Exposition "Absence, Mémoire d'un lieu vacant, Collection d'art actuel" © Adèle Duminy

Exposition « Absence » : atmo­sphère ana­chro­nique et envoû­tante au Château de la Veyrie à Bernin

Exposition « Absence » : atmo­sphère ana­chro­nique et envoû­tante au Château de la Veyrie à Bernin

FOCUS – Très joli moment que celui passé à déam­bu­ler dans les espaces du Château de la Veyrie à Bernin, qui accueillent, jusqu’au 28 octobre, l’exposition « Absence, Mémoire d’un lieu vacant, Collection d’art actuel ». L’altération mar­quée des inté­rieurs crée un contraste fort avec la moder­nité des œuvres expo­sées. D’où cette émo­tion indé­fi­nis­sable qui semble prendre à la gorge le spec­ta­teur. Visite.

Le Château de la Veyrie, à Bernin © Adèle Duminy

Le Château de la Veyrie, à Bernin. © Adèle Duminy

Si vous pen­sez que le Château de la Veyrie ne vaut que pour le res­tau­rant qui le jouxte, c’est que vous n’avez pas péné­tré dans ses inté­rieurs aussi déla­brés qu’envoûtants. Voilà quatre ans que la com­mune de Bernin, qui a acquis l’édifice en 1995, l’ouvre au public pen­dant la sai­son esti­vale. L’occasion d’y visi­ter, outre l’édifice lui-même, une expo­si­tion artis­tique renou­ve­lée chaque année.

Réjouissons-nous, l’exposition de cette année, « Absence, Mémoire d’un lieu vacant », est pro­lon­gée jusqu’au 28 octobre 2018. Tous les same­dis et dimanches, de 14 heures à 19 heures, gra­tui­te­ment, on pourra ainsi appré­cier les œuvres d’art actuel issues de la col­lec­tion du Berninois Gilles Fourneris, qui assure aussi le com­mis­sa­riat d’exposition.

Des « inté­rieurs muti­lés » comme figés dans le temps

L’exposition qu’abrite le Château de la Veyrie depuis le 26 mai 2018 porte bien son nom : « Absence, Mémoire d’un lieu vacant ». « On a voulu racon­ter le siècle passé, l’histoire des Keller [la bâtisse appar­te­nait à Charles Albert Keller, pion­nier de l’élec­tro­mé­tal­lur­gie, ndlr] et don­ner l’im­pres­sion que ce lieu avait été quitté récem­ment et laissé en l’é­tat », explique le col­lec­tion­neur Gilles Fourneris.

Exposition "Absence, Mémoire d'un lieu vacant, Collection d'art actuel" © Adèle Duminy

Exposition « Absence, Mémoire d’un lieu vacant, Collection d’art actuel » © Adèle Duminy

Pour ce faire, les pièces ont été meu­blées et des bou­quets de fleurs en décré­pi­tude semblent y jouer le rôle des vani­tés d’autrefois (ces natures mortes rap­pe­lant notre fini­tude avec force sym­boles). Ces « inté­rieurs muti­lés », pour reprendre l’expression du com­mis­saire d’exposition, paraissent figés dans le temps et créent ainsi un contraste tout à fait sai­sis­sant avec la contem­po­ra­néité des œuvres expo­sées, datées des années 1960 à nos jours.

L’inquiétante étran­geté sus­ci­tée par cette atmo­sphère ana­chro­nique égale lar­ge­ment l’intérêt que l’on voue aux pièces artis­tiques dis­per­sées dans l’édifice.

Exposition "Absence, Mémoire d'un lieu vacant, Collection d'art actuel" © Adèle Duminy

Exposition « Absence, Mémoire d’un lieu vacant, col­lec­tion d’art actuel » © Adèle Duminy

Un mon­tage difficile

Il se dégage par­fois une forme d’évidence dans le choix des œuvres rela­ti­ve­ment aux pièces de la bâtisse. Le bou­doir accueille des pièces ren­voyant à l’intimité fémi­nine, une pho­to­gra­phie de latrines orne les… latrines (voir ci-contre), les pièces gra­phiques semblent faire écho aux faïen­ce­ries des salles d’eau…

Exposition "Absence, Mémoire d'un lieu vacant, Collection d'art actuel" © Adèle Duminy

Exposition « Absence, Mémoire d’un lieu vacant, col­lec­tion d’art actuel » © Adèle Duminy

« Il y a eu beau­coup d’hésitations. Ça a été presque dou­lou­reux. Pour les mon­teurs, ça a été com­pli­qué parce que j’ai dif­féré le pla­ce­ment d’un cer­tain nombre de pièces très long­temps », confie Gilles Fourneris avec fran­chise et émotion.

L’accueil cha­leu­reux que le public réserve à l’ex­po­si­tion, rétifs à l’art contem­po­rain com­pris, ravit donc le com­mis­saire d’exposition. Sa col­lec­tion, qu’il dit modeste en rai­son du coût rela­ti­ve­ment bas de ses acqui­si­tions, com­porte des pièces réa­li­sées par des artistes aux noto­rié­tés variables. Niki De Saint Phalle ou Ernest Pignon Ernest côtoient de jeunes artistes chers au col­lec­tion­neur, comme l’artiste plas­ti­cienne Mathilde Denize.

Un pro­jet de res­tau­ra­tion dans les cartons ?

L’autre fina­lité de ces expo­si­tions esti­vales, outre celle de don­ner à voir de l’art actuel au plus grand nombre, est bien sûr de mon­trer dans quel état de déla­bre­ment se trouve le Château de la Veyrie.

Exposition "Absence, Mémoire d'un lieu vacant, Collection d'art actuel" © Adèle Duminy

Exposition « Absence, Mémoire d’un lieu vacant, col­lec­tion d’art actuel » © Adèle Duminy

La réno­va­tion des exté­rieurs ne per­met pas d’imaginer la vétusté dans laquelle s’abîment les inté­rieurs. Si la scé­no­gra­phie de l’exposition « Absence » tire astu­cieu­se­ment avan­tage de cet état pour créer l’émotion, elle sou­ligne aussi la néces­sité d’agir pour les ins­tances publiques.

« Une étude a été com­man­di­tée par la Ville de Bernin à un cabi­net lyon­nais en charge de faire des pro­po­si­tions concer­nant l’aménagement du patri­moine dans un but cultu­rel. Cette année, la Ville va réflé­chir aux conclu­sions en vue de faire émer­ger des déci­sions assez vite, avant le pas­sage de flam­beaux de 2020 en tout cas », explique, pru­dent, le collectionneur.

D’autres tutelles seraient-elles envi­sa­geables ? « Aujourd’hui, c’est tout à fait pré­ma­turé de par­ler de l’implication de telle ou telle col­lec­ti­vité locale ou de l’État. C’est la volonté évi­dem­ment du maire et des autres per­sonnes qui s’occupent du dos­sier de par­tir en croi­sade pour sol­li­ci­ter le dépar­te­ment et la région. » Affaire à suivre.

Adèle Duminy

Infos pra­tiques

Château de la Veyrie, à Bernin

Exposition « Absence, Mémoire d’un lieu vacant »

Jusqu’au 28 octobre 2018

Samedi et dimanche, de 14 à 19 heures

Entrée libre

AD

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Après une première édition début 2022 au Musée Hébert, l'opération Lumières au Musée s'installe cet hiver au Musée de l'Ancien Évêché. Elle restera en place jusqu'au 11 mars prochain. © Martin de Kerimel - Place Gre'net
Grenoble : le Musée de l’Ancien Évêché s’ha­bille de lumières pour les nuits d’hiver

EN BREF - Les nuits d'hiver sont belles au Musée de l'Ancien Évêché, en ce début février. Le Département de l'Isère a invité deux artistes Lire plus

Parmi les propositions de cette édition de Vive les Vacances : Les Petits Papiers de Léopoldine, à découvrir au Déclic (Claix) le 8 février. © Morgan Martinet
Vive les Vacances : de bonnes idées de spec­tacles pour petits et grands dans l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

ÉVÉNEMENT - Les enfants vont probablement se régaler. Après une série de rendez-vous à la Toussaint et pendant les fêtes de Noël 2022, le mini-festival Lire plus

L'éditeur Gallimard Jeunesse célèbre le 25e anniversaire des aventures de Harry Potter. Les romans restent des bestsellers ! © Warner Bros. France
Deux librai­ries gre­no­bloises célèbrent l’an­ni­ver­saire de Harry Potter samedi 4 février

EN BREF - Harry Potter vient d'avoir 25 ans. Pour marquer le coup, à Grenoble, deux librairies (la Fnac Victor-Hugo et Momie) prévoient de célébrer Lire plus

Assez fraîchement accueilli par la critique, 'Astérix & Obélix - L'Empire du milieu sera toutefois l'un des films phares visibles à la Vence Scène. © Christophe Brachet - Pathé Films
Festival À vous de voir : six jour­nées intenses de cinéma pro­gram­mées à la Vence Scène de Saint-Égrève

EN BREF - Envie de cinéma pour bien profiter du début des vacances d'hiver ? Bonne nouvelle : toujours ouverte aux échanges, la Vence Scène, Lire plus

Les cinéphiles devraient se régaler au cours de la soirée du 3 février, avec Infernal Affairs, un thriller venu de Hong Kong. © TFM Distribution
Le Maudit Festival : une béné­dic­tion gre­no­bloise pour les ciné­philes les plus aventureux

FOCUS - Dépassé, l'écran géant ? À Grenoble, à l'heure des plate-formes numériques, une poignée de passionnés continue de défendre le plaisir des projections en Lire plus

Le Syndeac Auvergne-Rhône-Alpes appelle les collectivités à soutenir les établissements culturels face à l'inflation
Les col­lec­ti­vi­tés d’Auvergne-Rhône-Alpes appe­lées à sou­te­nir les struc­tures cultu­relles face à l’inflation

FLASH INFO - "En 2023, aucune baisse de financement ne pourra être supportée par le service public de la culture". Tel est le message que Lire plus

Flash Info

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Abonnement| Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

Agenda

Je partage !