© Joël Kermabon - Place Gre'net

GE Hydro : 293 postes sur les 345 prévus seront finalement supprimés

GE Hydro : 293 postes sur les 345 prévus seront finalement supprimés

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Au terme de dix mois de lutte, l’intersyndicale de General Electric Renewable Energy (GE Hydro) vient de signer un accord avec la direction entérinant la suppression de 293 postes sur les 345 prévus par le Plan de sauvegarde de l’emploi initié fin 2017. Le plan de départs volontaires va suivre et les licenciements secs se feront dès septembre. 

 

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

Les sala­riés de GE Hydro lors d’une assem­blée géné­rale au mois d’août 2017. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« C’est le cœur lourd que vos trois orga­ni­sa­tions syn­di­cales ont décidé, après dix mois de conflit avec la direc­tion, de signer un accord conte­nant les condi­tions de départ des per­sonnes qui quit­te­ront notre société, soit de leur propre volonté soit en départ contraint. »

 

Telle est la teneur de la lettre que l’in­ter­syn­di­cale CGT, CFE-CGC et CFDT du site gre­no­blois de General Electric Renewable Energy (GE Hydro) a adres­sée, ce ven­dredi 18 mai en fin d’a­près-midi, aux sala­riés de l’en­tre­prise en lutte pour la sau­ve­garde de leurs emplois. Cet « accord de métho­do­lo­gie » arra­ché aux for­ceps par l’in­ter­syn­di­cale enté­rine donc fina­le­ment la sup­pres­sion de 293 postes, sur les 845 que compte le site, contre les 345 que pré­voyait ini­tia­le­ment la direction.

 

Si cette signa­ture marque bien la fin du conflit, elle ne met pour autant pas un terme au dos­sier. Les mois qui suivent feront en effet entrer les sala­riés dans le gras du plan de sau­ve­garde de l’emploi (PSE), d’a­bord, avec le plan de départs volon­taires, puis à tra­vers les pro­cé­dures de licen­cie­ments. Des licen­cie­ments secs dont le nombre est encore inconnu puisque fonc­tion du nombre de départs volontaires.

Continuez la lecture

Il vous reste 85 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Le site de GE Hydro à nouveau bloqué par les salariés qui dénoncent l’inflexibilité de la direction

FOCUS - Les salariés ont repris la main sur le plan social qui menace 345 emplois sur le site grenoblois de GE Renewable Energy (GE Lire plus

Après deux magasins déjà fermés en Isère, Conforama au bord de la faillite post-confinement ?
Le Conforama de Grenoble fermera en 2020 et celui de Saint-Égrève pourrait procéder à des licenciements

  EN BREF - Deux magasins Conforama sur trois en Isère sont menacés de fermeture, suite au plan de restructuration annoncé lundi 1er juillet par Lire plus

Lueur d’espoir à GE Hydro après l’annonce par la direction de la reprise des négociations

FIL INFO - Les négociations sur le plan social qui menace 345 emplois sur le site de General Electric Hydro (GE Hydro) vont reprendre « Lire plus

Chambre de commerce et d'industrie de Grenoble. © Chloé Ponset - placegrenet.fr
Nouvelle vague de licenciements à la Chambre de commerce et d’industrie de Grenoble 

  FOCUS - La Chambre de commerce et d’industrie de Grenoble vient de nouveau de procéder à une réduction de sa masse salariale, avec 43 Lire plus

Flash Info

|

24/06

17h15

|

|

24/06

10h09

|

|

23/06

11h06

|

|

23/06

7h33

|

|

22/06

22h54

|

|

22/06

21h39

|

|

22/06

14h36

|

|

21/06

17h04

|

|

21/06

13h01

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin