Traitement de la scoliose : le CHU de Grenoble met en œuvre une chirurgie « révolutionnaire »

Traitement de la scoliose : le CHU de Grenoble met en œuvre une chirurgie « révolutionnaire »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – L’hôpital Couple enfant du CHU de Grenoble a présenté, ce mardi 3 mars, une nouvelle chirurgie mini-invasive dite « révolutionnaire » pour le traitement de la scoliose. Cette technique représente, pour des patients en phase de croissance, une réelle alternative à la classique chirurgie de fusion spinale permettant de stabiliser une scoliose. Ses principaux intérêts ? La modulation de la croissance de la colonne vertébrale de façon continue, des incisions réduites et une réduction du temps de récupération des patients.

 

 

L’hôpital Couple enfant du CHU de Grenoble a présenté ce mardi 3 mars une nouvelle chirurgie dite « révolutionnaire » pour le traitement de la scoliose. © Centre hospitalier universitaire Grenoble-Alpes

© Centre hos­pi­ta­lier uni­ver­si­taire Grenoble-Alpes

Ce mardi 3 avril a eu lieu une opé­ra­tion de la sco­liose mini-inva­sive vidéo-assis­tée d’un ado­les­cent sco­lio­tique de 14 ans à l’hôpital Couple Enfant du Centre hos­pi­ta­lier uni­ver­si­taire Grenoble-Alpes (Chuga). Cette opé­ra­tion réa­li­sée par le Pr Aurélien Courvoisier, chi­rur­gien ortho­pé­dique, était la quin­zième uti­li­sant une tech­nique « révo­lu­tion­naire » pour le trai­te­ment de la scoliose.

 

Le nom de cette chi­rur­gie inno­vante qui n’existe que depuis deux ans en France ? La VBT ou Vertebral body tethe­ring [attache du corps ver­té­bral, ndlr] pra­ti­quée par seule­ment deux chi­rur­giens fran­çais, dont le chi­rur­gien grenoblois.

 

Une tech­nique qui ren­force l’ar­se­nal thé­ra­peu­tique exis­tant au CHU, tout en offrant une réelle alter­na­tive à la tra­di­tion­nelle « chi­rur­gie de fusion ver­té­brale », trai­te­ment chi­rur­gi­cal de réfé­rence pour cette patho­lo­gie. Avec tou­te­fois une condi­tion sine qua non : qu’il s’a­gisse d’a­do­les­cents en phase de croissance.

 

 

Seulement trois ou quatre incisions de 2 à 3 centimètres nécessaires

 

« Cette opé­ra­tion est des­ti­née à des enfants qui n’ont pas fini leur crois­sance, ce qui per­met d’in­ter­ve­nir plus tôt, mais qui ont une défor­ma­tion du dos impor­tante avec une cour­bure de l’ordre de 40 à 45 degrés », nous explique le Pr Aurélien Courvoisier.

 

Le prin­cipe est rela­ti­ve­ment simple : « il s’agit de blo­quer chi­rur­gi­ca­le­ment la crois­sance de la colonne ver­té­brale au niveau de la convexité de sa cour­bure », explique le CHU. L’objectif étant, consi­dé­rant l’âge des jeunes patients, de « relan­cer et de modu­ler » la crois­sance dans la conca­vité pour que, pro­gres­si­ve­ment, la colonne ver­té­brale se cor­rige dans les mois et années sui­vant l’opération.

 

L’hôpital Couple enfant du CHU de Grenoble a présenté ce mardi 3 mars une nouvelle chirurgie dite « révolutionnaire » pour le traitement de la scoliose. © Centre hospitalier universitaire Grenoble-Alpes

© Centre hos­pi­ta­lier uni­ver­si­taire Grenoble-Alpes

Une opé­ra­tion entiè­re­ment réa­li­sée sous tho­ra­co­sco­pie durant laquelle le chi­rur­gien vient pla­cer les implants au niveau des ver­tèbres en s’ai­dant des images cap­tées par une caméra. « On ne passe pas dans le dos, on passe au niveau du tho­rax – sous l’ais­selle – pour accé­der à la cavité tho­ra­cique et avoir une très bonne vision de la colonne ver­té­brale », décrit le Pr Aurélien Courvoisier.

 

 

Une chi­rur­gie mini-inva­sive car seules trois ou quatre inci­sions de 2 à 3 cen­ti­mètres sont néces­saires pour réa­li­ser l’ensemble de l’opération. Un avan­tage impor­tant si l’on consi­dère la longue inci­sion pra­ti­quée le long de la colonne dans le cas de la tra­di­tion­nelle tech­nique de fusion vertébrale.

 

Le chi­rur­gien place ensuite des vis dans les ver­tèbres et les relie par un câble en ten­sion, consti­tuant ainsi une sorte de cor­set interne. Juste après l’opération, la colonne ver­té­brale est ainsi déjà plus droite, l’objectif étant que la cour­bure du dos puisse conti­nuer à se cor­ri­ger pro­gres­si­ve­ment au fur et à mesure de la croissance.

 

 

« Les enfants vont plus vite bien, ils récupèrent très vite de l’opération »

 

« Cette opé­ra­tion ne va pas tout rem­pla­cer, elle ne peut pas rem­pla­cer l’ha­bi­tuel cor­set pres­crit pour les petites sco­lioses mais elle va venir s’in­sé­rer avant l’o­pé­ra­tion de fusion ver­té­brale en fin de crois­sance, là où  il n’y avait rien jus­qu’à pré­sent », pré­cise Aurélien Courvoisier.

 

Pour autant, « si l’in­ter­ven­tion reste une chi­rur­gie assez lourde, on constate que par rap­port à l’o­pé­ra­tion conven­tion­nelle, les enfants vont beau­coup plus vite bien, ils récu­pèrent très vite », ajoute le chirurgien.

 

Quid de l’ef­fi­cience de cette chi­rur­gie ? « Le Dr Vincent Cunin du CHU de Lyon s’est rendu durant une année au Canada pour explo­rer cette tech­nique avec des confrères cana­diens qui ont déjà opéré plus d’une cen­taine de patients. Des publi­ca­tions inter­na­tio­nales scien­ti­fiques ont mon­tré l’efficacité de cette tech­nique », explique le Pr Courvoisier.

 

 

« Il est tou­te­fois pri­mor­dial de bien sélec­tion­ner les per­sonnes sus­cep­tibles de béné­fi­cier de cette chi­rur­gie », sou­ligne le pro­fes­seur. « Si dans le monde ça bouge, notam­ment aux États-Unis, au Canada et en Turquie, le Dr Cunin et moi-même sommes les seuls en France. Pour l’ins­tant, nous sommes dans une phase d’é­va­lua­tion mais nous avons bon espoir que cela puisse contri­buer à dimi­nuer les opé­ra­tions de fusion ver­té­brale », conclut Aurélien Courvoisier.

 

Joël Kermabon

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Le Chuga s'apprête à affronter le pic de l'épidémie ce week-end. © Tim Buisson – Place Gre’net
Isère : le pic de contamination au covid attendu pour ce week-end, des transferts de malades possibles

  FOCUS - La France fait face à une seconde vague "extrêmement forte" a annoncé le Premier ministre Jean Castex lors d'une conférence de presse Lire plus

La pandémie Covid-19 s’accélère de jour en jour dans l’agglomération grenobloise

  FOCUS - Ce 22 octobre 2020, le CHU organisait un point presse afin de présenter les dernières évolutions de la Covid-19 et leur impact Lire plus

Situation sous contrôle à Grenoble, avec 24 patients Covid en réanimation

  FOCUS - Au lendemain de l'annonce gouvernementale du couvre-feu sur la métropole, le CHU de Grenoble a présenté, ce jeudi 15 octobre 2020, les Lire plus

food truck CHU Grenoble Toques en Truck Tout le monde contre le cancer
Évasion culinaire à l’hôpital couple enfant de Grenoble grâce à l’opération « Toques en Truck »

  REPORTAGE – Ce jeudi 20 août, c’était pancakes et burgers à l’hôpital couple enfant. L’association "Tous unis contre le cancer" est en effet venue Lire plus

Une « soirée contre-Ségur » pour conclure la journée de mobilisation pour la santé mardi 16 juin à Grenoble
Premier débrayage post-confinement au CHU Grenoble Alpes pour réclamer plus de moyens

  REPORTAGE VIDÉO - À l'appel des collectifs Inter-urgences et Inter-hôpitaux, des personnels soignants du CHU de Grenoble ont débrayé ce mardi 26 mai 2020 Lire plus

Les Centaures de Grenoble s'associent, le 25 avril 2018, à l'association les Blouses roses qui oeuvre pour distraire les personnes hospitalisées et notamment les enfants. © DR
Les Centaures de Grenoble avec les Blouses roses au chevet des enfants hospitalisés mercredi 25 avril

FIL INFO - Mercredi 25 avril, les Centaures de Grenoble s’associent à l’association Les Blouses roses qui s’occupe d’égayer les journées des enfants hospitalisés. Une démonstration de Lire plus

Flash Info

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin