Ensemble à gauche dénonce la coupure d’électricité du squat rue Jay de Grenoble

sep article



Les deux conseillers municipaux du groupe Ensemble à gauche Bernadette Richard-Finot et Guy Tuscher dénoncent la coupure d’électricité en vigueur dans le squat de la rue Jay. Et jugent que le rétablissement du courant relève de l’urgence.

 

 

Pour les conseillers muni­ci­paux séces­sion­nistes de Grenoble Bernadette Richard-Finot et Guy Tuscher, « la muni­ci­pa­lité doit pas­ser des décla­ra­tions aux actes » dans l’af­faire de la cou­pure d’élec­tri­cité du squat de la rue Jay. Les deux membres du groupe muni­ci­pal Ensemble à gauche estiment en effet qu’il y a « urgence ».

 

L'immeuble du 6 rue Jay à Grenoble © Florent Mathieu - Place Gre'net

L’immeuble du 6 rue Jay à Grenoble. © Florent Mathieu – Place Gre’net

« Au moment où la muni­ci­pa­lité com­mu­nique lar­ge­ment, jusqu’au plan inter­na­tio­nal, sur la pro­mo­tion des “villes apai­sées” (col­loque de Barcelone) ou sur les Droits humains (Séoul), pour­quoi, alors qu’il s’a­git de dignité de vie et de sécu­rité phy­sique de familles, ne peut-elle pas se mobi­li­ser pour pas­ser des pro­cla­ma­tions aux actes, sur son propre ter­ri­toire, sur un bâti­ment lui appar­te­nant ? », s’in­ter­rogent les deux conseillers muni­ci­paux.

 

« Cette absence de four­ni­ture élec­trique rend la vie quo­ti­dienne indigne et impos­sible. Elle affecte les enfants, empê­chés de faire leurs devoirs, mais sur­tout crée une situa­tion poten­tiel­le­ment dan­ge­reuse, comme des drames récents dans des lieux com­pa­rables nous l’ont mon­tré », jugent-ils.

 

 

Une quarantaine de personnes sans électricité

 

 

Depuis bien­tôt un mois, la qua­ran­taine de per­sonnes – des familles avec de jeunes enfants – qui occupent cet immeuble appar­te­nant à la mai­rie sont sans élec­tri­cité, faute de pou­voir régler une fac­ture proche de 10 000 euros. Une situa­tion que Droit au loge­ment 38 et l’Assemblée des mal-logé.e.s dénoncent avec viru­lence.

 

Bernadette Richard-Finot et Guy Tuscher, groupe Ensemble à gauche. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Bernadette Richard-Finot et Guy Tuscher, groupe Ensemble à gauche. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Anciens membre de la majo­rité muni­ci­pale, Bernadette Richard-Finot et Guy Tuscher ont fait séces­sion du Rassemblement citoyen de la gauche et des éco­lo­gistes pour créer leur propre groupe, Ensemble à gauche. Une “auto-exclu­sion” sur fond de refus de voter le bud­get pré­senté au conseil muni­ci­pal, en réac­tion à la poli­tique d’aus­té­rité mise en place par la Ville de Grenoble à tra­vers son Plan de sau­ve­garde des ser­vices publics.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
2306 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.