Des militants d'Alternatiba ont occupé les friches des Halles Neyrpic ce 20 juin à Saint-Martin-d'Hères pour contester le projet d'aménagement commercial.

“Pôle de vie” vs “centre com­mer­cial” : le pro­jet Neyrpic déchaîne les pas­sions à Saint-Martin-d’Hères

“Pôle de vie” vs “centre com­mer­cial” : le pro­jet Neyrpic déchaîne les pas­sions à Saint-Martin-d’Hères

REPORTAGE PHOTO – Les mili­tants de l’as­so­cia­tion Alternatiba-Grenoble occu­paient les friches indus­trielles des Halles Neyrpic, ce mer­credi 20 juin à Saint-Martin-d’Hères. Une action pour contes­ter le pro­jet visant à construire un « pôle de vie » pour le maire, un « centre com­mer­cial » pour les militants.

« Un centre com­mer­cial n’est pas un centre-ville ! Non au pro­jet Neyrpic ! » C’est le slo­gan que décla­maient les mili­tants de l’as­so­cia­tion Alternatiba-Grenoble, ce mer­credi 20 juin. Pour eux, « Saint-Martin-d’Hères n’a pas réel­le­ment de centre-ville. Depuis le temps que l’on réclame une place ou quelque chose où les gens puissent se retrou­ver… Là, ils construisent un centre commercial ! »

Pour mon­trer leur mécon­ten­te­ment, les mili­tants de l’as­so­cia­tion ont occupé le site Neyrpic en fin d’a­près-midi, informé les Martinérois et dis­tri­bué des tracts aux auto­mo­bi­listes. Élisa Martinez et William Deouid, tous deux mili­tants au sein du col­lec­tif, nous expliquent ce qui a motivé cette action :

Reportage d’Élisa Montagnat

Centre com­mer­cial ou pôle de vie ?

Pour les mili­tants de l’association Alternatiba-Grenoble, le pro­jet Neyrpic se résume à la construc­tion d’un centre com­mer­cial dans les friches indus­trielles de Saint-Martin-d’Hères inuti­li­sée depuis soixante-dix ans. Mais pour le maire David Queiros, ce sera un pôle de vie : « La déno­mi­na­tion de centre com­mer­cial est exces­sive, avec un tel res­pect du patri­moine […] Il y aura des res­tau­rants, des bras­se­ries, des acti­vi­tés de loi­sirs… Et des commerces. » 

Pour autant, le lieu fera-t-il office de centre-ville ? « La maille prin­ci­pal de Neyrpic fait 700 mètres de long et 25 mètres de large, donc c’est presque une place. En tout cas, la cen­tra­lité sera là, et on aura un espace ouvert au public et tout à fait fré­quen­table. Ce pro­jet est une réponse à un cœur de ville. »

Alternatiba occupe les friches industrielles de Neyrpic pour dénoncer le projet Neyrpic.

Alternatiba occupe les friches indus­trielles de Neyrpic pour dénon­cer le pro­jet. – Elisa Montagnat ‑Placegrenet​.fr

Au-delà de leur exi­gence d’un centre-ville, les mili­tants pointent plu­sieurs pro­blèmes : « C’est un pro­jet d’un autre temps. Il va géné­rer pol­lu­tion, cha­leur, voi­tures sup­plé­men­taires, émis­sions de gaz à effet de serre… Il va éga­le­ment fra­gi­li­ser l’ac­ti­vité éco­no­mique de la Métropole car il y a déjà des grands centres com­mer­ciaux comme Grand’Place et à la Caserne de Bonne qui ne vont pas très bien, tout comme cer­tains com­mer­çants du centre-ville. »

« Neyrpic va appor­ter des solu­tions pour un meilleur ré-équi­li­brage commercial »

« Avant le tram, on était à 40 000 véhi­cules par jour, rétorque David Queiros. Aujourd’hui, moins de 20 000. Avec ce pro­jet, on pas­ser à envi­ron 25 000 voi­tures, ça reste mieux qu’a­vant. De plus, le deuxième per­mis de construire est beau­coup plus adapté à l’en­vi­ron­ne­ment : on conserve les façades, on ins­talle 13 000 mètres car­rés de pan­neaux pho­to­vol­taïques… Le bâti­ment sera qua­si­ment auto­nome pour les par­ties com­munes avec l’éner­gie solaire. » 

David Queiros, maire de Saint-Martin-d’Hères © Giovanna Crippa – Place Gre’net

Quid de la fra­gi­li­sa­tion des com­merces exis­tants ? Cet argu­ment n’a pas lieu d’être pour le maire : « Les études montrent que du côté Est de l’ag­glo­mé­ra­tion, on est sous-dotés en matière de com­merces. Neyrpic n’est pas un pro­blème. Il va appor­ter des solu­tions pour un meilleur ré-équi­li­brage com­mer­cial. D’ailleurs, à Saint-Martin-d’Hères, les com­mer­çants ne sont pas éle­vés contre le pro­jet Neyrpic car ils pensent que cela appor­tera plus de dynamisme. »

Voilà main­te­nant bien­tôt dix ans que le pro­jet peine à démar­rer. Le 3 mai der­nier, le maire de Saint-Martin-d’Hères a déli­vré le per­mis de construire. Mais pour les mili­tants, « il est fort pro­bable qu’un recours soit aussi déposé contre le per­mis de construire avant la date butoir du 3 juillet ». Les tra­vaux devraient démar­rer autour du 15 sep­tembre… normalement.

Élisa Montagnat

PT

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Chasse-sur-Rhône appelle à l’ap­pli­ca­tion du prin­cipe pol­lueur-payeur pour les PFAS, ou pol­luants éternels

FLASH INFO - La mairie de Chasse-sur-Rhône s'engage contre les PFAS, soit les substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées communément désignées comme des "polluants éternels" que l'on Lire plus

Alfa Laval inaugure une nouvelle ligne de production d'échangeurs à circuit imprimé sur son site de Fontanil-Cornillon
Le Fontanil-Cornillon : Alfa Laval inau­gure une nou­velle ligne de pro­duc­tion d’é­chan­geurs à cir­cuit imprimé

FLASH INFO - L'entreprise suédoise Alfa Laval, "leader mondial de l’échange thermique", a inauguré sa nouvelle ligne de production dédiée aux échangeurs thermiques à circuit Lire plus

À la Métropole de Grenoble, le débat sur la compétence "nappes souterraines" tourne en eau de boudin
À la Métropole de Grenoble, le débat sur la com­pé­tence « nappes sou­ter­raines » tourne en eau de boudin

FOCUS - Une délibération pour modifier les statuts de la Métropole de Grenoble a donné lieu à de nouveaux échanges au vitriol lors du conseil Lire plus

Visite d'Agnès Pannier-Runacher à Méthavareze (Auberives-sur-Varez) sous le signe de l'agrivoltaïsme
Visite d’Agnès Pannier-Runacher en Isère sous le signe de l’agrivoltaïsme

FLASH INFO - Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, est attendue en Isère vendredi 12 avril 2024, Lire plus

La Ville de Pont-de-Claix salue la condamnation d'un couple de propriétaires "marchands de sommeil"
La Ville de Pont-de-Claix salue la condam­na­tion d’un couple de pro­prié­taires « mar­chands de sommeil »

FLASH INFO - La Ville de Pont-de-Claix salue la condamnation devant le tribunal correctionnel de Grenoble d'un couple de propriétaires décrits comme des "marchands de Lire plus

« Plaidoyer pour les ani­maux » : une ving­taine d’as­so­cia­tions réunies à Grenoble autour de la condi­tion ani­male, vrai « sujet de société »

FOCUS - Une vingtaine d'associations de protection animale tenaient des stands, samedi 6 avril 2024, au Jardin de ville, lors de la deuxième journée de Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !