Classement de Shanghai : l’UGA, Grenoble INP et Gem tirent leur épingle du jeu

sep article

FIL INFO – L’Université Jiao-tong de Shanghai a rendu public son classement des universités mondiales par catégories. L’Université Grenoble-Alpes figure dans 35 disciplines sur 54 et apparaît dans les 50 premières à plusieurs reprises. Une présence remarquable qui ne doit pas faire oublier celle de Grenoble INP ainsi qu’une nouvelle entrée de Grenoble École de management dans le classement.

 

 

Une fois encore, l’Université Grenoble-Alpes (UGA) se distingue dans le classement de Shanghai. Chaque année, ce hit-parade mondial des universités établi par l’Université Jiao-tong constitue un passage obligé pour les établissements universitaires, malgré des critères de sélection souvent jugés insuffisants. Si le classement général 2018 n’a pas encore été dévoilé, les classements par disciplines placent Grenoble en bonne position dans nombre de domaines.

 

 

L’UGA présente dans 35 catégories sur 54

 

Ainsi, sur 54 catégories retenues, l’UGA est mentionnée dans 35. L’établissement grenoblois fait par ailleurs son apparition dans plusieurs disciplines : l’Éducation, la Psychologie, la Technologie médicale et la Biotechnologie. Deux nouvelles disciplines mettent encore l’UGA à l’honneur : l’Océanographie et les Sciences de l’atmosphère, pour lesquelles l’Université de Grenoble est citée directement à la 40e place, sur 400 établissements.

 

Campus de Saint Martin d'Hères © Florent Mathieu - Place Gre'net

Campus de Saint-Martin-d’Hères © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

L’Université Grenoble Alpes apparaît en effet à plusieurs reprises dans le “Top 50” des universités mondiales. Classée 37e dans la catégorie Ressources de l’eau, 31e en Ingénierie de l’informatique, 30e en Physique ou encore 18e pour la discipline des Sciences de la Terre, elle ravit même la 10e place dans le domaine de la Géographie.

 

 

Grenoble INP maintient sa présence dans le classement

 

Toutefois, l’UGA n’est pas le seul établissement universitaire grenoblois à figurer dans le classement de Shanghai. Si Grenoble INP (Institut national de Polytechnique) est moins mentionnée que sa comparse, elle n’en demeure pas moins présente dans 18 catégories. Elle fait d’ailleurs son apparition dans le domaine de l’Ingénierie civile… mais sort du classement dans les disciplines de la Géographie et de l’Ingénierie biomédicale.

 

Visuel de Grenoble INP, devant l'UGA au classement de Shanghai dans les disciplines de l'Ingénierie électrique et électronique et de la Télédétection. © Grenoble INP

Visuel de Grenoble INP, devant l’UGA au classement de Shanghai dans les disciplines de l’Ingénierie électrique et électronique et de la Télédétection. © Grenoble INP

 

Et si l’UGA dame souvent le pion à Grenoble INP, ce dernier n’en supplante pas moins sa concurrente dans plusieurs domaines. L’Institut est ainsi classé 43e, et premier établissement français, dans la discipline de l’Ingénierie électrique et électronique, tandis que l’UGA figure dans le rang des 51-75*. Grenoble INP est encore 12e en matière de Télédétection, soit neuf places devant l’UGA.

 

 

Grenoble École de management citée deux fois

 

Enfin, un dernier établissement grenoblois figure au palmarès du classement de Shanghai. Grenoble École de management (Gem) y avait fait son apparition en 2017 dans le domaine du Management, en se classant dans le rang 201-300. L’école maintient sa place en 2018, et se voit mentionnée dans une seconde catégorie : l’Administration des affaires, où elle figure une fois encore dans le rang 201-300.

 

Grenoble Ecole de management fait une seconde apparition dans le Classement de Shanghai © Florent Mathieu - Place Gre'net

Grenoble École de management fait une seconde apparition dans le Classement de Shanghai. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Une seconde référence que Gem n’a pas manqué de souligner, vantant dans un communiqué « la qualité et la performance de ses équipes d’enseignants-chercheurs ». Pour son directeur général Loïck Roche, Grenoble École de management développe ainsi une « stratégie gagnante » en proposant « des visions et des solutions aux grands défis humains ». Et ouvre « une voie dans laquelle s’engage aujourd’hui l’ensemble des Business Schools ».

 

FM

 

 

Au-delà de la cinquantième place, le classement de Shanghai cesse de donner la position exacte de l’établissement mais le classe dans une tranche approximative (51-75, 76-100, 101-150, 151-200, etc.).

 

 

commentez lire les commentaires
3406 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.