Engorgement des urgences : le Chuga active le niveau 2 du Plan hôpital en tension

sep article

Les urgences du Centre hospitalier universitaire Grenoble Alpes (Chuga) sont débordées face aux épidémies hivernales et à la recrudescence de problèmes traumatologiques. L’Hôpital déclenche ainsi le niveau 2 de son Plan hôpital en tension, et renouvelle son appel à privilégier les médecins généralistes pour les soins les moins urgents.

 

 

Le Centre hospitalier universitaire Grenoble Alpes (Chuga) tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme et annonce faire face à « une augmentation massive du nombre de patients aux urgences ». En cause ? Les épidémies de grippes et de bronchiolites, toujours aussi intenses en ce début d’année, auxquelles s’ajoute une forte activité de traumatologie en cette période de fêtes et de sports d’hiver.

 

Urgences pédiatriques du CHU à Grenoble © Patricia Cerinsek - Place Gre'net

Urgences pédiatriques du CHU à Grenoble © Patricia Cerinsek – Place Gre’net

 

Face à cette situation, l’établissement – qui maintient par ailleurs le niveau 2 de son Plan hivernal pédiatrique – a déclenché ce mardi 2 janvier le niveau 2 de son Plan hôpital en tension. Objectif ? « Renforcer les moyens internes afin de garantir une prise en charge plus rapide des patients »… tout en évitant « les venues non strictement utiles ».

 

 

Privilégier les médecins généralistes pour désengorger les urgences

 

L’hôpital prévient : « Les temps d’attente au service d’accueil des urgences sont importants et les conditions de prises en charges ne sont donc pas optimales. » Le Chuga renouvelle ainsi son appel à solliciter en priorité les médecins généralistes disponibles pour les soins les moins urgents, voire à se tourner vers les conseils de pharmaciens.

 

Hôpital Couple-Enfant, CHU La tronche © Chloé Ponset - Place Gre'net

Hôpital Couple-Enfant, CHU La tronche © Chloé Ponset – Place Gre’net

 

Pour autant, le Centre 15 et les urgences demeurent naturellement accessibles pour les problèmes graves. « Tous les moyens sont mis en œuvre par les professionnels du CHU Grenoble Alpes pour que les patients soient traités de façon efficace et sécurisée », tient à rassurer le Chuga.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
1868 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.