Fermetures de classes : le maire de Fontaine accuse l’Éducation de renier ses engagements

sep article



FIL INFO – Dans un communiqué, le maire de Fontaine Jean-Paul Trovero dénonce les fermetures de classes de deux maternelles de sa commune, ainsi que d’autres mesures de réduction de moyens. Il appelle ses administrés à soutenir les mouvements de mobilisation des équipes d’enseignants et des parents d’élèves.

 

 

Jean-Paul Trovero, maire de Fontaine © Albéric Marzullo - Place Gre'net

Jean-Paul Trovero, maire de Fontaine © Albéric Marzullo – Place Gre’net

« L’Éducation natio­nale doit tenir ses enga­ge­ments ! », clame le maire de Fontaine, Jean-Paul Trovero. Dans un com­mu­ni­qué, l’élu réagit à la « menace » de fer­me­tures de classes dans les écoles mater­nelles publiques Marguerite-Tavel et Paul-Langevin, qui accueillent res­pec­ti­ve­ment 129 et 109 élèves, selon les der­niers chiffres de l’Éducation natio­nale.

 

Le maire dénonce encore la sup­pres­sion du poste de coor­di­na­teur de réseau de réus­site sco­laire, la « non-prio­rité dans les rem­pla­ce­ments des ensei­gnants absents » ou la remise en cause du dis­po­si­tif “plus de maîtres que de classes”. « Même avec l’application du dédou­ble­ment des classes dans les sec­teurs sen­sibles et l’ouverture de cer­taines classes, le compte n’y est pas », affirme Jean-Paul Trovero.

 

 

Une fermeture qui fragilise un quartier tout entier

 

Le cas de l’é­cole Marguerite-Tavel est jugé d’au­tant plus « injuste » que les équipes et les parents d’é­lève de cet éta­blis­se­ment s’é­taient par­ti­cu­liè­re­ment mobi­li­sés en 2015 pour obte­nir la signa­ture d’une conven­tion afin de péren­ni­ser les moyens sco­laires. Pour le maire de Fontaine, cette fer­me­ture de classe fra­gile le pro­jet édu­ca­tif d’un quar­tier déjà en proie à de fortes dif­fi­cul­tés socio-éco­no­miques.

 

École maternelle Marguerite-Tavel de Fontaine. © Capture d'écran Google Maps

École mater­nelle Marguerite-Tavel de Fontaine. © Capture d’é­cran Google Maps

 

« Selon toute vrai­sem­blance, l’Éducation natio­nale envi­sage de ne pas tenir compte de ses enga­ge­ments et de sup­pri­mer des moyens impor­tants », écrit encore Jean-Paul Trovero, convaincu de pou­voir comp­ter sur le sou­tien de son conseil muni­ci­pal. Le maire annonce enfin son inten­tion de ren­con­trer la direc­trice aca­dé­mique de l’Isère, et invite d’ores et déjà ses admi­nis­trés à sou­te­nir la mobi­li­sa­tion des parents d’é­lève et des ensei­gnants contre les mesures annon­cées.

 

 

FM

 

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
1615 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.