Le Département de l’Isère vole au secours des Services d’aides et d’accompagnement à domicile

sep article

Notre indépendance c

FIL INFO – Le Conseil départemental de l’Isère annonce prendre à sa charge 7 millions d’euros de déficit d’une quinzaine de Services d’aides et d’accompagnement à domicile (Saad). En retour, les structures concernées suivront un accompagnement renforcé du Département, afin de développer un « modèle économique plus pérenne et viable ».

 

 

Pour le Conseil dépar­te­men­tal de l’Isère, c’est un véri­table « sau­ve­tage ». Plusieurs Services d’aides et d’ac­com­pa­gne­ment à domi­cile (Saad) du dépar­te­ment étant dans une situa­tion finan­cière très dif­fi­cile, voire déses­pé­rée pour cer­tains, le Département a pris la déci­sion de reprendre à son compte les défi­cits afin « d’as­sai­nir leurs comptes ».

 

 Aperçu de la méta description : Pour « sauver » les Saad (services d'aide à domicile) et assainir leurs comptes, le Département de l'Isère prend en charge 7 millions d'euros de déficit. Bâtiment du Conseil départemental de l'Isère. © Frédérick Pattou

Bâtiment du Conseil dépar­te­men­tal de l’Isère. © Frédérick Pattou

 

Pourquoi un tel geste ? « Cette mesure de sau­ve­tage a pour but de péren­ni­ser le ser­vice déli­vré par ces orga­nismes aux per­sonnes en situa­tion de pertes d’autonomie », expliquent les ser­vices du Conseil dépar­te­men­tal. Qui attendent des struc­tures concer­nées qu’elles s’en­gagent en retour à ne plus être en défi­cit, et à « amé­lio­rer le ser­vice rendu ».

 

 

7 millions d’euros de déficits pris en charge par le Département

 

Le dis­po­si­tif a donné lieu à une contrac­tua­li­sa­tion en bonne et due forme entre les Saad et le Département, accom­pa­gnée de mesures d’ac­com­pa­gne­ment ren­forcé « pour s’assurer que les enga­ge­ments pris seront tenus ». Une quin­zaine de Saad sont concer­nés par cette reprise, repré­sen­tant au total la somme de 7 mil­lions d’eu­ros, désor­mais à la charge de la col­lec­ti­vité.

 

Jean-Pierre Barbier, président du Conseil Départemental de l'isère. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Jean-Pierre Barbier, pré­sident du Conseil dépar­te­men­tal de l’Isère. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

La déci­sion sera sou­mise aux votes durant la séance publique du Département du 30 mars 2018. Mais son pré­sident Jean-Pierre Barbier annonce d’ores et déjà la cou­leur : « Nous allons main­te­nant les accom­pa­gner vers un modèle éco­no­mique plus pérenne et viable qui per­met­tra de sécu­ri­ser tant l’avenir des sala­riés de ces struc­tures que de leurs béné­fi­ciaires », déclare-t-il.

 

 

Un effort supplémentaire de 1,3 million d’euros sur les prestations

 

 Aperçu de la méta description : Pour « sauver » les Saad (services d'aide à domicile) et assainir leurs comptes, le Département de l'Isère prend en charge 7 millions d'euros de déficit. L'allocation personnes âgées (APA) sera fixée au tarif unique de 21 euros l'heure © Léa Raymond - Place Gre'net

L’allocation per­sonnes âgées sera fixée au tarif unique de 21 euros/heure © Léa Raymond – Place Gre’net

Le Département annonce par ailleurs, dans le cadre de la loi d’Adaptation de la société au vieillis­se­ment (ASD), mettre en place un tarif unique de prise en charge pour les usa­gers de Saad béné­fi­ciaires de l’al­lo­ca­tion per­sonnes âgées (Apa) ou de la pres­ta­tion de com­pen­sa­tion de han­di­cap (PCH).

 

Le tarif en ques­tion sera fixé à 21 euros par heure d’in­ter­ven­tion, soit « un effort sup­plé­men­taire de 1,4 mil­lion d’eu­ros », pré­cisent les ser­vices dépar­te­men­taux. Une réforme de la tari­fi­ca­tion qui sera effec­tive dès le 1er avril 2018.

 

Le Conseil dépar­te­men­tal fait enfin savoir que d’autres moyens sup­plé­men­taires, allant de 1 à 13 euros l’heure, seront alloués aux Services d’aide à domi­cile prêts à accep­ter des accom­pa­gne­ment plus com­plexes. Par exemple en direc­tion des per­sonnes en grande dépen­dance, dans le cadre d’in­ter­ven­tions noc­turnes ou encore dans des zones rurales ou mon­ta­gneuses iso­lées.

 

 

FM

 

 

commentez lire les commentaires
1601 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.