Actualité

En attendant, le budget 2017 de L. Wauquiez devrait être validé par le vote du compte administratif. Budget 2017 qui fait l'objet d'un recours...

Les éco­lo­gistes soup­çonnent Wauquiez d’a­voir fait réécrire un amen­de­ment, la Région plaide l’erreur

Les éco­lo­gistes soup­çonnent Wauquiez d’a­voir fait réécrire un amen­de­ment, la Région plaide l’erreur

FIL INFO – Les conseillers régio­naux éco­lo­gistes soup­çonnent Laurent Wauquiez d’a­voir fait réécrire un amen­de­ment adopté défen­dant le bio dans les can­tines des lycées. La Région s’en défend, plaide l’er­reur et accuse l’op­po­si­tion de vou­loir ins­tru­men­ta­li­ser une « ini­tia­tive malheureuse ».

Les élus écologistes accusent Laurent Wauquiez d'avoir fait réécrire un amendement déjà adopté. La Région plaide l'erreur. Tempête dans un verre d'eau ?Une assemblée plénière, au siège du Conseil régional Rhône-Alpes, à Lyon. © Service communication Conseil régional Rhône-Alpes

Une assem­blée plé­nière, au siège du Conseil régio­nal Rhône-Alpes, à Lyon. © Conseil régio­nal Rhône-Alpes

Simple erreur de plume ou rat­tra­page aux branches ? L’affaire révé­lée lundi 19 mars par Médiapart de l’a­men­de­ment bio adopté par l’exé­cu­tif régio­nal, puis réécrit après coup par les ser­vices de la Région, n’est-elle qu’une tem­pête dans un verre d’eau ?

Le 29 sep­tembre der­nier, l’as­sem­blée régio­nale avait voté à la quasi-una­ni­mité un amen­de­ment porté par les élus du groupe Rassemblement citoyen, éco­lo­giste et soli­daire (RCES). Celui-ci visait à mettre en place, dans le cadre du plan Marshall pour les lycées, une « ges­tion régio­nale, bio, locale et de sai­son de la res­tau­ra­tion dans les lycées ».

« Ce chan­ge­ment limite la por­tée de l’amendement »

L’amendement était alors passé sans dif­fi­culté. Une petite vic­toire pour les éco­lo­gistes jus­qu’à ce que ces der­niers découvrent que leur texte avait été modi­fié après vote. « Quelques semaines plus tard, nous nous sommes rendu compte que le texte envoyé par la Région à la pré­fec­ture pour vali­da­tion finale a été changé », sou­lignent-ils dans un com­mu­ni­qué. « On trouve désor­mais la phrase sui­vante : “appro­vi­sion­ne­ment régio­nal bio dans la mesure du pos­sible, local et de sai­son de la res­tau­ra­tion des lycées”. »

Les élus écologistes accusent Laurent Wauquiez d'avoir fait réécrire un amendement déjà adopté. La Région plaide l'erreur. Tempête dans un verre d'eau ?Monique Cosson, élue régionale et présidente du groupe RCES

Monique Cosson, élue régio­nale et pré­si­dente du groupe RCES

« L’exécutif aurait pu sous-amen­der le texte en séance. Il ne l’a pas fait. Non seule­ment, ce chan­ge­ment limite la por­tée de l’amendement, mais juri­di­que­ment, cela peut être qua­li­fié de faux en écri­ture publique. Le fait que le pré­sident de Région soit une per­sonne dépo­si­taire de l’autorité publique est une cir­cons­tance aggravante. »

Les éco­lo­gistes sont-ils allés un peu vite en besogne ?

La Région, elle, se défend de tout acte inten­tion­nel et plaide l’er­reur. « Les ser­vices de la Région ont pris la liberté de modi­fier la lettre du texte avec le sen­ti­ment de res­pec­ter l’es­prit des dis­cus­sions qui ont pré­sidé à l’a­dop­tion de cet amen­de­ment », nous a fait savoir la Région. « Cette erreur de plume, qui n’est pas accep­table, impose que soient envi­sa­gées toutes les voies de droit néces­saires pour res­ti­tuer le texte ori­gi­nal, tel qu’issu du vote de l’assemblée. »

Si la séré­nité n’est pas vrai­ment reve­nue sur les bancs de l’hé­mi­cycle régio­nal, le bio, lui, devrait faire son entrée dans les can­tines des lycées. « Cet ajout ne modi­fie en rien le texte qui conserve, sans réserve, toute sa force exé­cu­toire », ajoute la Région. Beaucoup de bruit pour rien ?

PC

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Fête de la musique 2023 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fête de la musique 2024 : les bons plans à ne pas rater à Grenoble et dans l’agglo

ÉVÈNEMENT - Jour du solstice d'été, le vendredi 21 juin 2024 marque cette année la 43e édition de la Fête de la musique instituée par Lire plus

François Bayrou à Voiron pour sou­te­nir Élodie Jacquier-Laforge, can­di­date à sa réélec­tion dans la 9e cir­cons­crip­tion de l’Isère

FOCUS - Le président du MoDem François Bayrou s'est rendu à Voiron, mercredi 19 juin 2024, pour soutenir Élodie Jacquier-Laforge, députée sortante de la 9e Lire plus

Lancement d'une souscription pour financer le projet de restauration de la chapelle Notre-Dame-de-Parizet
Seyssinet-Pariset : une sous­crip­tion pour finan­cer le pro­jet de res­tau­ra­tion de la cha­pelle Notre-Dame-de-Parizet

FLASH INFO - La Ville de Seyssinet-Pariset, en partenariat avec l’association Pierres, Terres et Gens de Parizet ainsi que la Fondation du patrimoine, a lancé Lire plus

Sur la première circonscription de l'Isère, le candidat LR-RN Alexandre Lacroix appelle à "l'union des droites républicaines"
Sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère, le can­di­dat LR-RN Alexandre Lacroix appelle à « l’u­nion des droites républicaines »

FLASH INFO - Alexandre Lacroix annonce officiellement sa candidature aux élections législatives sur la première circonscription de l'Isère, dans un communiqué en date du mardi 18 juin Lire plus

Alain Carignon demande à être désigné partie civile dans le cadre de l'affaire (présumée) Piolle-Martin
Alain Carignon demande à être dési­gné par­tie civile dans le cadre de l’af­faire (pré­su­mée) Piolle-Martin

FLASH INFO - Le conseiller municipal d'opposition de Grenoble Alain Carignon annonce demander à être désigné partie civile dans le cadre de l'affaire Piolle-Martin. Soit Lire plus

Treize maires de la 2e cir­cons­crip­tion de l’Isère appellent à sou­te­nir Cyrielle Chatelain, can­di­date du Nouveau Front populaire

FOCUS - À l'approche des législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet 2024, treize maires de gauche de la deuxième circonscription de l'Isère ont Lire plus

Flash Info

|

19/06

17h16

|

|

19/06

11h28

|

|

19/06

8h08

|

|

18/06

21h58

|

|

18/06

14h24

|

|

18/06

10h25

|

|

14/06

8h26

|

|

13/06

18h43

|

|

13/06

16h07

|

|

13/06

15h43

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Des élec­tions légis­la­tives… sous le signe de la confusion ?

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution

Politique| Hugo Prévost, can­di­dat Nouveau Front popu­laire sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère : « une démons­tra­tion de force républicaine »

Agenda

Je partage !