Projet Neyrpic : réaction cinglante des élus de l’opposition Couleurs SMH suite à l’avis favorable du commissaire enquêteur

sep article



FIL INFO – Hostiles au projet de centre commercial Neyrpic, les élus de l’opposition Couleurs SMH de la commune de Saint-Martin-d’Hères ont épluché le rapport du commissaire enquêteur qui a remis un avis favorable au projet du centre commercial Neyrpic. Ils remettent vivement en question la qualité de son travail et s’alarment des conséquences…

 

 

Georges Oudjaoudi, du Collectif Neyrpic autrement. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Georges Oudjaoudi, élu EELV du groupe d’op­po­si­tion Couleurs SMH. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Dans un com­mu­ni­qué de presse, les élus de l’op­po­si­tion Couleurs SMH (socia­listes, éco­lo­gistes et société civile) font part de leur décep­tion et colère à la lec­ture des conclu­sions du com­mis­saire-enquê­teur.

 

Lequel a rendu un avis favo­rable à la déli­vrance du per­mis de construire du futur centre com­mer­cial Neyrpic, le 9 mars der­nier.

 

 

Un commissaire-enquêteur partie prenante ?  

 

« Sur les aspects tech­niques, envi­ron­ne­men­taux » du pro­jet Neyrpic, les élus de l’op­po­si­tion dénoncent en creux un cer­tain laxisme du com­mis­saire enquê­teur dans ses ana­lyses.

 

© Giovanna Crippa

Ce der­nier se « contente des réponses de la ville qui exis­taient déjà dans le dos­sier ou de pro­messes […], quand bien même des argu­ments réels et sérieux dans les contri­bu­tions ques­tion­naient ou contes­taient des études et des esti­ma­tions du dos­sier de l’enquête publique », s’a­gacent les élus de l’op­po­si­tion.

 

Les élus Couleurs SMH vou­laient visi­ble­ment, à l’oc­ca­sion de cette enquête publique, peser de tout leur poids, et convaincre le com­mis­saire-enquê­teur d’in­ter­cé­der auprès de la Ville afin que celle-ci accepte de revoir le contenu du pro­jet Neyrpic. C’est raté.

 

Leurs pro­po­si­tions visaient par exemple à implan­ter des asso­cia­tions dans le pro­jet Neyrpic, à étu­dier la pos­si­bi­lité de relo­ca­li­ser des espaces cultu­rels publics ou encore à envi­sa­ger le déve­lop­pe­ment d’ac­ti­vi­tés éco­no­miques…

 

Futur projet de centre commercial Neyrpic sur Saint-Martin-d'Hères, version 2. Terrasses et restaurants © Apsys

Futur pro­jet de centre com­mer­cial Neyrpic sur Saint-Martin-d’Hères, ver­sion 2. Terrasses et res­tau­rants © Apsys

Le com­mis­saire-enquê­teur vient de réduire à néant leurs espoirs : « le com­mis­saire enquê­teur s’est contenté de jux­ta­po­ser le refus sys­té­ma­tique de la mai­rie de les envi­sa­ger », déplorent-ils.

 

Et de s’en prendre ensuite à l’é­quipe muni­ci­pale : « La mai­rie s’obstine à ne pas vou­loir adap­ter un pro­jet qu’elle a défini il y a plus de dix ans sans aucune concer­ta­tion », mau­gréent les élus.

 

 

Vers la privatisation du centre-ville ?

 

Pour finir, les oppo­sants expriment leurs craintes les plus vives quant à l’a­ve­nir du centre-ville de Saint-Martin-d’Hères. L’idée leur est insup­por­table de pen­ser que « toute ani­ma­tion, inter­ven­tion, exis­tence dans ce lieu [le centre com­mer­cial Neyrpic, ndlr] serait sou­mis au bon-vou­loir du pro­prié­taire ». À savoir le pro­mo­teur, Apsys, dans l’hy­po­thèse où le centre com­mer­cial soit construit…

 

« Saint-Martin‑d’Hères, pre­mière ville de France à pri­va­ti­ser son centre-ville ? », s’of­fusquent-ils en der­nier res­sort. « Et la muni­ci­pa­lité ose encore dire qu’elle défend les ser­vices publics ! », blâment-ils sévè­re­ment, jus­qu’à ver­ser un tan­ti­net dans le pathos : « Cette muni­ci­pa­lité a vendu son âme et veut vendre notre cœur ».

 

Aux oppo­sants de concé­der, tout de même, un bon point au com­mis­saire-enquê­teur, quand il recon­naît, au vue de ses recom­man­da­tions, que « ce pro­jet [Neyrpic, ndlr] n’est pas stric­te­ment mar­ti­né­rois ».

 

SC

 

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
2726 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. -

    16/03/2018
    13:30

    Du fric, des mul­ti­na­tio­nales… bravo les com­mu­nistes ! « Faire peuple » aurait mérité que l’on s’oc­cupe du petit com­merce et de l’ar­ti­sa­nat, à SMH et dans le reste de l’ag­glo… et donc d’ar­rê­ter de déve­lop­per des centres com­mer­ciaux dont on sait aujourd’­hui qu’ils contri­buent au dépé­ris­se­ment des centre-ville.

    sep article