Parcoursup : l’UGA promet une place à tous les bacheliers de l’Académie de Grenoble

sep article

FIL INFO – Quelles réponses les lycéens de l’Académie de Grenoble ont-ils reçues à leurs vœux, dans le cadre du dispositif Parcoursup pour intégrer l’Université Grenoble-Alpes ? Tous seront accueillis, répond l’UGA. Deux tiers d’entre eux ont déjà reçu des réponses positives. Le tiers restant devrait être admis au fil des refus et désistements.

 

 

Les premières réponses de Parcoursup, dispositif de la loi Orientation et réussite des étudiants (Ore), sont tombées pour les lycéens de France. Non sans susciter un flot de polémiques et de remarques acerbes en ligne. Quid des résultats pour les Isérois désirant rejoindre l’Université Grenoble-Alpes ? « L’UGA accueillera tous les bacheliers de l’Académie de Grenoble », affirme sa direction. Qui a, pour l’occasion, augmenté les possibilités d’accueil de ses filières en tension.

 

Patrick Lévy, président de l'UGA © Comue Grenoble Alpes

Patrick Lévy, président de l’UGA © Comue Grenoble Alpes

 

L’UGA indique ainsi que, sur les 32 951 vœux formulés à son intention par les futurs bacheliers de l’Académie de Grenoble, 67 % ont obtenu un “oui” ou un ”oui si”. Quant au tiers des bacheliers restant, il sera « appelé au fil de l’eau, à mesure que des candidats appelés vont refuser leurs propositions d’admission », assure le président de l’Université Patrick Lévy. Les propositions d’admission se poursuivront jusqu’au 5 septembre 2018… soit à l’orée de la rentrée universitaire.

 

 

Un suivi renforcé pour les élèves les plus en difficulté

 

Quelles sont les conditions posées par le “oui si” ? La réponse implique des dispositifs de renforcement, de soutien ou de tutorat des élèves les plus faibles dans certaines disciplines du parcours retenu. Un suivi “renforcé” qui peut impliquer dans certains cas un allongement de la période d’études, avec un étalement de la Licence 1 sur deux ans, voire une année de « mise à niveau » avant d’accéder à l’année de licence.

 

Campus de Grenoble © Florent Mathieu - Place Gre'net

Campus de Grenoble © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Les bacheliers qui n’auraient reçu aucune proposition d’admission, par exemple suite à des vœux cantonnés à des formations sélectives de type DUT, ou ceux qui ne sont pas satisfaits des orientations proposées pourront formuler de nouveaux vœux durant une procédure complémentaire s’étalant du 26 juin jusqu’au 21 septembre, précise enfin l’UGA.

 

 

FM

 

 

L’UNIVERSITÉ SAVOIE MONT BLANC PROMET (AUSSI) UNE PLACE POUR TOUS

 

L’Université Savoie Mont Blanc se veut « mobilisée pour un accueil réussi de ses nouveaux étudiants ». Dans un communiqué, l’USMB tente ainsi de rassurer les lycéens concernés et leurs familles : malgré un « cadrage juridique flou » et un calendrier « contraignant pour tous », elle assure qu’au final « une place sera proposée à tous ».

 

Campus du Bourget-du-Lac de l'Université Savoie Mont Blanc © USMB

Campus du Bourget-du-Lac de l’Université Savoie Mont Blanc © USMB

 

« Rappelons que, lors de la rentrée dernière, l’USMB avait satisfait tous les vœux des lycéens sans recourir au tirage au sort. Avec une augmentation de ses capacités d’accueil en première année de 7,6 % dans ses filières les plus en tension, l’USMB sera à même d’accueillir le plus grand nombre de lycéens motivés pour la rejoindre », fait ainsi valoir l’Université.

 

Plus de soixante commissions d’examen des vœux

 

Cet accueil dans de bonnes conditions est le fruit d’une forte mobilisation des équipes pédagogiques et administratives, insiste encore l’USMB. Qui cite la mise en place d’actions d’information et d’orientation à l’intention des établissements du secondaire, ainsi que celle des « parcours réussite » afin d’accompagner les étudiants en difficulté au cours de leur séjour à l’université.

 

Département informatique de l'Université Savoie Mont Blanc © Yannick Perrin - USMB

Département informatique de l’Université Savoie Mont Blanc © Yannick Perrin – USMB

 

Quant aux vœux formulés par les lycéens, ils ont été étudiés au cours de 62 commissions d’examen. « Composées de trois universitaires, ces dernières ont analysé de manière réfléchie et structurée les 37 579 vœux confirmés dans Parcoursup », décrit l’USMB. Autant d’efforts qui n’empêchent pas l’université savoyarde de s’interroger : « Comment réagiront les étudiants et leurs familles devant les propositions qui leur seront faites ? »

 

commentez lire les commentaires
1132 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.