Il est désormais possible d’acheter un titre de transport par SMS sur le réseau Tag

sep article

EN BREF – Toujours soucieuse de proposer de nouveaux moyens de paiement, la Sémitag a lancé, ce vendredi 1er décembre, le ticket par SMS. Ce nouveau service destiné aux usagers occasionnels vient enrichir la panoplie de solutions déployées avec le SMTC pour fluidifier l’accès aux transports en commun sur le réseau Tag.

 

 

L'affiche 1 SMS = 1 ticket © TAG

L’affiche 1 SMS = 1 ticket © Tag

Avoir un ticket par SMS ? Un nouveau fantasme en matière de transports amoureux qui viendrait concrétiser une éventuelle rencontre dans les transports… en commun ? Rien de tel. Par contre, s’il advient que vous vous trouviez pris au dépourvu au moment de prendre votre tram ou votre bus – sans monnaie ni carte bleue, oubliée sur le guéridon du couloir, ou tout simplement trop “à la bourre” pour acheter un ticket au distributeur – pas de panique !

 

À compter de ce vendredi 1er décembre il vous est désormais possible – sept jours sur sept et vingt-quatre heures sur vingt-quatre – d’acheter un ticket valable sur tout le réseau Tag de l’agglomération grenobloise via un simple SMS. Comment ? En envoyant le mot-clé « 1H* » au 93 123 à partir de votre smartphone. Instantanément, en retour, vous recevrez un titre de transport valable une heure dont le montant – 2,10 euros – sera prélevé directement sur la facture de votre opérateur mobile**. En cas de vérification, il vous suffira alors de montrer ce ticket dématérialisé au contrôleur.

 

 

« Une nouvelle simplicité d’usage »

 

« C’est parce que cette nouvelle solution innovante fonctionne ailleurs en France que nous avons décidé de la proposer », explique Yann Mongaburu, le président du Syndicat mixte des transports en commun (SMTC). Au nombre des retours d’expérience positifs, les villes de Rouen, Nîmes, Ajaccio et Toulouse qui toutes ont adopté le dispositif.

 

Validation d'un ticket via l'application TAG&Pass. © Media Conseil Presse

Validation d’un ticket via l’application Tag&Pass. © Media Conseil Presse

« Depuis 2014, nous essayons systématiquement d’utiliser les innovations technologiques qui sont à notre disposition pour faciliter la vie des métropolitains et des visiteurs de la métropole dans leurs déplacements », se félicite Yann Mongaburu. Qui voit dans ce moyen de paiement « une nouvelle simplicité d’usage » venant compléter ceux qui existent déjà : Tag&Pass, paiement sans contact ou encore l’achat de titres de transport à partir des guichets automatiques de la Caisse d’épargne Rhône-Alpes.

 

 

23 % des 2,8 millions de tickets 1 voyage sont vendus à bord des bus

 

Les avantages de ce nouveau système ? Outre un gain de temps non négligeable, moins de stress pour l’usager avec un achat spontané, sécurisé, simple et rapide, c’est aussi un outil qui va permettre de réduire la vente de titres de transport à bord des bus. Quand on sait que, chaque année sur le réseau Tag, 23 % des 2,8 millions de tickets 1 voyage utilisés sont vendus dans des bus, on imagine aisément quelles améliorations en matières de rapidité et de ponctualité l’opérateur de transports peut raisonnablement en attendre.

 

En retour l'usager reçoit un SMS valant titre de transport. © Média Conseil Presse

En retour l’usager reçoit un SMS valant titre de transport. © Média Conseil Presse

La solution a été développée par la société Atsukè, une jeune pousse spécialisée dans la conception de solutions mobiles à destination des collectivités et des opérateurs de transports urbains. Cofondée par Damien Bousson en 2012, l’entreprise, déjà leader sur le marché suisse, déploie progressivement le ticket par SMS sur l’ensemble de la France.

 

Un déploiement qui n’a été rendu possible que depuis la promulgation, le 7 octobre 2016, de la loi pour une République numérique.

 

Avant cette loi, l’achat des biens matériels que sont des titres de transport par le biais de factures opérateurs n’était pas autorisé. Seule l’acquisition de biens digitaux tels que des sonneries, fonds d’écrans ou encore de la musique était permise.

 

 

Joël Kermabon

 

 

 

  • * Majuscules non obligatoires

** Le service est disponible avec les opérateurs Orange, SFR et Bouygues Télécom, hors forfaits professionnels ou offres commerciales particulières. Concernant Free des négociations sont en cours.

 

Voyagez durant les journées des 16 et 17 décembre avec le ticket SMS

 

C’est le deuxième message que tenait à faire passer Label’Ville, le groupement des Unions commerçantes de Grenoble, le SMTC et la Sémitag au cours de la présentation du ticket SMS. À l’occasion de la période des fêtes de fin d’année et des Marchés de Noël ces derniers ne proposent pas moins, ce week-end des 16 et 17 décembre, que de voyager avec un seul ticket SMS dont la période de validité sera exceptionnellement étendue à toute la journée (au lieu d’une heure).

 

« Cette opération exceptionnelle permettra à tout un chacun de faire ses courses en centre-ville sans utiliser la voiture jusqu’au bout de ses emplettes », espère Yann Mongaburu. « Une bonne occasion de faire ses courses en toute tranquillité », estiment, quant à eux, ses initiateurs. Dans cet objectif, les vingt parkings-relais du territoire seront gratuits, le nombre de chauffeurs sera renforcé tandis que la fréquence des bus et des tramways sera augmentée.

 

 

commentez lire les commentaires
3364 visites | 8 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 8
  1. Belle initiative qui ne tiens pas compte de l activation de l internet + pour valider l achat par SMS ( numéro surtaxe) pour L opérateur Orange .
    Dans notre famille tous les envois à des numéros surtaxés sont bloqués VOLONTAIREMENT afin de gérer les dépenses numériques .

    sep article
  2. ça a au moins le mérite d’exister. Intéressant et bel effort de la part de la SEMITAG d’accepter ce type de nouveautés
    Ca reste cher le transport, mais il faut reconnaitre que pleins de nouvelles structures essaient de trouver des solutions pour rendre le quotidien plus simple.

    Juste une question (c’est mon travers avocat du diable): si on prépare sur son tel le numéro + message et que lorsqu’on voit les contrôleurs arriver en envoie, on s’en sort?

    sep article
    • JK

      04/12/2017
      14:36

      Bonjour

      Réponse de la TAG :
      « Les contrôleurs disposeront d’un outil leur permettant de contrôler les tickets par SMS. Une fois la session de contrôle activée à la montée dans un véhicule, tous les SMS envoyés après ne seront pas valides. »

      sep article
      • Merci du retour,
        je ne comprends pas la techno associée au SMS hormis l’horodatage / géolocalisation pour bloquer l’achat de tickets sur une zone temps/espace donnée.
        C’est intéressant, c’est fou comme les choses changent en peu de temps. Le fossé entre les « anciens » et les plus récents ne se borne pas à du nouveau /ancien franc, c’est désormais des possibilités de vie entières qui sont accessibles/ inacessibles

        sep article
    • JK

      04/12/2017
      15:04

      Complément de réponse de la TAG

      « Le ticket doit être acheté juste avant de monter notamment en bus pour pouvoir le présenter au conducteur. Les contrôleurs montent toujours après la montée/descente des passagers.»

      sep article
  3. 1 – C’est une bonne idée, mais 2,10 € c’est bien trop cher, on a intérêt à prendre 2 minutes et acheter une carte de 10 voyages au distributeur (si on a une carte bleue sur soi, of course). Ok, c’est quand même moins cher qu’une amende à +100 € si on est contrôlé sans ticket.
    2 – les 17 et 18 décembre, c’est un dimanche et un lundi … si on parle week end, ce ne serait pas plutôt les 16 et 17 décembre ?

    sep article
    • JK

      04/12/2017
      9:57

      Bonjour
      Effectivement, la coquille est corrigée. Merci pour votre vigilance et bonne journée.

      sep article
      • J’ai oublié de dire que j’aimais beaucoup la 1ère photo avec une borne à valider les tickets et les cartes devant un pub pour l’OR (de la maison du café). Très judicieux assemblage 😉
        Bonne journée aussi.

        sep article