Engorgement des urgences : le Chuga active le niveau 2 du Plan hôpital en tension

sep article



Les urgences du Centre hospitalier universitaire Grenoble Alpes (Chuga) sont débordées face aux épidémies hivernales et à la recrudescence de problèmes traumatologiques. L’Hôpital déclenche ainsi le niveau 2 de son Plan hôpital en tension, et renouvelle son appel à privilégier les médecins généralistes pour les soins les moins urgents.

 

 

Le Centre hos­pi­ta­lier uni­ver­si­taire Grenoble Alpes (Chuga) tire une nou­velle fois la son­nette d’a­larme et annonce faire face à « une aug­men­ta­tion mas­sive du nombre de patients aux urgences ». En cause ? Les épi­dé­mies de grippes et de bron­chio­lites, tou­jours aussi intenses en ce début d’an­née, aux­quelles s’a­joute une forte acti­vité de trau­ma­to­lo­gie en cette période de fêtes et de sports d’hi­ver.

 

Urgences pédiatriques du CHU à Grenoble © Patricia Cerinsek - Place Gre'net

Urgences pédia­triques du CHU à Grenoble © Patricia Cerinsek – Place Gre’net

 

Face à cette situa­tion, l’é­ta­blis­se­ment – qui main­tient par ailleurs le niveau 2 de son Plan hiver­nal pédia­trique – a déclen­ché ce mardi 2 jan­vier le niveau 2 de son Plan hôpi­tal en ten­sion. Objectif ? « Renforcer les moyens internes afin de garan­tir une prise en charge plus rapide des patients »… tout en évi­tant « les venues non stric­te­ment utiles ».

 

 

Privilégier les médecins généralistes pour désengorger les urgences

 

L’hôpital pré­vient : « Les temps d’attente au ser­vice d’accueil des urgences sont impor­tants et les condi­tions de prises en charges ne sont donc pas opti­males. » Le Chuga renou­velle ainsi son appel à sol­li­ci­ter en prio­rité les méde­cins géné­ra­listes dis­po­nibles pour les soins les moins urgents, voire à se tour­ner vers les conseils de phar­ma­ciens.

 

Hôpital Couple-Enfant, CHU La tronche © Chloé Ponset - Place Gre'net

Hôpital Couple-Enfant, CHU La tronche © Chloé Ponset – Place Gre’net

 

Pour autant, le Centre 15 et les urgences demeurent natu­rel­le­ment acces­sibles pour les pro­blèmes graves. « Tous les moyens sont mis en œuvre par les pro­fes­sion­nels du CHU Grenoble Alpes pour que les patients soient trai­tés de façon effi­cace et sécu­ri­sée », tient à ras­su­rer le Chuga.

 

FM

 

Ligue contre le cancer
commentez lire les commentaires
2142 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.