Jean-Pierre Halimi entouré des chiens abandonnés ou maltraités qu'il recueille dans sa maison de Livet-et-Gavet. © Capture d'écran Une nouvelle chance / Jean-Pierre Halimi

Devant les can­cers fou­droyants de ses chiens, il tente de fuir les lignes à haute tension

Devant les can­cers fou­droyants de ses chiens, il tente de fuir les lignes à haute tension

Installé à Livet-et-Gavet, Jean-Pierre Halimi, à la tête d’une asso­cia­tion qui recueille des chiens aban­don­nés ou mal­trai­tés, sou­haite trou­ver rapi­de­ment un nou­veau lieu de vie pour mettre fin à l’hécatombe qui frappe ses ani­maux. Les res­pon­sables, selon lui ? Les pylônes à haute ten­sion et le trans­for­ma­teur qui se trouvent autour de sa mai­son. EDF et RTE rejettent ces accusations.

« J’ai acheté la mai­son à EDF en 2005. Depuis, les chiens sont frap­pés de can­cers fou­droyants », écrit Jean-Pierre Halimi dans une péti­tion inter­pel­lant RTE et EDF qui a recueilli près de 19 000 signa­tures depuis sa mise en ligne, le 25 juillet dernier.

Le pré­sident de l’as­so­cia­tion “Une nou­velle chance”, qui recueille les chiens aban­don­nés ou mal­trai­tés, a déjà perdu une ving­taine de bêtes et huit sont en ce moment atteintes par la mala­die. « C’est un cal­vaire, un sup­plice de les voir malades et finir dans mes bras. »

Son habi­ta­tion « a perdu la moi­tié de sa valeur » et « est invendable »

Jean-Pierre Halimi cherche à quit­ter cette demeure le plus vite pos­sible. Problème : « La mai­son est inven­dable et a perdu plus de la moi­tié de sa valeur suite à l’ins­tal­la­tion d’un nou­veau pylône et un trans­for­ma­teur à proxi­mité », pré­cise-t-il dans cette pétition.

Jean-Pierre Halimi et ses chiens vont-ils trouver une nouvelle demeure en Isère ? Capture d'écran © Une nouvelle chance / Jean-Pierre Halimi

Jean-Pierre Halimi et ses chiens vont-ils trou­ver une nou­velle demeure en Isère ? Capture d’é­cran. © Une nou­velle chance – Jean-Pierre Halimi

De leur côté, EDF et RTE réfutent le lien entre les ins­tal­la­tions et la mala­die des chiens. « Conformément à ce que nous lui avons tou­jours répondu, selon nous, rien ne per­met de consi­dé­rer que les champs élec­triques et magné­tiques émis par l’ouvrage élec­trique en ques­tion sont à l’origine de ces patho­lo­gies », indique RTE dans une lettre de réponse à l’avocat de Jean-Pierre Halimi, publiée par ce der­nier sur son compte Facebook le 3 septembre.

Une cagnotte pour l’aider à acqué­rir un nou­veau bien

Dans ce cour­rier, RTE remet en ques­tion cer­taines conclu­sions d’un rap­port du Criirem (Centre de recherche et d’informations indé­pen­dantes sur les rayon­ne­ments élec­tro­ma­gné­tiques) sur lequel Jean-Pierre Halimi s’appuie pour démon­trer le lien de causalité.

L’homme se retrouve dans une impasse. Depuis plus deux ans, il est à la recherche d’une nou­velle mai­son en Isère, avec un grand ter­rain, sans voi­sin à proxi­mité et pas très éloi­gné d’un vété­ri­naire, pour accueillir la tren­taine de chiens dont il s’occupe. Le prix ne doit pas excé­der 120 000 euros.

Pour l’aider à finan­cer en par­tie cet achat, il a lancé une cagnotte sur leet​chi​.com, accom­pa­gnée d’un texte où il explique sa démarche.

LG

Laurent Genin

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Brigitte Boer, Conseillère municipale du groupe d'opposition. Conseil municipal du 30 janvier 2023.
Affaire Piolle-Martin : un élu dési­gné par­tie civile de la Ville au conseil muni­ci­pal, l’op­po­si­tion de droite pro­pose Brigitte Boer

FLASH INFO - La mairie de Grenoble a indiqué qu'un élu serait désigné, au prochain conseil municipal du lundi 24 juin 2024, comme partie civile Lire plus

La justice annule (une fois encore) deux arrêtés de piétonnisation de la Ville de Grenoble pour des Places aux enfants
Places aux enfants : la jus­tice annule (encore une fois) deux arrê­tés de pié­ton­ni­sa­tion de la Ville de Grenoble

FOCUS - Dans deux jugements distincts mais similaires rendu le 20 juin 2024, le tribunal administratif de Grenoble annule une fois encore des arrêtés de Lire plus

Le Département salue la reprise de l'activité de l'Adpah Vienne par Aides et soins, malgré les critiques de l'opposition
Reprise de l’Adpah de Vienne par Aides et soins : le Département s’en réjouit, l’op­po­si­tion moins…

FOCUS - L'activité de l'Association d'aide à domicile aux personnes âgées et handicapées (Adpah) de Vienne a été reprise le 1er juin 2024 par l’association Lire plus

Un point de deal déman­telé à Domène : sai­sie de can­na­bis, argent liquide et trot­ti­nettes élec­triques, cinq sus­pects arrêtés

EN BREF - Les gendarmes ont mené un vaste coup de filet visant à démanteler un point de deal à Domène, lundi 17 juin 2024. Lire plus

Chantier rue Marx Dormoy, St Bruno.
Racket sur les chan­tiers BTP dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise : un sus­pect mis en exa­men pour extor­sions et écroué

EN BREF - Un homme de 44 ans, gérant d'une société de nettoyage, a été mis en examen pour extorsions, jeudi 20 juin 2024, et Lire plus

Grenoble première ville au monde en matière de qualité de vie, selon une étude du cabinet Oxford Economics
Grenoble clas­sée pre­mière ville au monde en matière de qua­lité de vie par le cabi­net Oxford Economics

FLASH INFO - Grenoble serait-elle la première ville au monde en matière de qualité de vie? C'est en tout cas la conclusion d'une étude menée Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !