La Ville de Grenoble annonce ce 19 décembre que la prolongation jusqu'au 31 décembre 2017 du marché de Noël est finalement purement et simplement annulée.© Joël Kermabon - Place Gre'net

Annoncée puis annu­lée, la pro­lon­ga­tion du mar­ché de Noël de Grenoble a fait long feu

Annoncée puis annu­lée, la pro­lon­ga­tion du mar­ché de Noël de Grenoble a fait long feu

La Ville de Grenoble a annoncé, mardi 19 décembre au soir, que le mar­ché de Noël allait fina­le­ment fer­mer… le 24 décembre. Après avoir com­mu­ni­qué le 17 décembre sur une pro­lon­ga­tion « excep­tion­nelle » jus­qu’au 31 décembre, la muni­ci­pa­lité a en effet dû faire machine arrière. En cause, un nombre insuf­fi­sant de com­mer­çants par­tants pour jouer les pro­lon­ga­tions et, pré­cise la Ville, « [des] condi­tions tech­niques et finan­cières [non] réunies ».

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Déception pour ceux qui pen­saient pou­voir encore aller, jus­qu’au 31 décembre, boire un verre de vin chaud et faire quelques emplettes au mar­ché de Noël de la place Victor Hugo. Bien qu’annon­cée par la muni­ci­pa­lité le 17 décembre, cette pro­lon­ga­tion aura fait long feu.

En effet, la Ville de Grenoble annonce par voie de com­mu­ni­qué ce mardi 19 décembre que, fina­le­ment, cela ne sera pas pos­sible. Les rai­sons de ce rétro­pé­da­lage ? Un nombre insuf­fi­sant de com­mer­çants prêts à res­ter dans les cha­lets de la place Victor-Hugo jus­qu’à la Saint Sylvestre et des « condi­tions tech­niques et finan­cières non réunies ». Les mar­chés de Noël fer­me­ront donc bien, comme ini­tia­le­ment prévu, ce dimanche 24 décembre à 18 heures.

Des condi­tions cli­ma­tiques rudes et un calen­drier défavorable

L’affaire sem­blait pour­tant bien par­tie. C’est du moins ce qu’ex­plique la Ville de Grenoble. « Vendredi 15 décembre, les élus et les ser­vices de la Ville ont ren­con­tré les com­mer­çants des mar­chés de Noël. Ils ont entendu les dif­fi­cul­tés aux­quelles ils ont fait face cette année liées aux condi­tions cli­ma­tiques par­ti­cu­liè­re­ment rudes, et au calen­drier qui por­tait la fin des mar­chés de Noël au début des vacances sco­laires », rap­pelle-t-elle. C’est à cette occa­sion que plu­sieurs d’entre eux ont mani­festé le sou­hait de main­te­nir leur stand ouvert jusqu’au 30 décembre.

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

L’idée étant lan­cée, « la Ville a sou­haité répondre posi­ti­ve­ment à cette demande et les ser­vices en charge ont ainsi étu­dié la fai­sa­bi­lité (humaine, tech­nique et finan­cière) ainsi que les condi­tions de réus­site pour pro­po­ser un mar­ché de Noël res­treint et de qua­lité », pour­suit la municipalité.

Mais encore fal­lait-il faire – col­lec­ti­vité oblige – les choses dans les règles et déli­bé­rer de cette semaine sup­plé­men­taire lors du conseil muni­ci­pal de ce lundi 18 décembre.

Une déli­bé­ra­tion en conseil muni­ci­pal pour fixer les règles de la prolongation

La sub­stance de cette déli­bé­ra­tion ? Elle pré­ci­sait les condi­tions de la pro­lon­ga­tion du mar­ché de Noël en fixant un cer­tain nombre de règles sine qua non. Primo que les com­mer­çants ral­lient la place Victor-Hugo, secondo qu’ils soient au moins trente sur les soixante-qua­torze que compte actuel­le­ment le mar­ché et, ter­tio, qu’ils par­ti­cipent à hau­teur de 50 % des coûts. Notamment pour la sécu­rité et la logis­tique, la Ville pre­nant le reste en charge.

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

La suite ? « Un nou­vel échange s’est tenu ce mardi 19 décembre au soir avec les com­mer­çants du mar­ché de Noël afin de sta­tuer sur le main­tien du mar­ché au regard de ces condi­tions », déclare la Ville.

Qui a dû se rendre à l’é­vi­dence. « À l’issue de cette réunion, il a été décidé de ne pas pro­lon­ger le mar­ché de Noël, les condi­tions tech­niques et finan­cières n’étant pas réunies », relate-t-elle. Faute de com­bat­tants sans doute…

La Ville a tou­te­fois pro­fité de l’oc­ca­sion pour pro­po­ser à ses inter­lo­cu­teurs des axes de tra­vail pour 2018. Dont la créa­tion d’un groupe de tra­vail avec des com­mer­çants volon­taires « afin de poser les bases d’une charte des mar­chés de Noël des­ti­née à péren­ni­ser la qua­lité de ce ren­dez-vous incon­tour­nable », pré­cise la municipalité.

JK

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le comité local Attac 38 donne le coup d'envoi à une nouvelle campagne appelant à taxer les plus riches
Le comité local Attac 38 lance une nou­velle cam­pagne appe­lant à taxer les plus riches

FLASH INFO - Des militants du comité local Attac 38 se sont donné rendez-vous devant l'hôtel des impôts de Grenoble, avenue Rhin-et-Danube, jeudi 23 mai Lire plus

fusillades
Grenoble : deux nou­veaux bles­sés par balles dans les quar­tiers de l’Alma et Bajatière-Capuche

FLASH INFO - Dans la soirée du 23 mai 2024, deux nouvelles fusillades ont eu lieu à Grenoble, l’une à l’Alma, l’autre à la limite Lire plus

Des riverains de l'avenue Washington (toujours) opposés au projet d'aménagement de la Ville de Grenoble
Des rive­rains de l’a­ve­nue Washington très mobi­li­sés contre le pro­jet d’a­mé­na­ge­ment de la Ville de Grenoble

FOCUS - Les opposants au projet d'aménagement du sud de l'avenue Washington se sont donné rendez-vous devant l'hôtel de Ville de Grenoble mercredi 22 mai Lire plus

Les 48 heures de l’a­gri­cul­ture urbaine de retour à Grenoble le week-end du 25 et 26 mai 2024

ÉVÉNEMENT - Les 48 heures de l'Agriculture urbaine sont de retour sur la métropole grenobloise (comme sur l'ensemble de la France) les samedi 25 et Lire plus

Collèges morts et occupation de Jules-Vallès: la FCPE de Fontaine mobilisée contre les groupes de niveaux
Collèges morts et occu­pa­tion de Jules-Vallès à Fontaine : forte mobi­li­sa­tion contre les groupes de niveaux

FLASH INFO - Les parents d'élève de Fontaine se mobilisent (une fois encore) à l'appel de la FCPE contre la réforme des Chocs des savoirs Lire plus

La réponse au vitriol du conseil d'administration de la MJC-Théâtre Prémol à la Ville de Grenoble
MJC-Théâtre Prémol : la réponse au vitriol du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion à la Ville de Grenoble

FOCUS - Le conseil d'administration de la MJC-Théâtre Prémol a adressé une réponse au vitriol à la Ville de Grenoble, qui lui avait envoyé un Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !