Jean-Pierre Halimi entouré des chiens abandonnés ou maltraités qu'il recueille dans sa maison de Livet-et-Gavet. © Capture d'écran Une nouvelle chance / Jean-Pierre Halimi

Devant les can­cers fou­droyants de ses chiens, il tente de fuir les lignes à haute tension

Devant les can­cers fou­droyants de ses chiens, il tente de fuir les lignes à haute tension

Installé à Livet-et-Gavet, Jean-Pierre Halimi, à la tête d’une asso­cia­tion qui recueille des chiens aban­don­nés ou mal­trai­tés, sou­haite trou­ver rapi­de­ment un nou­veau lieu de vie pour mettre fin à l’hécatombe qui frappe ses ani­maux. Les res­pon­sables, selon lui ? Les pylônes à haute ten­sion et le trans­for­ma­teur qui se trouvent autour de sa mai­son. EDF et RTE rejettent ces accusations.

« J’ai acheté la mai­son à EDF en 2005. Depuis, les chiens sont frap­pés de can­cers fou­droyants », écrit Jean-Pierre Halimi dans une péti­tion inter­pel­lant RTE et EDF qui a recueilli près de 19 000 signa­tures depuis sa mise en ligne, le 25 juillet dernier.

Le pré­sident de l’as­so­cia­tion “Une nou­velle chance”, qui recueille les chiens aban­don­nés ou mal­trai­tés, a déjà perdu une ving­taine de bêtes et huit sont en ce moment atteintes par la mala­die. « C’est un cal­vaire, un sup­plice de les voir malades et finir dans mes bras. »

Son habi­ta­tion « a perdu la moi­tié de sa valeur » et « est invendable »

Jean-Pierre Halimi cherche à quit­ter cette demeure le plus vite pos­sible. Problème : « La mai­son est inven­dable et a perdu plus de la moi­tié de sa valeur suite à l’ins­tal­la­tion d’un nou­veau pylône et un trans­for­ma­teur à proxi­mité », pré­cise-t-il dans cette pétition.

Jean-Pierre Halimi et ses chiens vont-ils trouver une nouvelle demeure en Isère ? Capture d'écran © Une nouvelle chance / Jean-Pierre Halimi

Jean-Pierre Halimi et ses chiens vont-ils trou­ver une nou­velle demeure en Isère ? Capture d’é­cran. © Une nou­velle chance – Jean-Pierre Halimi

De leur côté, EDF et RTE réfutent le lien entre les ins­tal­la­tions et la mala­die des chiens. « Conformément à ce que nous lui avons tou­jours répondu, selon nous, rien ne per­met de consi­dé­rer que les champs élec­triques et magné­tiques émis par l’ouvrage élec­trique en ques­tion sont à l’origine de ces patho­lo­gies », indique RTE dans une lettre de réponse à l’avocat de Jean-Pierre Halimi, publiée par ce der­nier sur son compte Facebook le 3 septembre.

Une cagnotte pour l’aider à acqué­rir un nou­veau bien

Dans ce cour­rier, RTE remet en ques­tion cer­taines conclu­sions d’un rap­port du Criirem (Centre de recherche et d’informations indé­pen­dantes sur les rayon­ne­ments élec­tro­ma­gné­tiques) sur lequel Jean-Pierre Halimi s’appuie pour démon­trer le lien de causalité.

L’homme se retrouve dans une impasse. Depuis plus deux ans, il est à la recherche d’une nou­velle mai­son en Isère, avec un grand ter­rain, sans voi­sin à proxi­mité et pas très éloi­gné d’un vété­ri­naire, pour accueillir la tren­taine de chiens dont il s’occupe. Le prix ne doit pas excé­der 120 000 euros.

Pour l’aider à finan­cer en par­tie cet achat, il a lancé une cagnotte sur leet​chi​.com, accom­pa­gnée d’un texte où il explique sa démarche.

LG

Laurent Genin

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouvel accident mortel entre cycliste et automobiliste à Grenoble dans la nuit du lundi 22 au mardi 23 août
Un jeune homme de 18 ans blessé à la jambe par arme à feu près d’un arrêt de tram­way à Fontaine

FLASH INFO - Un jeune homme a été pris pour cible dans la soirée du 3 février 2023, près d'un arrêt de tramway à Fontaine. Lire plus

L'entrée principale de Sciences PO Grenoble bloquée par des étudiants pour dénoncer le projet de réforme des retraites. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réforme des retraites : qua­trième jour de blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat étu­diant de droite Uni réagit

EN BREF - Depuis le mardi 31 janvier 2023, des étudiants de Sciences Po Grenoble appuyés par plusieurs syndicats bloquent l'entrée de leur établissement pour Lire plus

Quelles réalités derrière la tentative de squat avortée à Grenoble dimanche 22 août?
Grenoble : une jeune femme griè­ve­ment bles­sée de 19 coups de cou­teau, son com­pa­gnon mis en exa­men et écroué

EN BREF - Une jeune femme de 22 ans a été découverte gravement blessée après avoir reçu 19 coups de couteau, mercredi 1er février 2023, Lire plus

Bilan de la concer­ta­tion volon­taire ZFE : des habi­tants sou­vent mal infor­més, scep­tiques et peu convaincus

FOCUS - À cinq mois de la mise en place, le 1er juillet 2023, de la Zone à faibles émissions (ZFE) pour les voitures de Lire plus

Incendie d'Échirolles: après l'accueil au gymnase La Butte, les résidents évacués sont relogés à l'auberge de jeunesse
Incendie à Échirolles : après l’ac­cueil en gym­nase, les rési­dents éva­cués sont relo­gés à l’au­berge de jeunesse

FLASH INFO - Quelles suites de l'incendie à Échirolles, survenu dans un parking souterrain  jeudi 2 février 2023? Le sinistre a entraîné l'évacuation de plus Lire plus

Important incendie dans un parking souterrain à Échirolles jeudi 2 février, avec 150 résidents évacués
Important incen­die dans un par­king sou­ter­rain à Échirolles, avec 150 rési­dents évacués

FOCUS - Un important incendie s'est déclaré à Échirolles au matin du jeudi 2 février, dans un parking souterrain en-dessous d'un restaurant Quick et d'une Lire plus

Flash Info

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Abonnement| Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

Agenda

Je partage !