© Joël Kermabon - Place Gre'net

Grenoble : la suppression des feux, loin d”“apaiser” les personnes handicapées

Grenoble : la suppression des feux, loin d”“apaiser” les personnes handicapées

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE VIDÉO – Ce mercredi 28 mars, des associations représentatives des personnes en situation de handicap ont organisé un rassemblement place Victor-Hugo. L’objectif de la trentaine de personnes présentes ? Alerter les élus de la Métropole sur le projet de suppression des feux tricolores en centre-ville, jugé anxiogène et accidentogène, tout autant que les interpeller sur la prise en compte des personnes vulnérables.

 

 

Des associations de personnes handicapées ont mené une action à Grenoble contre la suppression de feux tricolores supposée apaiser la circulation.© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Un ban­deau noir sur les yeux dans le noir com­plet, le pas mal assuré, nous nous sommes prê­tés au test orga­nisé par plu­sieurs asso­cia­tions* gre­no­bloises repré­sen­ta­tives des per­sonnes en situa­tion de han­di­cap, aux abords du pas­sage pié­ton situé à l’angle de la rue de Bonne et de la place Victor-Hugo.

 

Le chal­lenge, quo­ti­dien pour de nom­breux aveugles ou mal-voyants : tra­ver­ser le bou­le­vard Agutte-Sembat en l’ab­sence de tout repère visuel ou signal sonore qui leur per­met­tait jus­qu’a­lors de tra­ver­ser l’ar­tère en toute sécu­rité. Une manière de se rendre compte des dif­fi­cul­tés engen­drées par la sup­pres­sion, envi­sa­gée par les ins­tances métro­po­li­taines, de nom­breux feux tri­co­lores au centre-ville de Grenoble pour « rendre le tra­fic plus fluide et apai­ser la cir­cu­la­tion ».

 

Un besoin de repères stables pour prendre la décision de traverser

 

Les asso­cia­tions estiment que ce pro­jet, anxio­gène et acci­den­to­gène, de sup­pres­sion des tem­po­ri­sa­tions par feux met en grande dif­fi­culté cer­taines pié­tons. Notamment ceux souf­frant de sur­dité, d’un han­di­cap men­tal ou visuel ou encore les per­sonnes âgées et les enfants. Et, de manière géné­rale, « toutes les per­sonnes ayant besoin de repères stables et de temps pour prendre la déci­sion de tra­ver­ser », pré­cisent les association.

 

Retour sur ce ras­sem­ble­ment auquel ont par­ti­cipé non seule­ment des aveugles et des mal-voyants mais aussi des per­sonnes se dépla­çant en fau­teuil rou­lant, elles aussi concer­nées par ce pro­jet qui menace, selon elles, leur auto­no­mie et pour­rait les dis­sua­der de se déplacer.

 

 

 

 

« Oui, ça peut décourager les gens de venir en ville ! »

 

Mais là ne s’ar­rêtent pas les obs­tacles aux dépla­ce­ments des per­sonnes han­di­ca­pées. La sup­pres­sion de cer­tains feux tri­co­lores influe éga­le­ment sur les dis­tances à par­cou­rir. « Cours Berriat, un feu a été sup­primé à l’angle de la rue Thiers. Donc, pour retrou­ver un feu, les per­sonnes aveugles sont obli­gées de faire un tra­jet sup­plé­men­taire, plu­sieurs cen­taines de mètres, jus­qu’au cours Jean-Jaurès pour pou­voir enfin tra­ver­ser et ensuite reve­nir », explique une repré­sen­tante de l’as­so­cia­tion Valentin Haüy. « Oui, ça peut décou­ra­ger les gens de venir en ville ! », assure-t-elle.

 

Des associations de personnes handicapées ont mené une action à Grenoble contre la suppression de feux tricolores supposée apaiser la circulation.© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Quid des per­sonnes se dépla­çant en fau­teuil rou­lant ? « Sans les feux, les véhi­cules viennent d’un peu par­tout. Certains font atten­tion, d’autres pas. Les per­sonnes en fau­teuil rou­lant qui ont des dif­fi­cul­tés ges­tuelles res­sentent une grande crainte à la seule idée de tra­ver­ser », nous confie une per­sonne paralysée.

 

Joël Kermabon

 

 

* Le Comité Valentin Haüy, l’as­so­cia­tion Sclérose en plaques Rhône-Alpes Dauphiné (Sep), l’Association de réadap­ta­tion et défense des deve­nus sourds de l’Isère (ARDDS38), l’Association fran­çaise contre les myo­pa­thies (AFM Téléthon), le Comité pour le droit au tra­vail des han­di­ca­pés et l’é­ga­lité des droits (CDTHED), l’Association des para­ly­sés de France (APF) et l’Association mieux vivre le han­di­cap (AMVH).

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCaptcha et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Banderole de la coopérative d'habitants Graine de bitume figurant aux abords de la parcelle située rue Alfred de Vigny, quartier Beauvert. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Projet d’habitat coopératif dans le quartier Beauvert à Grenoble : la coopérative d’habitants Graine de bitume dénonce « les promesses non tenues » de la Ville

REPORTAGE VIDÉO - La coopérative d'habitants Graine de bitume organisait, ce samedi 22 janvier 2022, un rassemblement pour dénoncer les « promesses non tenues » Lire plus

De gauche à droite : Corinne Gautherin, directrice départementale Emploi, travail et solidarité auprès du préfet de l'Isère, Laurent Prévost, préfet de l'Isère, Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole et Barbara Schuman, présidente de la Mission locale de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Politique de la ville : la Métropole de Grenoble labellisée Cités de l’emploi va disposer de 100 000 euros pour quatre quartiers prioritaires

FOCUS - Des demandeurs d’emploi féminins résidant dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) de la métropole de Grenoble participaient, ce mardi Lire plus

Les intempéries du 29 décembre 2021 ont touché beaucoup de voiries qu'il a fallu remettre en état. © Thibault Lefébure
Les intempéries du 29 décembre 2021 ont touché 19 communes de la métropole grenobloise

FOCUS - Le mercredi 29 décembre 2021, de fortes précipitations ont touché la métropole grenobloise, causant rapidement des inondations, des coulées de boues, des glissements Lire plus

L'offre MurMur de la Métropole grenobloise évolue en écho au lancement de MaPrimeRénov'. La campagne mur | mur lancée par la Métro pour encourager la rénovation thermique des logements. © Grenoble-Alpes métropole
Le dispositif MurMur de la Métropole grenobloise évolue en écho au lancement de MaPrimeRénov”

FIL INFO - Le conseil métropolitain a annoncé, le 17 décembre 2021, enrichir l'offre de son dispositif d'aide pour la rénovation thermique des copropriétés anciennes, Lire plus

Dépôts sauvage d'encombrants déchets dans la rue Gabriel-Péri Grenoble © Florent Mathieu - Place Gre'net
La Métropole grenobloise lance le ramassage des objets volumineux sur rendez-vous

FLASH INFO - À compter du 1er février 2022, la Métropole proposera sur rendez-vous le ramassage des objets volumineux pour les particuliers. Un service aux Lire plus

La Métropole engagée pour une "gestion durable" des forêts, entre préservation des écosystèmes... et besoins de production
Suspension des aides régionales en faveur des réseaux de chaleur et du bois énergie : la Métro s’inquiète

FOCUS - La métropole de Grenoble s'est associée, dans une lettre du 16 décembre 2021, à plusieurs porteurs de projets afin de demander un changement Lire plus

Flash Info

|

25/01

11h45

|

|

24/01

19h00

|

|

24/01

14h56

|

|

24/01

12h09

|

|

23/01

23h39

|

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

|

21/01

12h23

|

|

21/01

9h48

|

|

20/01

11h24

|

Les plus lus

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Action de désobéissance civile de femmes en burkini à la piscine des Dauphine de Grenoble, vendredi 17 mai DR

Abonnement| Pétition pro-burqini : la majorité d’Eric Piolle refuse de s’engager… après un processus de médiation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin