Fermetures de classes : le maire de Fontaine accuse l’Éducation de renier ses engagements

sep article



FIL INFO – Dans un communiqué, le maire de Fontaine Jean-Paul Trovero dénonce les fermetures de classes de deux maternelles de sa commune, ainsi que d’autres mesures de réduction de moyens. Il appelle ses administrés à soutenir les mouvements de mobilisation des équipes d’enseignants et des parents d’élèves.

 

 

Jean-Paul Trovero, maire de Fontaine © Albéric Marzullo - Place Gre'net

Jean-Paul Trovero, maire de Fontaine © Albéric Marzullo – Place Gre’net

« L’Éducation natio­nale doit tenir ses enga­ge­ments ! », clame le maire de Fontaine, Jean-Paul Trovero. Dans un com­mu­ni­qué, l’élu réagit à la « menace » de fer­me­tures de classes dans les écoles mater­nelles publiques Marguerite-Tavel et Paul-Langevin, qui accueillent res­pec­ti­ve­ment 129 et 109 élèves, selon les der­niers chiffres de l’Éducation natio­nale.

 

Le maire dénonce encore la sup­pres­sion du poste de coor­di­na­teur de réseau de réus­site sco­laire, la « non-prio­rité dans les rem­pla­ce­ments des ensei­gnants absents » ou la remise en cause du dis­po­si­tif “plus de maîtres que de classes”. « Même avec l’application du dédou­ble­ment des classes dans les sec­teurs sen­sibles et l’ouverture de cer­taines classes, le compte n’y est pas », affirme Jean-Paul Trovero.

 

 

Une fermeture qui fragilise un quartier tout entier

 

Le cas de l’é­cole Marguerite-Tavel est jugé d’au­tant plus « injuste » que les équipes et les parents d’é­lève de cet éta­blis­se­ment s’é­taient par­ti­cu­liè­re­ment mobi­li­sés en 2015 pour obte­nir la signa­ture d’une conven­tion afin de péren­ni­ser les moyens sco­laires. Pour le maire de Fontaine, cette fer­me­ture de classe fra­gile le pro­jet édu­ca­tif d’un quar­tier déjà en proie à de fortes dif­fi­cul­tés socio-éco­no­miques.

 

École maternelle Marguerite-Tavel de Fontaine. © Capture d'écran Google Maps

École mater­nelle Marguerite-Tavel de Fontaine. © Capture d’é­cran Google Maps

 

« Selon toute vrai­sem­blance, l’Éducation natio­nale envi­sage de ne pas tenir compte de ses enga­ge­ments et de sup­pri­mer des moyens impor­tants », écrit encore Jean-Paul Trovero, convaincu de pou­voir comp­ter sur le sou­tien de son conseil muni­ci­pal. Le maire annonce enfin son inten­tion de ren­con­trer la direc­trice aca­dé­mique de l’Isère, et invite d’ores et déjà ses admi­nis­trés à sou­te­nir la mobi­li­sa­tion des parents d’é­lève et des ensei­gnants contre les mesures annon­cées.

 

 

FM

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
1558 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.