© Chloé Ponset - Place Gre'net

Il est désor­mais pos­sible d’a­che­ter un titre de trans­port par SMS sur le réseau Tag

Il est désor­mais pos­sible d’a­che­ter un titre de trans­port par SMS sur le réseau Tag

EN BREF – Toujours sou­cieuse de pro­po­ser de nou­veaux moyens de paie­ment, la Sémitag a lancé, ce ven­dredi 1er décembre, le ticket par SMS. Ce nou­veau ser­vice des­tiné aux usa­gers occa­sion­nels vient enri­chir la pano­plie de solu­tions déployées avec le SMTC pour flui­di­fier l’ac­cès aux trans­ports en com­mun sur le réseau Tag.

L'affiche 1 SMS = 1 ticket © TAG

L’affiche 1 SMS = 1 ticket © Tag

Avoir un ticket par SMS ? Un nou­veau fan­tasme en matière de trans­ports amou­reux qui vien­drait concré­ti­ser une éven­tuelle ren­contre dans les trans­ports… en com­mun ? Rien de tel. Par contre, s’il advient que vous vous trou­viez pris au dépourvu au moment de prendre votre tram ou votre bus – sans mon­naie ni carte bleue, oubliée sur le gué­ri­don du cou­loir, ou tout sim­ple­ment trop “à la bourre” pour ache­ter un ticket au dis­tri­bu­teur – pas de panique !

À comp­ter de ce ven­dredi 1er décembre il vous est désor­mais pos­sible – sept jours sur sept et vingt-quatre heures sur vingt-quatre – d’a­che­ter un ticket valable sur tout le réseau Tag de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise via un simple SMS. Comment ? En envoyant le mot-clé « 1H* » au 93 123 à par­tir de votre smart­phone. Instantanément, en retour, vous rece­vrez un titre de trans­port valable une heure dont le mon­tant – 2,10 euros – sera pré­levé direc­te­ment sur la fac­ture de votre opé­ra­teur mobile**. En cas de véri­fi­ca­tion, il vous suf­fira alors de mon­trer ce ticket déma­té­ria­lisé au contrôleur.

« Une nou­velle sim­pli­cité d’usage »

« C’est parce que cette nou­velle solu­tion inno­vante fonc­tionne ailleurs en France que nous avons décidé de la pro­po­ser », explique Yann Mongaburu, le pré­sident du Syndicat mixte des trans­ports en com­mun (SMTC). Au nombre des retours d’ex­pé­rience posi­tifs, les villes de Rouen, Nîmes, Ajaccio et Toulouse qui toutes ont adopté le dispositif.

Validation d'un ticket via l'application TAG&Pass. © Media Conseil Presse

Validation d’un ticket via l’ap­pli­ca­tion Tag&Pass. © Media Conseil Presse

« Depuis 2014, nous essayons sys­té­ma­ti­que­ment d’u­ti­li­ser les inno­va­tions tech­no­lo­giques qui sont à notre dis­po­si­tion pour faci­li­ter la vie des métro­po­li­tains et des visi­teurs de la métro­pole dans leurs dépla­ce­ments », se féli­cite Yann Mongaburu. Qui voit dans ce moyen de paie­ment « une nou­velle sim­pli­cité d’u­sage » venant com­plé­ter ceux qui existent déjà : Tag&Pass, paie­ment sans contact ou encore l’a­chat de titres de trans­port à par­tir des gui­chets auto­ma­tiques de la Caisse d’é­pargne Rhône-Alpes.

23 % des 2,8 mil­lions de tickets 1 voyage sont ven­dus à bord des bus

Les avan­tages de ce nou­veau sys­tème ? Outre un gain de temps non négli­geable, moins de stress pour l’u­sa­ger avec un achat spon­tané, sécu­risé, simple et rapide, c’est aussi un outil qui va per­mettre de réduire la vente de titres de trans­port à bord des bus. Quand on sait que, chaque année sur le réseau Tag, 23 % des 2,8 mil­lions de tickets 1 voyage uti­li­sés sont ven­dus dans des bus, on ima­gine aisé­ment quelles amé­lio­ra­tions en matières de rapi­dité et de ponc­tua­lité l’o­pé­ra­teur de trans­ports peut rai­son­na­ble­ment en attendre.

En retour l'usager reçoit un SMS valant titre de transport. © Média Conseil Presse

En retour l’u­sa­ger reçoit un SMS valant titre de trans­port. © Média Conseil Presse

La solu­tion a été déve­lop­pée par la société Atsukè, une jeune pousse spé­cia­li­sée dans la concep­tion de solu­tions mobiles à des­ti­na­tion des col­lec­ti­vi­tés et des opé­ra­teurs de trans­ports urbains. Cofondée par Damien Bousson en 2012, l’en­tre­prise, déjà lea­der sur le mar­ché suisse, déploie pro­gres­si­ve­ment le ticket par SMS sur l’en­semble de la France.

Un déploie­ment qui n’a été rendu pos­sible que depuis la pro­mul­ga­tion, le 7 octobre 2016, de la loi pour une République numérique.

Avant cette loi, l’a­chat des biens maté­riels que sont des titres de trans­port par le biais de fac­tures opé­ra­teurs n’é­tait pas auto­risé. Seule l’ac­qui­si­tion de biens digi­taux tels que des son­ne­ries, fonds d’é­crans ou encore de la musique était permise.

Joël Kermabon

  • * Majuscules non obligatoires

** Le ser­vice est dis­po­nible avec les opé­ra­teurs Orange, SFR et Bouygues Télécom, hors for­faits pro­fes­sion­nels ou offres com­mer­ciales par­ti­cu­lières. Concernant Free des négo­cia­tions sont en cours.

Voyagez durant les jour­nées des 16 et 17 décembre avec le ticket SMS

C’est le deuxième mes­sage que tenait à faire pas­ser Label’Ville, le grou­pe­ment des Unions com­mer­çantes de Grenoble, le SMTC et la Sémitag au cours de la pré­sen­ta­tion du ticket SMS. À l’oc­ca­sion de la période des fêtes de fin d’an­née et des Marchés de Noël ces der­niers ne pro­posent pas moins, ce week-end des 16 et 17 décembre, que de voya­ger avec un seul ticket SMS dont la période de vali­dité sera excep­tion­nel­le­ment éten­due à toute la jour­née (au lieu d’une heure).

« Cette opé­ra­tion excep­tion­nelle per­met­tra à tout un cha­cun de faire ses courses en centre-ville sans uti­li­ser la voi­ture jus­qu’au bout de ses emplettes », espère Yann Mongaburu. « Une bonne occa­sion de faire ses courses en toute tran­quillité », estiment, quant à eux, ses ini­tia­teurs. Dans cet objec­tif, les vingt par­kings-relais du ter­ri­toire seront gra­tuits, le nombre de chauf­feurs sera ren­forcé tan­dis que la fré­quence des bus et des tram­ways sera augmentée.

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

L’Isère en vigi­lance jaune cani­cule samedi 20 juillet 2024 : la pré­fec­ture déclenche le plan « vague de chaleur »

FLASH INFO - Météo France a placé le département de l'Isère en vigilance jaune “canicule”, samedi 20 juillet 2024 à partir de 12 heures. La Lire plus

De gauche à droite : Anaïs Rivière, responsable marketing Lumiforte, Franck Longo, maire de Fontaine, Gaël Bourgeaux, et Arnaud Bouché, ESR Cool Roofing. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fontaine teste le cool roo­fing sur la ver­rière d’un centre nau­tique pour abais­ser sa température

EN BREF - Pour contribuer à lutter contre la chaleur dans les structures accueillant du public, la Ville de Fontaine expérimente la technique appelée "cool-roofing" Lire plus

Contrôles des établissements touristiques en Isère sur l'été 2020: beaucoup d'anomalies, peu de fermetures
Conflit de voi­si­nage en Isère : un homme gra­ve­ment blessé à coups de cou­teau, deux sus­pects en garde à vue

FLASH INFO - Un homme de 40 ans a été gravement blessé de plusieurs coups de couteau lors d'un conflit de voisinage, dans la nuit Lire plus

Trafic fami­lial déman­telé : le couple ven­dait le can­na­bis cultivé à Saint-Martin-d’Uriage par les parents de la jeune femme

EN BREF - Quatre personnes, soupçonnées d'être à la tête d'un trafic familial de stupéfiants dans l'agglomération grenobloise, ont été interpellées, lundi 15 juillet 2024. Lire plus

Usine_STMicroelectronics_Crolles. © Artechnic
STMicroelectronics : une nou­velle enquête publique en pré­vi­sion pour le pro­jet d’ex­ten­sion de l’u­sine de Crolles

FOCUS - Rebondissement pour le projet d'agrandissement de l'usine STMicroelectronics de Crolles. L'industriel a répondu aux conclusions de la Commission nationale du débat public (CNDP) Lire plus

Réserve natu­relle des Hauts de Chartreuse : un iti­né­raire de ran­don­née auto­risé sur les terres pri­vées du marquis

FOCUS - Après un an de conflit opposant les randonneurs au marquis Bruno de Quinsonas-Oudinot, propriétaire d'une partie de la Réserve naturelle des Hauts de Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !