L’ouverture de la chasse n’attendra pas septembre : coup d’envoi dès le 1er juillet

sep article

EN BREF – La chasse sera ouverte dès le 1er juillet en Isère. La surpopulation de sangliers et dans une moindre mesure de cerfs Sika a poussé le préfet à lancer la campagne dès cet été et à ne pas attendre la traditionnelle rentrée de septembre. Au prix d’une certaine gymnastique estivale pour concilier régulation des espèces et fréquentation touristique. Reste à y retrouver ses petits…

 

 

Ouverture de la chasse dimanche. Le vendredi reste le seul jour non chassé en Isère mais la réflexion avance… doucement. Crédit Gest/fédération de chasse de l'Isère

© Gest – fédération de chasse de l’Isère

En Isère, la campagne de chasse n’attendra pas la traditionnelle rentrée de septembre* : la saison démarre dès le 1er juillet. En cause, la surpopulation de sangliers – et dans une moindre mesure de cerfs Sika – qui occasionnent des dégâts aux cultures.

 

Pour la saison 2017-2018, les dégâts causés par les sangliers s’élèvent, d’après la préfecture de l’Isère, à un million d’euros, « montant indemnisé par les chasseurs ». Sans compter les dégâts occasionnés aux propriétés et tous les risques afférents, de collision, sanitaires voire écologiques.

 

Les chasseurs sont donc appelés à réguler tout ce petit monde, et ce jusqu’au 30 juin 2019. C’est ce qui était prévu dans le projet d’arrêté préfectoral soumis à consultation, discrète, du public dont nous nous étions fait l’écho.

 

Depuis, l’arrêté préfectoral a été adapté. En pleine saison estivale, « il y avait un équilibre à trouver », fait-on remarquer à la direction départementale des territoires (DDT). Entre régulation des espèces et fréquentation touristique, le préfet a tenté de couper la poire en deux.

 

 

Le sanglier chassé toute l’année sauf les dimanches d’été

 

Le sanglier sera donc chassé toute l’année. Mais sa chasse sera adaptée et modulée. L’animal pourra être tiré par les chasseurs du 9 septembre au 28 février, pendant la période de chasse donc, puis par les lieutenants de louveterie, du 1er mars au 31 mai 2019, soit hors période de chasse, sur ordre du préfet là où des dégâts auront été constatés.

 

L’été, c’est un peu plus compliqué. Car il a fallu ménager promeneurs et touristes pour que tout ce petit monde cohabite le plus harmonieusement du monde. Ainsi, du 1er juillet jusqu’au 9 septembre, mais aussi durant tout le mois de juin 2019, ce sera fonction non seulement du jour mais aussi de l’heure…

 

Ouverture de la chasse dimanche. Le vendredi reste le seul jour non chassé en Isère mais la réflexion avance… doucement.

DR

Du 1er juillet au 14 août et en juin 2019, la chasse individuelle sera autorisée le matin une heure avant le lever du soleil et ce jusqu’à 10 heures, puis le soir de 18 heures jusqu’à une heure après le coucher du soleil. Elle sera par contre interdite les dimanches, le 14 juillet et le lundi de Pentecôte 2019, de même que les vendredis, traditionnels jours de non-chasse en Isère.

 

Mais la chasse en battue sera, elle, possible sur les secteurs où des dégâts ou « des concentrations anormales de sangliers » sont constatés, exception faite des dimanches, du 14 juillet 2018 et du lundi de Pentecôte 2019, ainsi que des vendredis.

 

Puis, tout change à partir du 15 août. À compter de cette date, et jusqu’au 9 septembre, la chasse quelle qu’elle soit, en battue, à l’approche ou à l’affût, est autorisée mais seulement après avis du comité local de gestion ou de la fédération départementale des chasseurs, et exception faite des vendredis.

 

 

Le cerf Sika chassé dès le 1er juillet et ce sans restrictions, dimanches compris

 

Même topo pour le cerf Sika. Cette espèce exotique originaire d’Asie considérée comme envahissante est également dans le viseur des chasseurs et des pouvoirs publics. Comme le sanglier, le cerf Sika pourra être chassé du 1er juillet jusqu’au 28 février 2019 puis du 1er au 30 juin 2019, mais lui sans restrictions… Donc dimanche compris si on suit bien l’arrêté, et à l’exception (toujours) des vendredis.

 

Reste à espérer que tout le monde y retrouve ses petits et à avoir confiance dans le renforcement des mesures de sécurité, comme dans l’obligation faite aux chasseurs en battue de s’équiper d’un gilet orange ou pour les chefs de battue de suivre une formation obligatoire.

 

Entre 2009 et 2017, 1 152 accidents de chasse ont été comptabilisés en France par l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

 

 

PC

 

 

 

* L’ouverture générale de la chasse est prévue le 9 septembre.

 

 

commentez lire les commentaires
29711 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Marre et marre des chasseurs et du gouvernement qui les soutient. Encore une minorité qui fait ce qu’elle veut!

    sep article
  2. Et les chasseurs on peut les pendre

    sep article