Un bla­son pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes : sym­bole ter­ri­to­rial fort ou anachronisme ?

Un bla­son pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes : sym­bole ter­ri­to­rial fort ou anachronisme ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – La Région Auvergne-Rhône-Alpes aura bien­tôt son bla­son, repré­sen­tant en quatre par­ties dis­tinctes l’Auvergne, la Savoie, Lyon et le Dauphiné. Une créa­tion gra­cieuse du doc­to­rant en Histoire et amou­reux d’art héral­dique Matthieu Casali, qui sou­lève quelques raille­ries dans les rangs de l’opposition.

Programmée pour la séance plé­nière du conseil régio­nal Auvergne-Rhône-Alpes du jeudi 14 juin, l’a­dop­tion d’un nou­veau bla­son pour la Région a fina­le­ment été repor­tée à une date ulté­rieure. Ce qui n’a pas empê­ché Laurent Wauquiez de sié­ger der­rière un dra­peau repré­sen­tant le nou­veau bla­son en ques­tion, com­posé par le doc­to­rant en Histoire et ama­teur d’art héral­dique Matthieu Casali.

Si l'adoption du blason de la Région a été déprogrammée de l'assemblée plénière du Conseil régional du 14 juin, celui-ci était d'ores et déjà visible derrière le président Laurent Wauquiez.

Si l’a­dop­tion du bla­son de la Région a été dépro­gram­mée de l’as­sem­blée plé­nière du Conseil régio­nal du 14 juin, celui-ci était d’ores et déjà visible der­rière le pré­sident Laurent Wauquiez.

Le bla­son est com­posé de quatre par­ties, ou « quar­tiers », selon le voca­bu­laire de vigueur en la matière. Tout d’a­bord, un gon­fa­non (une sorte de ban­nière) repré­sen­tant l’Auvergne, suivi d’une croix d’argent figu­rant la Savoie. En-des­sous, un lion d’argent s’im­pose en emblème de la région lyon­naise, tan­dis qu’à ses côtés un « dau­phin d’a­zur » porte les cou­leurs du Dauphiné.

« Une manière d’an­crer une ins­ti­tu­tion dans l’Histoire »

Le futur blason de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

Le futur bla­son de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

Pour la Région, aucun doute : le bla­son « fait sens ». Son créa­teur explique en effet s’être ins­piré des bla­sons de la gen­dar­me­rie natio­nale pour com­po­ser son ouvrage, met­tant en valeur les « enti­tés fortes de cet ensemble ter­ri­to­rial » qu’est Auvergne-Rhône-Alpes. Il ne s’a­git en aucun cas d’une com­mande, pré­cise encore le féru d’ar­moi­ries : Matthieu Casali a pro­posé des bla­sons à cha­cune des six Régions de France. Et en cèdera les droits à titre gracieux.

L’idée de com­po­ser un bla­son pour une divi­sion admi­nis­tra­tive du XXIe siècle pour­rait natu­rel­le­ment sem­bler ana­chro­nique à cer­tains, mais cer­tai­ne­ment pas pour l’universitaire.

« Se doter d’un bla­son est une manière d’ancrer une ins­ti­tu­tion dans l’Histoire », estime ainsi Matthieu Casali, jugeant « ridi­cule » le lien que d’au­cuns font entre noblesse et héral­dique. Et de citer l’exemple suisse, où chaque can­ton a ses armoiries.

« Des cartes de visite dif­fi­ciles à assu­mer », s’in­quiète une élue d’opposition

C’est pour­tant le bla­son en tant que tel qui semble « ridi­cule » aux yeux de la conseillère régio­nale d’op­po­si­tion Corinne Morel Darleux, membre du Rassemblement citoyens éco­lo­gistes soli­daires (RCES).

La conseillère régionale d'opposition RCES Corinne Morel Darleux © Corinne Morel Darleux

La conseillère régio­nale d’op­po­si­tion RCES Corinne Morel Darleux © Corinne Morel Darleux

Sur les réseaux sociaux, l’é­lue a dif­fusé un texte au vitriol pour moquer le « blase de Région » de Laurent Wauquiez, sur lequel figure « la marque des anciennes pro­vinces monar­chiques d’a­vant la Révolution fran­çaise ».

Avec humour, mais sans oublier de men­tion­ner la dis­pa­ri­tion de fes­ti­vals ou les licen­cie­ments dans les asso­cia­tions, la conseillère régio­nale d’op­po­si­tion pré­vient : « Préparez-vous à en man­ger. »

La pos­si­bi­lité d’u­ti­li­ser le bla­son comme sup­port de marque ou sur des outils pro­mo­tion­nels est en effet men­tion­née dans les droits de ces­sion. De quoi sus­ci­ter l’in­quié­tude de Corinne Morel Darleux, qui conclut : « On risque de se retrou­ver avec des cartes de visite qu’il va être dif­fi­cile d’as­su­mer. Pourvu qu’on n’ait pas de pin’s. »

FM

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

manifestation culture subventions région auvergne rhône alpes
Les acteurs cultu­rels tou­jours remon­tés contre les coupes bud­gé­taires de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

FLASH INFO - Une petite centaine d’acteurs culturels, de syndicats et d’élus sont venus manifester contre les coupes budgétaires en passe d’être actées par la Lire plus

Yannick Neuder, proche de Laurent Wauquiez aux mul­tiples man­dats, est le seul député LR de l’Isère

FOCUS – Déjà candidat (malheureux) en 2017, Yannick Neuder a remporté son duel face au RN Alexandre Moulin-Comte sur la septième circonscription de l'Isère au Lire plus

Burkini à Grenoble : Laurent Wauquiez sus­pend tou­jours les sub­ven­tions de la Région à la Ville, mal­gré la déci­sion du Conseil d’État

FIL INFO - Laurent Wauquiez a réagi à la décision du Conseil d'État qui a confirmé, ce mardi 21 juin 2022, la suspension de l'article Lire plus

Les acteurs de la culture syndicats élus devant le siège de la Région Auvergne Rhone Alpes pour manifester contre la baisse des subventions
Coupes bud­gé­taires en région Aura : la colère des 25 acteurs cultu­rels frap­pés en Isère

DÉCRYPTAGE - Les acteurs de la culture sont en colère après l’adoption définitive du plan de subventions allouées par la Région. Nombreux sont ceux à Lire plus

L'Association des femmes élues de l'Isère condamne les actions burkini de l'Alliance citoyenne à Grenoble
Burkini à Grenoble : la polé­mique liée à l’adoption du nou­veau règle­ment des pis­cines rebon­dit après le retrait des sub­ven­tions régio­nales confir­mée par Laurent Wauquiez

FOCUS - Le nouveau règlement intérieur des piscines municipales grenobloises, qui autorise désormais le port du burkini (ou burqini), a été adopté d'une courte tête Lire plus

Les conseillers municipaux de la majorité qui ont voté pour l'adoption de la délibération. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : un conseil muni­ci­pal divisé adopte le port du bur­kini dans les pis­cines municipales

FOCUS - Au terme de près de quatre heures de débats souvent houleux, le conseil municipal de Grenoble a adopté, ce lundi 16 mai 2022 Lire plus

Flash Info

|

08/08

19h10

|

|

08/08

12h16

|

|

07/08

10h59

|

|

07/08

10h36

|

|

06/08

16h39

|

|

06/08

14h57

|

|

05/08

11h49

|

|

05/08

9h50

|

|

04/08

17h00

|

|

04/08

12h07

|

Les plus lus

Environnement| Sécheresse : Éric Piolle pointe du doigt les « greens » de golf qui conti­nuent d’être arrosés

À voir| Fête médié­vale à Saint-Antoine-L’Abbaye : « le chan­tier des bâtis­seurs » de retour les 6 et 7 août 2022

Abonnement| Sécheresse en mon­tagne : le pas­to­ra­lisme en Belledonne en pre­mière ligne face au dérè­gle­ment climatique

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin