Alors que la ministre de la Santé a ressorti le dossier médical partagé des tiroirs, d'autres dispositifs ont vu le jour. Au risque de ne plus s'y retrouver

Faute de dos­sier médi­cal par­tagé, des méde­cins rhô­nal­pins ont lancé leur propre car­net de soins

Faute de dos­sier médi­cal par­tagé, des méde­cins rhô­nal­pins ont lancé leur propre car­net de soins

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS - Lassés d’attendre un hypothétique dossier médical partagé, serpent de mer et gouffre financier depuis plus de quinze ans, des médecins de Lyon et Grenoble ont mis au point leur propre carnet de soins numérique. Initialement destiné aux enfants handicapés ou atteints de maladies chroniques, Compilio a en un an été adopté par trois mille patients. Mais alors que le gouvernement ressort le dossier médical partagé des tiroirs, reste à rendre compatibles les dispositifs qui se sont depuis multipliés en France…

 

 

La ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn a visité les locaux de la pépinière d'entreprises médicales Biopolis... au pas de course !

La ministre de la Santé Agnès Buzyn (ici en visite à Biopolis) a promis la généralisation du dossier médical partagé fin 2018 © Florent Matthieu

Le dossier médical partagé (DMP), c’est le serpent de mer de la santé. Promis depuis quinze ans, largement abondé – un demi-milliard d’euros pour 500 000 dossiers ouverts dont la moitié restés vides –, abandonné avant d’être relancé et expérimenté dans une petite dizaine de départements, le DMP devrait être généralisé d’ici la fin de l’année.

 

C’est en tout cas ce qu’a promis la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

 

Alors que la Commission nationale informatique et libertés (Cnil) tique encore, enjoignant l’Assurance-maladie aux manettes du dispositif de sécuriser ses données, alors que la Cour des comptes est toujours aussi sceptique, va-t-on vers un nouvel échec ?

 

La manœuvre promet en tout cas d’être compliquée. Car, pendant toutes ces années d’atermoiements, toutes sortes de dispositifs ont vu le jour. Qu’il va bien falloir articuler. Dossier pharmaceutique, carnet vaccinal… même La Poste s’est lancée sur le marché de l’e-santé.

 

 

Un dispositif unique en France mis au point par des médecins lyonnais et grenoblois

 

À Lyon et Grenoble aussi, il y a eu des initiatives. Lassés d’attendre un hypothétique dossier médical numérique ouvert aux enfants, des médecins du réseau régional de rééducation et de réadaptation pédiatrique (R4P) ont pris les choses en main. Ils ont lancé Compilio. Derrière ce nom qui fait davantage penser à une marque de literie, Compilio est plus qu’un dossier médical partagé. Il s’agit en fait d’un véritable carnet de soins numérique initialement destiné aux enfants atteints de handicaps ou de maladies chroniques. Un dispositif unique en France.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 62 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Un train tous les quarts d’heure à l’ho­ri­zon 2035 ? À Grenoble, un RER nommé désir…

  ENQUÊTE - À la croisée du plan gouvernemental et d'un calendrier électoral chargé, le projet de RER à Grenoble repointe son nez. Pour autant, Lire plus

Une cérémonie aux Morts pour la prise de fonctions du nouveau préfet de l'Isère Laurent Prévost
Une céré­mo­nie aux Morts pour la prise de fonc­tions du nou­veau pré­fet de l’Isère Laurent Prévost

  FOCUS - Prise de fonctions pour le nouveau préfet de l'Isère Laurent Prévost, à l'occasion d'une cérémonie aux Morts organisée à Grenoble, place Paul-Mistral, Lire plus

La Région a été la première à communiquer sur ses masques. A Grenoble, elle a été la dernière à les distribuer. Avec quelques coups de canif dans sa com'.
En Auvergne Rhône-Alpes, les élus se ren­voient la patate chaude de la ges­tion d’Erai

  FLASH INFO - En Auvergne Rhône-Alpes, le dossier Erai, du nom de cette agence économique née en 1987 de l'initiative du conseil régional pour aider Lire plus

Plaintes, recours pour excès de pou­voir… les éco­lo­gistes remettent le cou­vert contre Laurent Wauquiez

  EN BREF - Les socialistes avaient saisi le parquet national financier pour dénoncer "la politique clientéliste de Laurent Wauquiez" à la tête de la Lire plus

La Bastille et le Palais des Sports de Grenoble illuminés en rouge face à l'urgence climatique
La Bastille et le Palais des Sports de Grenoble illu­mi­nés en rouge face à l’ur­gence climatique

  FLASH INFO — Le Palais des Sports et la Bastille de Grenoble illuminée de rouge? C'est le spectacle inhabituel auquel les Grenoblois peuvent (encore) Lire plus

La SNCF et la Région Auvergne-Rhône-Alpes partenaires pour l'opération « TER de France »
La Fnaut s’in­quiète du retard pris sur l’a­mé­na­ge­ment du noeud fer­ro­viaire lyonnais

  FLASH INFO — À quand un aménagement du noeud ferroviaire lyonnais ? C'est la question que pose la Fédération nationale des associations d'usagers des Lire plus

Flash Info

|

27/06

15h07

|

|

27/06

11h44

|

|

27/06

11h06

|

|

27/06

10h59

|

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin