Réaménagement « en tranches » de la place Saint-Bruno : les élus face aux inquiétudes

Réaménagement « en tranches » de la place Saint-Bruno : les élus face aux inquiétudes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – À l’occasion de la réunion publique entre élus et habitants organisée fin mars par l’union de quartier Berriat, Saint-Bruno et Europole, la question du réaménagement de la place Saint-Bruno a pesé très lourd dans les échanges. « Concertation en tranches », suspicion de projet “caché”… La Ville a tenté de répondre aux inquiétudes en justifiant sa démarche.

 

 

Bien moins hou­leuse qu’en 2017 (voir enca­dré), la réunion publique orga­ni­sée par l’Union de quar­tier Berriat, Saint-Bruno et Europole le 28 mars der­nier n’en a pas moins été l’oc­ca­sion d’é­changes francs et directs. Motif prin­ci­pal d’in­quié­tude des habi­tants exprimé aux élus ? Le réamé­na­ge­ment de la place Saint-Bruno, qui inter­roge tant sur le fond que sur la forme.

 

Le marché Saint-Bruno © Florent Mathieu - Place Gre'net

Le mar­ché Saint-Bruno © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Le pré­sident de l’u­nion de quar­tier Bruno de Lescure, par ailleurs poil à grat­ter tenace de la muni­ci­pa­lité via son asso­cia­tion Vivre à Grenoble, n’a pas man­qué de s’é­mou­voir du lan­ce­ment d’une concer­ta­tion « en tranches ». La Ville ferait en effet appel à un cabi­net d’é­tudes pour dres­ser un diag­nos­tic de la situa­tion du mar­ché Saint-Bruno sans prendre en compte le reste de la place.

 

Élus de Grenoble au premier rang © Florent Mathieu - Place Gre'net

Élus de Grenoble au pre­mier rang © Florent Mathieu – Place Gre’net

« Nous pen­sons que l’on ne peut pas envi­sa­ger cette place autre­ment que glo­ba­le­ment », juge Bruno de Lescure.

 

Le pré­sident de l’u­nion de quar­tier s’é­tonne au demeu­rant que le cabi­net d’é­tudes man­daté ne soit venu que deux mati­nées et ne se soit entre­tenu qu’a­vec une ving­taine de per­sonnes « dans une séance de post-it ». « Ça pose quand même un vrai pro­blème pour un espace aussi cen­tral qui com­porte 26 000 per­sonnes ! »

 

Résultat, selon lui ? Un diag­nos­tic « léger », une absence de dia­logue entre com­mer­çants non séden­taires et com­mer­çants séden­taires, et plus géné­ra­le­ment un manque de concer­ta­tion publique. « Vous vous étiez enga­gés à faire des diag­nos­tics par­ta­gés et de véri­tables scé­na­rios alter­na­tifs, autre­ment dit de grosses dis­cus­sions », rap­pelle Bruno de Lescure aux élus pré­sents face à lui.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 82 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

L'association Les Jardins de la Buisserate dénonce la "répression policière" et appelle au dialogue
À Saint-Martin-le-Vinoux, le projet immobilier sur les jardins de la Buisserate fait polémique

  FOCUS - Le collectif Avenir des terres, soutenu par Vivre à Grenoble et la FNE Isère, s'oppose au projet de construction d'immeubles sur les Lire plus

Deux millions d’euros pour un recours ? Visés par une plainte de Grenoble Habitat, des Grenoblois interpellent les élus

  FIL INFO — Deux familles voisines du chantier Galtier de Grenoble Habitat interpellent les élus du conseil municipal de Grenoble. L'objet de leur courrier ? Lire plus

L’association Vivre à Grenoble accuse la Ville de vouloir faire taire toute « opposition citoyenne »

EN BREF - L'association Vivre à Grenoble crie son ras-le-bol face à ce qu'elle considère comme des pressions, voire des intimidations juridiques et financières, de Lire plus

Réunion de concertation à Grenoble en vue de la préparation du Plui. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Plan local d’urbanisme : la Métropole grenobloise a rendu sa copie – un bon compromis… “illisible” pour le citoyen ordinaire ?

DÉCRYPTAGE – Les habitants de la Métropole grenobloise auront bientôt à donner leur avis sur le Plan local d'urbanisme intercommunal, soumis à enquête publique. Le Lire plus

Grenoble Habitat attaque les déposants d’un recours mais se défend de toute intimidation

DÉCRYPTAGE - L'association Vivre à Grenoble et deux riverains sont assignés devant le tribunal de grande instance de Grenoble pour avoir déposé un recours contre Lire plus

UNE Café de projet destinée aux habitants du quartier (maison du projet)
Quartier de l’Esplanade à Grenoble : un nouveau départ, sur fond de mécontentement

DÉCRYPTAGE - On sait à présent à quoi ressemblera le futur quartier de l'Esplanade. Le plan-guide vient d’être voté, non sans provoquer des cris d’orfraie dans l’opposition. Lire plus

Flash Info

|

30/11

12h42

|

|

30/11

12h10

|

|

30/11

11h46

|

|

30/11

11h01

|

|

30/11

10h04

|

|

29/11

18h12

|

|

29/11

16h01

|

|

29/11

11h15

|

|

27/11

10h31

|

|

26/11

19h48

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin