chercheur Sebastian Roché a présenté les grandes lignes de son ouvrage De la police en démocratie, paru fin 2016 aux éditions Grasset, au cours d'une conférence donnée à Grenoble dans le cadre du cycle de conférences "Avenue centrale, le 10 janvier 2017.
Sebastian Roché : “Si on ne veille pas à ren­for­cer la cohé­sion, ça risque d’éclater”

ENTRETIEN - Le politologue français spécialisé en criminologie Sebastian Roché présentait, mardi 10 janvier sur le campus de Saint-Martin-d'Hères, les grandes lignes de son ouvrage Lire plus

Flash Info

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

|

22/06

17h25

|

|

22/06

12h17

|

|

22/06

11h24

|

|

22/06

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin