Problèmes de propreté dans Grenoble, déchets, détritus © Chloé Ponset - Place Gre'net

La pro­preté urbaine sur toutes les lèvres à Grenoble : une saleté fantasmée ?

La pro­preté urbaine sur toutes les lèvres à Grenoble : une saleté fantasmée ?

DÉCRYPTAGE – Au trois quarts du man­dat de la muni­ci­pa­lité d’Eric Piolle, le bruit court d’une ville de plus en plus sale. Une grande par­tie de l’op­po­si­tion s’en fait régu­liè­re­ment l’écho. La dénon­cia­tion de la saleté en ville est deve­nue l’un des thèmes de pré­di­lec­tion du groupe Les Républicains. Des cri­tiques non fon­dées pour les élus de la majorité.

La propreté a du plomb dans l'aile. Encombrants, tags dans les rues de Grenoble le 22 avril 2018 © Florent Mathieu - Place Gre'net

La pro­preté a du plomb dans l’aile. Encombrants et tags dans les rues de Grenoble le 22 avril 2018 © Florent Mathieu – Place Gre’net

« C’est sale. Le net­toyage des rues n’est pas fait de manière sys­té­ma­tique. Il y a beau­coup de tags, des mégots, des crottes de chiens… On sent qu’il y a un lais­ser-aller. Avant, c’é­tait mieux. »

Avant quoi ? Que veut dire ce com­mer­çant gre­no­blois du centre-ville ? Le com­mer­çant ne s’en cache pas. Il veut dire que c’est plus sale depuis l’ar­ri­vée de l’é­quipe muni­ci­pale d’Eric Piolle.

Voilà le genre d’assertions sur l’é­tat de la saleté de la capi­tale des Alpes que l’on recueille abon­dam­ment auprès de com­mer­çants, d’u­sa­gers et de rive­rains grenoblois.

Réalité ou exa­gé­ra­tion ? Rengaine répé­tée en boucle ? Attaques pure­ment poli­ti­ciennes ? Toujours est-il qu’en matière de pro­preté, il n’existe pas de for­mule magique et les sui­vants pro­mettent tou­jours de faire mieux que leurs prédécesseurs.

« Non, la Ville n’est pas plus sale ! »

À l’aube de son élec­tion, l’é­quipe d’Eric Piolle fai­sait même ce constat, en 2014 : « Trop sou­vent, quand nous nous dépla­çons dans la ville, nous consta­tons que l’espace public est sale, mal entre­tenu, triste, voire laissé à l’abandon. »

Espaces urbains parsemés de crottes de chiens tout le long du Cours Jean Jaurès. L'été, les odeurs ont un effet repoussoir... © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Espaces urbains par­se­més de déjec­tions canines tout le long du cours Jean-Jaurès. L’été, les odeurs ont un effet repous­soir… © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Le can­di­dat pro­met­tait alors dans son pro­gramme d’en­ga­ge­ments (87) qu’un « effort consé­quent dans tous les quar­tiers sera[it] mené en matière de pro­preté urbaine, d’animation de l’espace public par l’implantation de mobi­liers urbains, d’accroissement des espaces verts qui pourr[aie]nt être par­ta­gés avec les habi­tants […] ». Quatre plus tard, l’ob­jec­tif “ville propre” est-il atteint ?

Élu du sec­teur 2, Antoine Back dénonce un faux pro­cès : « Non, la Ville n’est pas plus sale ! Elle est au moins aussi bien net­toyée qu’a­vant. Les effec­tifs n’ont pas baissé. On a baissé le recours au renfort […] » 

Manque de propreté et de netteté : détritus massés derrière les armoires d'électicité. Credit Place Gre'net

Manque de pro­preté et de net­teté : détri­tus mas­sés der­rière les armoires d’élec­tri­cité. © Place Gre’net

La Ville pro­gresse même dans le domaine de la pro­preté, sou­tient l’élu de sec­teur : « On s’at­telle à par­faire les fini­tions. C’est le manque de fini­tions qui donne par­fois l’im­pres­sion d’un manque de net­teté, alors que le plus impor­tant est net­toyé ! ».

L’adjointe aux espaces publics et à la nature en ville, Lucille Lheureux, sou­tient de même que la Ville ne lésine pas en matière de lutte contre la saleté. La pro­preté est sous contrôle, à écou­ter l’ad­jointe. La Ville doit bien sûr veiller à « s’a­jus­ter aux usages. S’il y a des besoins ici ou là, aux équipes d’in­ter­ve­nir dif­fé­rem­ment » pré­cise-t-elle.

Une impres­sion de saleté plus ou moins partagée

Interrogez les Grenoblois : ils sont, il est vrai, nom­breux à dire que la ville est sale. Des mécon­tents très remon­tés ont même lancé, il y a un an, le tum­blr (plate-forme de micro­blo­gage) Grenoble se dégrade consis­tant à dénon­cer la saleté de la ville en mon­trant des lieux jon­chés de détri­tus, déchets, crottes de chien, etc.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 69 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Alan Confesson a inauguré le nouvelle borne d'eau potable installée place Championnet. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Budget par­ti­ci­pa­tif : la Ville de Grenoble inau­gure une nou­velle borne-fon­taine d’eau potable place Championnet

FOCUS - La Ville de Grenoble a inauguré, lundi 22 juillet 2024, une nouvelle borne-fontaine d'eau potable, place Championnet. L'aboutissement du projet La Grenobloise, lauréat Lire plus

JO d’hi­ver 2030 : la can­di­da­ture des Alpes fran­çaises fra­gi­li­sée à la veille de la déci­sion du CIO, ses oppo­sants mobilisés

FOCUS - Le CIO doit annoncer officiellement, mercredi 24 juillet 2024, l'attribution des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver 2030 à la France, seul pays encore Lire plus

Isère : plus de 13 000 lettres non dis­tri­buées retrou­vées chez un fac­teur qui écour­tait ses tour­nées depuis un an

FLASH INFO - Plus de 13 000 lettres ont été découvertes, le 10 juillet 2024, dans le garage d'un facteur, à L'Isle-d'Abeau (Isère). Celui-ci les Lire plus

Le patou : une aide devenue indispensable pour les bergers.
Vercors : une ran­don­neuse atta­quée par plu­sieurs patous et secou­rue par hélicoptère

FLASH INFO - Une femme de 35 ans a été attaquée par plusieurs patous - les chiens protégeant les troupeaux en alpage - alors qu'elle Lire plus

Emplois possiblement fictifs à la Région: l'opposition tire à boulets rouges sur Laurent Wauquiez
Dîner des som­mets : la liste des invi­tés dif­fu­sée, l’op­po­si­tion s’in­ter­roge sur une « fuite orga­ni­sée » par Laurent Wauquiez

FOCUS - Lyon Mag a révélé, lundi 22 juillet 2024, la liste des 91 invités au “dîner des sommets” organisé par Laurent Wauquiez en juin Lire plus

Deux jeunes Grenoblois lancent le Cercle Paul-Mistral, nou­velle asso­cia­tion visant à refon­der une pen­sée de gauche

EN BREF - Un doctorant à l'Université Grenoble Alpes (UGA) et un étudiant à Sciences Po Grenoble ont annoncé, à la mi-juillet 2024, le lancement Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !