Un bla­son pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes : sym­bole ter­ri­to­rial fort ou anachronisme ?

Un bla­son pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes : sym­bole ter­ri­to­rial fort ou anachronisme ?

FIL INFO – La Région Auvergne-Rhône-Alpes aura bien­tôt son bla­son, repré­sen­tant en quatre par­ties dis­tinctes l’Auvergne, la Savoie, Lyon et le Dauphiné. Une créa­tion gra­cieuse du doc­to­rant en Histoire et amou­reux d’art héral­dique Matthieu Casali, qui sou­lève quelques raille­ries dans les rangs de l’opposition.

Programmée pour la séance plé­nière du conseil régio­nal Auvergne-Rhône-Alpes du jeudi 14 juin, l’a­dop­tion d’un nou­veau bla­son pour la Région a fina­le­ment été repor­tée à une date ulté­rieure. Ce qui n’a pas empê­ché Laurent Wauquiez de sié­ger der­rière un dra­peau repré­sen­tant le nou­veau bla­son en ques­tion, com­posé par le doc­to­rant en Histoire et ama­teur d’art héral­dique Matthieu Casali.

Si l'adoption du blason de la Région a été déprogrammée de l'assemblée plénière du Conseil régional du 14 juin, celui-ci était d'ores et déjà visible derrière le président Laurent Wauquiez.

Si l’a­dop­tion du bla­son de la Région a été dépro­gram­mée de l’as­sem­blée plé­nière du Conseil régio­nal du 14 juin, celui-ci était d’ores et déjà visible der­rière le pré­sident Laurent Wauquiez.

Le bla­son est com­posé de quatre par­ties, ou « quar­tiers », selon le voca­bu­laire de vigueur en la matière. Tout d’a­bord, un gon­fa­non (une sorte de ban­nière) repré­sen­tant l’Auvergne, suivi d’une croix d’argent figu­rant la Savoie. En-des­sous, un lion d’argent s’im­pose en emblème de la région lyon­naise, tan­dis qu’à ses côtés un « dau­phin d’a­zur » porte les cou­leurs du Dauphiné.

« Une manière d’an­crer une ins­ti­tu­tion dans l’Histoire »

Le futur blason de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

Le futur bla­son de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

Pour la Région, aucun doute : le bla­son « fait sens ». Son créa­teur explique en effet s’être ins­piré des bla­sons de la gen­dar­me­rie natio­nale pour com­po­ser son ouvrage, met­tant en valeur les « enti­tés fortes de cet ensemble ter­ri­to­rial » qu’est Auvergne-Rhône-Alpes. Il ne s’a­git en aucun cas d’une com­mande, pré­cise encore le féru d’ar­moi­ries : Matthieu Casali a pro­posé des bla­sons à cha­cune des six Régions de France. Et en cèdera les droits à titre gracieux.

L’idée de com­po­ser un bla­son pour une divi­sion admi­nis­tra­tive du XXIe siècle pour­rait natu­rel­le­ment sem­bler ana­chro­nique à cer­tains, mais cer­tai­ne­ment pas pour l’universitaire.

« Se doter d’un bla­son est une manière d’ancrer une ins­ti­tu­tion dans l’Histoire », estime ainsi Matthieu Casali, jugeant « ridi­cule » le lien que d’au­cuns font entre noblesse et héral­dique. Et de citer l’exemple suisse, où chaque can­ton a ses armoiries.

« Des cartes de visite dif­fi­ciles à assu­mer », s’in­quiète une élue d’opposition

C’est pour­tant le bla­son en tant que tel qui semble « ridi­cule » aux yeux de la conseillère régio­nale d’op­po­si­tion Corinne Morel Darleux, membre du Rassemblement citoyens éco­lo­gistes soli­daires (RCES).

La conseillère régionale d'opposition RCES Corinne Morel Darleux © Corinne Morel Darleux

La conseillère régio­nale d’op­po­si­tion RCES Corinne Morel Darleux © Corinne Morel Darleux

Sur les réseaux sociaux, l’é­lue a dif­fusé un texte au vitriol pour moquer le « blase de Région » de Laurent Wauquiez, sur lequel figure « la marque des anciennes pro­vinces monar­chiques d’a­vant la Révolution fran­çaise ».

Avec humour, mais sans oublier de men­tion­ner la dis­pa­ri­tion de fes­ti­vals ou les licen­cie­ments dans les asso­cia­tions, la conseillère régio­nale d’op­po­si­tion pré­vient : « Préparez-vous à en man­ger. »

La pos­si­bi­lité d’u­ti­li­ser le bla­son comme sup­port de marque ou sur des outils pro­mo­tion­nels est en effet men­tion­née dans les droits de ces­sion. De quoi sus­ci­ter l’in­quié­tude de Corinne Morel Darleux, qui conclut : « On risque de se retrou­ver avec des cartes de visite qu’il va être dif­fi­cile d’as­su­mer. Pourvu qu’on n’ait pas de pin’s. »

FM

Florent Mathieu

Auteur

Une réflexion sur « Un bla­son pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes : sym­bole ter­ri­to­rial fort ou anachronisme ? »

  1. Ce bla­son est nul
    Et je m’y connais
    Agent Commercial d une entre­prise qui vend des pro­duits régio­naux depuis 25 ans en Auvergne

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Affaire Piolle-Martin: cet enregistrement clandestin qui accable l'ancienne première adjointe... ou pas?
Affaire Piolle-Martin : cet enre­gis­tre­ment clan­des­tin qui accable l’an­cienne pre­mière adjointe… ou pas ?

FOCUS - Le Canard enchaîné revient sur l'affaire (potentielle) Piolle-Martin en évoquant, cette fois, un enregistrement dans lequel l'ancienne première adjointe – qui était également Lire plus

Propos d’Éric Ciotti sur des alliances avec le RN : Jean-Pierre Barbier quitte LR, Yannick Neuder refuse « toute compromission »

FLASH INFO - Le président des Républicains Éric Ciotti a choqué jusque dans ses propres rangs en appelant, mardi 11 juin 2024 sur l'antenne de Lire plus

Législatives anticipées: la gauche iséroise appelle à l'union... avec quelles concrétisations sur le terrain?
Législatives anti­ci­pées : la gauche isé­roise appelle à l’u­nion… avec quelles concré­ti­sa­tions sur le terrain ?

FLASH INFO - En Isère comme au niveau national, des voix se sont fait entendre pour réclamer l'union entre les formations de gauche, à l'occasion Lire plus

Grenoble : 1 500 à 3 000 per­sonnes ras­sem­blées contre l’ex­trême droite, avant une mani­fes­ta­tion spon­ta­née et quelques tensions

FLASH INFO - Entre 1 500 et 3 000 personnes se sont rassemblées lundi 10 juin 2024 au soir, à Grenoble, pour "combattre l'extrême droite", Lire plus

Largement en tête en Isère au soir des européennes, le RN peut-il remporter de nouvelles circonscriptions?
Largement en tête en Isère au soir des euro­péennes, le RN peut-il rem­por­ter de nou­velles circonscriptions ?

FOCUS - Soirée pleine de surprise le 9 juin 2024, à l'annonce des résultats des élections européennes. Si les scores des différentes formations sont proches Lire plus

L'ancien adjoint aux Sports de Grenoble Sadok Bouzaïene est décédé à l'âge de 73 ans
L’ancien adjoint aux Sports de Grenoble Sadok Bouzaïene est décédé à l’âge de 73 ans

FOCUS - L'ancien adjoint aux Sports d'Éric Piolle Sadok Bouzaïene est décédé le jeudi 6 juin 2024 à l'âge de 73 ans. Le maire de Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !