L’alimentation bio et végétarienne se fraye tardivement un chemin dans les crèches de la Ville de Grenoble

sep article
2,50 € par mois pour prendre le bus et le tram : et si c

ENQUÊTE – Manger bio est recommandé pour la santé. C’est encore plus vrai pour les tout petits dont l’organisme en formation est plus vulnérable aux pesticides et toxines. D’aucuns seront donc surpris d’apprendre que Grenoble, la plus grande ville écologique de France, n’a introduit l’alimentation bio dans les crèches que depuis quelques mois,  parfois à toutes petites doses… Et qu’il n’existe pas de menus de substitution pour les enfants végétariens. En amont du vote de la loi Alimentation au Sénat prévu ce 26 juin, Place Gre’net s’est penché sur les assiettes des crèches municipales.

 

 

Enfants jouant dans la cours extérieure de la crèche Charrel, rue Charrel, Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

Enfants jouant dans la cours extérieure de la crèche Charrel, rue Charrel, Grenoble © Chloé Ponset – Place Gre’net

En novembre dernier, le centre communal de l’action sociale (CCAS) de la Ville de Grenoble qui gère les vingt-huit crèches municipales de Grenoble, s’est décidé à proposer des aliments bio au menu des tout petits. Ce n’était pas trop tôt. Les élèves des écoles élémentaires et primaires bénéficient de denrées biologiques (pain, viandes, légumes, produits laitiers, selon les repas) depuis plusieurs années déjà.

 

Un retard fort surprenant, car nul ne peut désormais ignorer les effets délétères des pesticides retrouvés dans les légumes conventionnels ou de la dioxine dans la viande d’élevages industriels, sur le cerveau et l’organisme des tout petits : troubles neuro-comportementaux et endocriniens, lésions rénales et nerveuses, etc.

 

 

Un effort insurmontable ?

 

L’effort à faire était-il insurmontable pour Grenoble dont le maire Eric Piolle affirme pourtant que « le 100 % bio ou local, c’est possible dans toutes les cantines » ? D’autant que les repas des crèches ne représentent chaque midi “que” 700 repas, dont 300 menus bébé, sur 12 000 menus confectionnés les jours ouvrés par la cuisine centrale située 57 rue Général Mangin. À l’approche des grandes vacances, Place Gre’net fait le bilan sur les denrées bio dans l’assiette des tout petits.

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
1751 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.