Le nombre de loups en France devrait dépasser le chiffre de cinq cents. Et donc le seuil de viabilité de l'espèce que s'était fixé le gouvernement.

Loups hybrides : l’État accepte de confron­ter ses ana­lyses géné­tiques à d’autres mesures

Loups hybrides : l’État accepte de confron­ter ses ana­lyses géné­tiques à d’autres mesures

Un groupe d’é­le­veurs emmené par le maire de Chichiliane en Isère conteste les ana­lyses géné­tiques offi­cielles menées sur le loup. Celles-ci vont donc être confron­tées aux mesures effec­tuées par un labo­ra­toire alle­mand mis­sionné par ces éle­veurs, les­quelles avaient conclu à la pré­do­mi­nance du loup hybride en France. Le nou­veau plan quin­quen­nal doit entrer en vigueur d’ici la mi-février.

Un col­lec­tif d’é­le­veurs emmené par le maire de Chichiliane en Isère réclame depuis un mois que la trans­pa­rence soit faite autour des ana­lyses géné­tiques du loup en France. Que les mesures offi­cielles du labo­ra­toire mis­sionné par l’Office natio­nal de la chasse et de la faune sau­vage (ONCFS) soient com­pa­rées à celles menées par un autre labo­ra­toire, alle­mand, dili­genté par ces même éleveurs.

Une étude remet en cause le taux de loups hybrides, mi-chien mi-loup, en France. A quelques jours du début des négociations du futur plan Loup.

© Gourdol-Max-ONCFS

La balle est désor­mais dans leur camp. Dans un cour­rier parti ce lundi 22 jan­vier, l’ONCFS accepte en effet une confron­ta­tion scientifique.

Alors que le nou­veau plan quin­quen­nal Loup doit entrer en vigueur d’ici la mi-février, que les ministres concer­nés – l’Agriculture d’un côté, la Transition éco­lo­gique de l’autre – ont des points de vue dia­mé­tra­le­ment oppo­sés, la bataille fait rage dans le camp des éleveurs.

En novembre der­nier, ils avaient rendu publics les résul­tats d’a­na­lyses effec­tuées par un labo­ra­toire alle­mand. Sur la maigre base de vingt échan­tillons com­plets, le labo­ra­toire ForGen n’a­vait trouvé aucun loup pur, seule­ment des hybrides de lignée non ita­lienne. De quoi remettre en ques­tion les quo­tas de loups à abattre ? Seul le loup pur Canis lupus est en effet pro­tégé par la Convention de Berne. C’est en tout cas ce sur quoi tablent ces éleveurs.

Pour l’ONCFS, le taux de loups hybrides est infé­rieur à 10 %

Le labo­ra­toire offi­ciel, mis­sionné par les pou­voirs publics, ne dit pas du tout la même chose. Dans des échan­tillons ana­ly­sés l’été der­nier, Antagène trouve un taux d’a­ni­maux hybrides de… 7,7 %. Et l’ONCFS est pour le moins réservé quant à la méthode employée et les résul­tats affi­chés par le labo­ra­toire alle­mand. L’office pointe des « lacunes impor­tantes » dans les étapes du pré­lè­ve­ment et de mani­pu­la­tion des échan­tillons, les mar­queurs recher­chés ou écar­tés comme la lec­ture et l’in­ter­pré­ta­tion des résultats.

Les patou, meilleurs moyens pour protéger les troupeaux des loups. Mais… Photo J-L Borelli - Ferus

Éleveurs et élus réclament aussi plus de moyens pour pro­té­ger les trou­peaux © J‑L Borelli – Ferus

« D’autres élé­ments pré­sen­tés dans l’é­tude ne sont pas de nature scien­ti­fique ou tech­nique mais poli­tique, visant à remettre en cause de façon glo­bale les actions de l’État sur le dos­sier du loup », sou­ligne l’ONCFS.

« Le col­lec­tif se place de façon évi­dente dans une pos­ture, fusse-t-elle par ailleurs légi­time au débat, de contes­ta­tion et de revendication. »

Dans l’at­tente de la confron­ta­tion, l’ONCFS est for­mel. « Nous pou­vons affir­mer que les résul­tats pré­sen­tés ne sont pas de nature à remettre en ques­tion les résul­tats publiés récem­ment par l’ONCFS. »

Pendant ce temps, la pres­sion anti-loup de relâche pas. Ce 23 jan­vier, plu­sieurs dépu­tés de mon­tagne devaient être reçus à Matignon. Ceux-ci s’in­quiètent en effet de l’aug­men­ta­tion de la popu­la­tion de loups en France (360 esti­més à ce jour) et du nou­veau plan qui fixe­rait à cinq cents le nombre à atteindre d’ici 2023 pour que l’es­pèce reste viable.

Aux pre­miers rangs, la dépu­tée isé­roise Marie-Noëlle Battistel (Nouvelle gauche) et les élus savoyards Emilie Bonnivard et Vincent Rolland (Les Républicains), qui réclament de faire sor­tir le loup de la clas­si­fi­ca­tion de la conven­tion de Berne sur les espèces pro­té­gées. Le pro­chain plan quin­quen­nal fixe­rait le nombre de loups à abattre à 10 %, voire 12 % moyen­nant déro­ga­tion, de la population.

PC

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouvelle labellisation Grand Insep, dédiée à la performance sportive de haut niveau, pour le campus de la Brunerie de Voiron
Nouvelle label­li­sa­tion Grand Insep, dédiée à la per­for­mance spor­tive de haut niveau, pour le cam­pus de la Brunerie de Voiron

FLASH INFO - Le campus de la Brunerie de Voiron a vu son label Grand Insep renouvelé vendredi 27 janvier 2023, à l'occasion d'une cérémonie Lire plus

Le Mois décolonial de retour à Grenoble pour sa troisième édition, du 4 mars au 8 avril 2023
Le Mois déco­lo­nial de retour à Grenoble pour sa troi­sième édi­tion, du 4 mars au 8 avril 2023

FOCUS - La troisième édition du Mois décolonial se tient à Grenoble du 4 mars au 8 avril 2023, avec une quarantaine d’événements. La Ville Lire plus

Entre 11 500 et 27 000 manifestants se sont mobilisés contre la réforme des retraites le 7 février 2023 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Manifestation du 7 février contre la réforme des retraites : mobi­li­sa­tion tou­jours sou­te­nue mais en baisse à Grenoble

REPORTAGE VIDÉO - Entre 11 500 et 27 000 manifestants ont défilé à Grenoble, mardi 7 février 2023, pour la troisième grande journée de mobilisation contre Lire plus

GHM de Grenoble : la Métropole vote un vœu au gou­ver­ne­ment, à l’ARS et aux mutuelles sur fond de chan­ge­ment de direction

FOCUS - Le conseil métropolitain a adopté à l'unanimité, vendredi 3 février 2023, un vœu sur le Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble (GHM). Celui-ci fait Lire plus

Pourras-tu changer la photo stp ? Il y en dans la bib dont une avec une banderole sur la mixité.
Découverte de tags racistes, anti­sé­mites et homo­phobes au col­lège Aimé-Césaire de Grenoble

FLASH INFO - Des tags racistes, antisémites et homophobes ont été découverts au collège Aimé-Césaire de Grenoble, comme l'indique la Direction départementale de la sécurité Lire plus

Affaire du Dr V. : le chi­rur­gien ortho­pé­diste gre­no­blois attaque Jean-Marc Morandini en diffamation

FOCUS - Soupçonné d'avoir pratiqué des opérations sans justification médicale, le chirurgien orthopédiste grenoblois mis en examen pour "homicide involontaire" et "blessures involontaires" à l'encontre Lire plus

Flash Info

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !