Des militants d'Alternatiba ont occupé les friches des Halles Neyrpic ce 20 juin à Saint-Martin-d'Hères pour contester le projet d'aménagement commercial.

“Pôle de vie” vs “centre commercial” : le projet Neyrpic déchaîne les passions à Saint-Martin-d’Hères

“Pôle de vie” vs “centre commercial” : le projet Neyrpic déchaîne les passions à Saint-Martin-d’Hères

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE PHOTO – Les militants de l’association Alternatiba-Grenoble occupaient les friches industrielles des Halles Neyrpic, ce mercredi 20 juin à Saint-Martin-d’Hères. Une action pour contester le projet visant à construire un « pôle de vie » pour le maire, un « centre commercial » pour les militants.

 

 

« Un centre com­mer­cial n’est pas un centre-ville ! Non au pro­jet Neyrpic ! »  C’est le slo­gan que décla­maient les mili­tants de l’as­so­cia­tion Alternatiba-Grenoble, ce mer­credi 20 juin. Pour eux, « Saint-Martin-d’Hères n’a pas réel­le­ment de centre-ville. Depuis le temps que l’on réclame une place ou quelque chose où les gens puissent se retrou­ver… Là, ils construisent un centre commercial ! »

 

Pour mon­trer leur mécon­ten­te­ment, les mili­tants de l’as­so­cia­tion ont occupé le site Neyrpic en fin d’a­près-midi, informé les Martinérois et dis­tri­bué des tracts aux auto­mo­bi­listes. Élisa Martinez et William Deouid, tous deux mili­tants au sein du col­lec­tif, nous expliquent ce qui a motivé cette action :

 

Reportage d’Élisa Montagnat

 

 

Centre commercial ou pôle de vie ?

 

Pour les mili­tants de l’association Alternatiba-Grenoble, le pro­jet Neyrpic se résume à la construc­tion d’un centre com­mer­cial dans les friches indus­trielles de Saint-Martin-d’Hères inuti­li­sée depuis soixante-dix ans. Mais pour le maire David Queiros, ce sera un pôle de vie : « La déno­mi­na­tion de centre com­mer­cial est exces­sive, avec un tel res­pect du patri­moine […] Il y aura des res­tau­rants, des bras­se­ries, des acti­vi­tés de loi­sirs… Et des commerces. » 

 

Pour autant, le lieu fera-t-il office de centre-ville ? « La maille prin­ci­pal de Neyrpic fait 700 mètres de long et 25 mètres de large, donc c’est presque une place. En tout cas, la cen­tra­lité sera là, et on aura un espace ouvert au public et tout à fait fré­quen­table. Ce pro­jet est une réponse à un cœur de ville. »

 

Alternatiba occupe les friches industrielles de Neyrpic pour dénoncer le projet Neyrpic.

Alternatiba occupe les friches indus­trielles de Neyrpic pour dénon­cer le pro­jet. – Elisa Montagnat ‑Placegrenet​.fr

 

Au-delà de leur exi­gence d’un centre-ville, les mili­tants pointent plu­sieurs pro­blèmes : « C’est un pro­jet d’un autre temps. Il va géné­rer pol­lu­tion, cha­leur, voi­tures sup­plé­men­taires, émis­sions de gaz à effet de serre… Il va éga­le­ment fra­gi­li­ser l’ac­ti­vité éco­no­mique de la Métropole car il y a déjà des grands centres com­mer­ciaux comme Grand’Place et à la Caserne de Bonne qui ne vont pas très bien, tout comme cer­tains com­mer­çants du centre-ville. »

 

 

« Neyrpic va apporter des solutions pour un meilleur ré-équilibrage commercial »

 

« Avant le tram, on était à 40 000 véhi­cules par jour, rétorque David Queiros. Aujourd’hui, moins de 20 000. Avec ce pro­jet, on pas­ser à envi­ron 25 000 voi­tures, ça reste mieux qu’a­vant. De plus, le deuxième per­mis de construire est beau­coup plus adapté à l’en­vi­ron­ne­ment : on conserve les façades, on ins­talle 13 000 mètres car­rés de pan­neaux pho­to­vol­taïques… Le bâti­ment sera qua­si­ment auto­nome pour les par­ties com­munes avec l’éner­gie solaire. » 

 

David Queiros, maire de Saint-Martin-d’Hères © Giovanna Crippa – Place Gre’net

Quid de la fra­gi­li­sa­tion des com­merces exis­tants ? Cet argu­ment n’a pas lieu d’être pour le maire : « Les études montrent que du côté Est de l’ag­glo­mé­ra­tion, on est sous-dotés en matière de com­merces. Neyrpic n’est pas un pro­blème. Il va appor­ter des solu­tions pour un meilleur ré-équi­li­brage com­mer­cial. D’ailleurs, à Saint-Martin-d’Hères, les com­mer­çants ne sont pas éle­vés contre le pro­jet Neyrpic car ils pensent que cela appor­tera plus de dynamisme. »

 

Voilà main­te­nant bien­tôt dix ans que le pro­jet peine à démar­rer. Le 3 mai der­nier, le maire de Saint-Martin-d’Hères a déli­vré le per­mis de construire. Mais pour les mili­tants, « il est fort pro­bable qu’un recours soit aussi déposé contre le per­mis de construire avant la date butoir du 3 juillet ». Les tra­vaux devraient démar­rer autour du 15 sep­tembre… normalement.

 

Élisa Montagnat

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

PT

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Le Service technique des remontées mécaniques et des transports guidés (STRMTG) a inauguré, le 16 septembre 2021, les nouveaux locaux du siège et du bureau sud-est, à Saint-Martin-d'Hères.
Sécurité des téléphériques, trams ou métros : le STRMTG fête ses 40 ans dans de nouveaux locaux à Saint-Martin-d’Hères

FOCUS - Le Service technique des remontées mécaniques et transports guidés (STRMTG) a fêté ses 40 ans et inauguré ses nouveaux locaux, ce jeudi 16 Lire plus

Saint-Martin d'Hères lance une saison culturelle 2021-2022 résolument accessible aux plus jeunes
Saint-Martin-d’Hères lance une saison culturelle 2021 – 2022 résolument accessible aux plus jeunes

FOCUS - La Ville de Saint-Martin-d'Hères lance sa nouvelle saison culturelle 2021-2022 le samedi 11 septembre. Une journée festive avant le déploiement d'une programmation de Lire plus

Un plan vélo métropolitain pour "démocratiser et sécuriser" la pratique cycliste sur l'agglomération et au-delà
Un plan vélo pour « démocratiser et sécuriser » la pratique cycliste sur l’agglomération grenobloise et au-delà

FOCUS - La Métropole de Grenoble annonce l'adoption prochaine d'un plan vélo doté de 24 millions d'euros. Objectif? "Démocratiser l'usage du vélo" sur l'ensemble du Lire plus

La MJC Bulles d'Hères privée de subventions et de locaux par la Ville de Saint-Martin d'Hères à la rentrée 2021
La MJC Bulles d’Hères privée de subventions et de locaux par la Ville de Saint-Martin d’Hères à la rentrée 2021

FOCUS - Samedi 19 juin 2021, la MJC Bulles d'Hères organisait la restitution de ses ateliers cirque, en lieu et place de sa traditionnelle fête Lire plus

Les manifestants dénoncent les attaques dont sont victimes les musulmans en France. © Tim Buisson – Place Gre’net
Clientélisme et pressions communautaires dans la métropole grenobloise : un mal qui progresse

ENQUÊTE – À l'approche des élections, les candidats sont parfois tentés de jouer la carte du clientélisme électoral. Que ce soit à leur initiative ou Lire plus

Le président de la Fédération de secourisme de l'Isère en garde à vue suite à des accusations de viols
Le DJ de la soirée clandestine organisée le 16 janvier dernier condamné

  FLASH INFO – Le tribunal correctionnel de Grenoble a condamné, ce 30 avril 2021, le disc-jockey (DJ) de la soirée clandestine qui avait rassemblé Lire plus

Flash Info

|

18/10

18h56

|

|

18/10

11h04

|

|

17/10

22h06

|

|

16/10

22h21

|

|

16/10

14h42

|

|

16/10

7h48

|

|

15/10

23h27

|

|

15/10

10h12

|

|

15/10

9h14

|

|

14/10

12h03

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin