Après avoir voté l’arrêt de la grève à GE Hydro, les salariés reprennent le travail ce vendredi

sep article



Après neuf journées d’actions, les employés de GE Hydro reprennent le travail ce vendredi 13 octobre. Les salariés ont en effet voté, jeudi 12 octobre, l’arrêt de leur grève et du blocage du site de GE Renewable Energy. Pas de démobilisation pour autant, l’intersyndicale promettant des actions perlées.

 

 

Après neuf jours de grève et de blocage du site de GE Hydro, les salariés qui ont voté l'arrêt du mouvement reprennent le travail ce vendredi 13 octobre. © Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Les sala­riés de GE Hydro ont repris ce ven­dredi 13 octobre le che­min des ate­liers et des bureaux d’é­tudes. 230 sala­riés se sont ainsi pro­non­cés pour l’ar­rêt de la grève et du blo­cage du site contre 67. Un vote à bul­le­tins secrets à l’i­ni­tia­tive de l’in­ter­syn­di­cale CFDT, CFE-CGC et CGT qui n’a rien d’une sur­prise.

 

L’intersyndicale n’a­vait pas caché son inten­tion de mettre un terme à la grève puisque il avait été décidé, le 9 octobre der­nier, de pour­suivre le mou­ve­ment « au moins » jus­qu’au mer­credi 11 octobre. Jour où Jean-Luc Mélenchon, le lea­der de la France insou­mise, s’est déplacé à Grenoble pour lui appor­ter son sou­tien et où une délé­ga­tion se ren­dait à Paris pour mani­fes­ter devant le Sénat et l’Assemblée natio­nale.

 

 

« Surprendre chaque jour la direction »

 

En début de semaine, les signes – et notam­ment la fatigue – étaient déjà per­cep­tibles parmi les gré­vistes qui occu­paient la cour de GE Hydro. Outre que l’in­ter­syn­di­cale et les employés en lutte ne sou­hai­taient pas que le conflit s’en­lise et « s’ins­talle dans la rou­tine », nombre d’entre eux s’in­quié­taient à juste titre des consé­quences de la grève sur leur salaire. Et n’au­raient guère pu en sup­por­ter plus.

 

« Ce n’est qu’un début, la lutte conti­nue ! », assurent cepen­dant les sala­riés sou­te­nus par les syn­di­cats. Comment ? Ces der­niers envi­sagent de recher­cher d’autres stra­té­gies et formes de lutte. Entre autres ini­tia­tives qui pour­raient être déployées, des actions per­lées « pour sur­prendre chaque jour la direc­tion », pro­mettent-ils.

 

JK

 

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
1490 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.