Actualité

Contrainte de supprimer ses postes salariés suite aux baisses de subventions, Roms Action espère pouvoir continuer à mener des actions grâce aux bénévoles.

Contrainte de sup­pri­mer ses postes sala­riés, Roms Action lance un appel aux bénévoles

Contrainte de sup­pri­mer ses postes sala­riés, Roms Action lance un appel aux bénévoles

Face aux baisses de sub­ven­tions, l’as­so­cia­tion Roms Action a été contrainte de sup­pri­mer les cinq postes de sala­riés qui lui per­met­taient de mener à bien ses nom­breuses mis­sions. La struc­ture compte aujourd’­hui sur les béné­voles pour conti­nuer son action, et lance un appel dans l’es­poir d’en recru­ter de nouveaux. 

Début d’an­née dou­lou­reux pour Roms Action, contrainte de res­ser­rer son action sur ses seuls béné­voles. « L’association a été ame­née à sup­pri­mer les postes de sala­riés qui fai­saient l’os­sa­ture de ses acti­vi­tés d’ac­cueil et de sou­tien des familles roms sur l’ag­glo­mé­ra­tion de Grenoble », a‑t-elle ainsi fait savoir dans un communiqué.

Contrainte de supprimer ses postes salariés suite aux baisses de subventions, Roms Action espère pouvoir continuer à mener des actions grâce aux bénévoles.De bidonvilles en bidonvilles, Roms Action pourra t-elle encore assurer un suivi ? DR

De bidon­villes en bidon­villes, Roms Action pourra-t-elle encore assu­rer un suivi ? DR

L’annonce n’a rien d’une sur­prise : Roms Action avait alerté sur sa situa­tion dès le mois de sep­tembre 2017, décri­vant les baisses de sub­ven­tion des col­lec­ti­vi­tés, notam­ment du Conseil dépar­te­men­tal et du Conseil régio­nal mais aussi, plus à la marge, des com­munes. Autant de coupes bud­gé­taires qui l’ont conduite à la faillite.

Un appel pour recru­ter de nou­veaux bénévoles

Les cinq employés de l’as­so­cia­tion sont ainsi sans emploi depuis le 1er jan­vier 2018. Un contrat aidé et un CDD n’ont pu être renou­ve­lés, et les trois sala­riés res­tants ont été licen­ciés. Roms Action compte à pré­sent sur le béné­vo­lat pour conti­nuer à mener des actions sur l’ac­cès à la sco­la­rité, la coor­di­na­tion avec les autres asso­cia­tions, l’a­ni­ma­tion socio-cultu­relle, le relais dans la média­tion de santé et le suivi des familles du bidon­ville de Courtade.

Des militants montrent leurs affiches en soutien aux Roms, contre les propos du conseiller municipal ex-FN Franck Sinisi © Albéric Marzullo - Place Gre'net

Des mili­tants montrent leurs affiches en sou­tien aux Roms, contre les pro­pos du conseiller muni­ci­pal ex-FN Franck Sinisi © Albéric Marzullo – Place Gre’net

L’association est aujourd’­hui accom­pa­gnée par une quin­zaine de béné­voles, mais son pré­sident Philippe Dubois lance un appel aux bonnes volon­tés et espère pou­voir en recru­ter de nou­veaux. Combien ? « Si on pou­vait dou­bler, tant mieux ! », nous répond-il.

Des mis­sions trans­fé­rées à d’autres structures

Le poste scolarité - parentalité disparaît, faute de financement de la DDCS. © Place Gre'net

Le poste sco­la­rité – paren­ta­lité dis­pa­raît, faute de finan­ce­ment de la DDCS. © Place Gre’net

Restent les mis­sions qui ne seront plus assu­rées par l’as­so­cia­tion. Si la Direction dépar­te­men­tale de la cohé­sion sociale (DDCS) a coupé le finan­ce­ment du poste consa­cré à la sco­la­rité et la paren­ta­lité, celui de la Maîtrise d’œuvre urbaine et sociale (Mous*) a été repris par le CCAS de Grenoble et celui de la média­tion sani­taire par l’as­so­cia­tion l’Oiseau bleu.

Un sau­ve­tage ? Plutôt une « incer­ti­tude » pour Philippe Dubois : « On ne sait pas com­ment va se faire la coopé­ra­tion… », déplore-t-il, non sans amertume.

FM

* Dispositif ayant pour objec­tif, décrit l’État, de « pro­mou­voir l’accès au loge­ment des per­sonnes et familles défa­vo­ri­sées ».

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Gazage des pigeons: des associations animalistes annoncent un “happening” devant la mairie de Vienne le 17 juillet
Gazage des pigeons : des asso­cia­tions ani­ma­listes annoncent un “hap­pe­ning” devant la mai­rie de Vienne

FLASH INFO - L'Association justice animaux Savoie (Ajas) et l'association Paris animaux Zoopolis (Paz) annoncent l'organisation d'un “happening” devant l'hôtel de Ville de Vienne, mercredi Lire plus

Des riverains et commerçants dénoncent la piétonnisation “surprise” de la rue Lazare-Carnot, quartier Championnet à Grenoble
Grenoble : des rive­rains et com­mer­çants dénoncent la pié­ton­ni­sa­tion “sur­prise” de la rue Lazare-Carnot, quar­tier Championnet

FOCUS - Surprise pour des riverains et des commerçants du quartier Championnet de Grenoble: depuis le lundi 1er juillet, un tronçon de la rue Lazare-Carnot, Lire plus

Vézeronce-Curtin : le ges­tion­naire d’une rési­dence séniors en liqui­da­tion judi­ciaire, 42 per­sonnes âgées livrées à elles-mêmes

EN BREF - Placée en liquidation judiciaire, la société Cormaline, gestionnaire de la résidence séniors du Clos des Tilleuls, à Vézeronce-Curtin, dans le Nord-Isère, a Lire plus

Cette soirée du 14 juillet s'est évidemment terminée avec un superbe feu d'artifices. Il a duré une grosse vingtaine de minutes ! © Martin de Kerimel - Place Gre'net
Festivités du 14 juillet : feux d’ar­ti­fice, bals, concerts et ani­ma­tions dans les com­munes de la métro­pole grenobloise

ÉVÈNEMENT - Grenoble comme la plupart des communes de la métropole célèbrent la fête nationale du 14 juillet. Feux d'artifice, bals populaires, concerts, animations, restauration... Lire plus

Le nou­veau centre de tri Athanor de La Tronche va trai­ter les déchets de 740 000 habi­tants de la région grenobloise

FOCUS - Le nouveau centre de tri Athanor a officiellement été inauguré mardi 9 juillet 2024 par les sept intercommunalités partenaires pour sa réalisation, depuis Lire plus

Grenoble : deux ex-élus attaquent la déli­bé­ra­tion octroyant un ter­rain de la Ville à moi­tié prix pour un « pseudo-habi­tat participatif »

FOCUS - Le tribunal administratif a examiné, vendredi 5 juillet 2024, le recours déposé par les anciens élus du groupe Ensemble à gauche contre la Lire plus

Flash Info

|

14/07

11h04

|

|

10/07

15h12

|

|

09/07

15h36

|

|

09/07

11h24

|

|

07/07

10h36

|

|

05/07

19h12

|

|

05/07

11h23

|

|

04/07

18h57

|

|

04/07

17h13

|

|

04/07

16h03

|

Les plus lus

Culture| Festivités du 14 juillet : feux d’ar­ti­fice, bals, concerts et ani­ma­tions dans les com­munes de la métro­pole grenobloise

Économie| Les loca­taires de l’immeuble ABC « auto­nome » sur l’écocité Presqu’île à Grenoble déchantent : « On a l’impression de s’être fait avoir »

Culture| Dix-sept groupes à l’af­fiche du Cabaret frappé 2024 au jar­din de ville de Grenoble

Agenda

Je partage !