Appel Forêt -

UraMin – Areva : “Une affaire atomique” pour le géopoliticien Vincent Crouzet, de passage à Meylan

UraMin – Areva : “Une affaire atomique” pour le géopoliticien Vincent Crouzet, de passage à Meylan

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

TROIS QUESTIONS À - Vincent Crouzet, expert en géopolitique, auteur de cinq romans d’espionnage, est à Meylan ce mardi 29 août. Son dernier livre, Une affaire atomique, plonge dans l’affaire UraMin, un désastre financier faisant suite au rachat par Areva de trois gisements d’Uranium inexploitables. Le tout sur fond de suspicions de corruption et de rétrocommissions.

 

 

Vincent Crouzet © Robert Laffont

Vincent Crouzet © Robert Laffont

Vincent Crouzet est lui-même témoin dans l’af­faire UraMin. Pourquoi témoin ? Parce qu’il a « rendu un ser­vice » en ser­vant d’in­ter­mé­diaire entre la jus­tice fran­çaise et l’an­cien conseiller du pré­sident cen­tra­fri­cain François Bozizé, Saifee Durbar. Ce der­nier sou­hai­tait obte­nir la bien­veillance de la jus­tice en échange de son silence sur l’affaire.

 

S’il vit aujourd’­hui en Provence, l’au­teur a passé son ado­les­cence aux Arcs en Savoie et retrou­vera donc les pay­sages mon­ta­gnards ce mardi 29 août.

 

Il sera pré­sent au Clos des Capucins de Meylan à 19 heures pour pré­sen­ter et signer son ouvrage, mais aussi échan­ger avec le public sur « les secrets de l’in­dus­trie nucléaire ». Une ren­contre orga­ni­sée en par­te­na­riat avec la librai­rie La Dérive, dans le cadre des Capucins lit­té­raires de Meylan.

 

 

Place Gre’net – Avec Une affaire atomique, vous délaissez le roman et la fiction pour rédiger ce que vous appelez un « document ». Pouvez-vous nous présenter cet ouvrage ?

 

 

Vincent Crouzet – C’est le déve­lop­pe­ment de mon témoi­gnage dans l’af­faire UraMin-Areva. Ce n’est pas de la fic­tion mais je l’ai écrit sur le rythme de la fic­tion, ce que les Américains appellent le nar­ra­tive non­fic­tion. J’ai sou­haité racon­ter cette affaire avec ma focale de témoin.

 

Anne Lauvergeon, présidente du directoire d'Areva de 2001 à 2011, mise en examen dans l'affaire UraMin. Ses avocats ont tenté de dissuader Robert Laffont de publier l'ouvrage de Vincent Crouzet. CC-BY-SA MEDEF - Wikipédia

Anne Lauvergeon, pré­si­dente du direc­toire d’Areva de 2001 à 2011, mise en exa­men dans l’af­faire UraMin. Ses avo­cats ont tenté de dis­sua­der Robert Laffont de publier l’ou­vrage de Vincent Crouzet. CC-BY-SA Medef – Wikipédia

 

 

Elle pré­sente en effet tous les ingré­dients d’un thril­ler : les décors, le sec­teur de l’u­ra­nium, un scan­dale d’État, avec l’im­pli­ca­tion des ser­vices de ren­sei­gne­ment, de puis­sances étran­gères… On est à la croi­sée d’un roman d’es­pion­nage et d’une affaire poli­tico-finan­cière de grande ampleur, à hau­teur de 3 mil­liards d’eu­ros vola­ti­li­sés pour les contri­buables fran­çais. Tous les ingré­dients étaient là !

 

 

 

Cette affaire est-elle emblématique de la continuité de ce que l’on appelle la Françafrique, et dans quelle mesure les populations locales en sont-elles victimes ?

 

 

La Françafrique existe encore dans beau­coup de domaines. Dans le sec­teur de l’u­ra­nium et de l’ac­qui­si­tion de ces trois gise­ments en 2007, elle est appa­rue au grand jour, avec en plus des figures emblé­ma­tiques comme celle de Patrick Balkany. On a vu un peu tous les usages de la Françafrique réunis autour de cette acqui­si­tion, et toutes les mau­vaises manières reve­nir en force.

 

Un document aux allures de roman d'espionnage.

Un docu­ment aux allures de roman d’espionnage.

Je suis assez pes­si­miste sur la dis­pa­ri­tion de la Françafrique : quand un réseau dis­pa­raît, un autre appa­raît, tout aussi effi­cace et plus dis­cret. C’est l’empire de la cor­rup­tion, le mélange des genres entre la puis­sance publique fran­çaise et la pro­tec­tion d’in­té­rêts par­ti­cu­liers. Cette affaire est emblé­ma­tique de toutes nos per­ver­sions en Afrique depuis qua­rante ou cin­quante ans, et l’on est arrivé à un som­met de col­lu­sion entre public et privé, et d’in­ter­ven­tions dou­teuses auprès de chefs d’États africains.

 

Les popu­la­tions locales en souffrent néces­sai­re­ment. Beaucoup de pro­messes faites par Areva n’ont pas été tenues loca­le­ment, et je ne parle même pas des pro­blèmes éco­lo­giques posés par des sites qui n’ont pas été remis en état correctement.

 

On est au sum­mum du mépris d’une grande puis­sance éco­no­mique vis-à-vis de pays afri­cains qui manquent de res­sources. Mais je ne me fais pas d’illu­sions : si ces gise­ments avaient été mis en exploi­ta­tion, je doute qu’ils auraient pro­fité aux popu­la­tions locales…

 

 

Votre éditeur a subi des pressions avant publication. Est-ce parce que l’ouvrage s’attaque au dogme français de l’énergie nucléaire, notamment autour de la question de l’indépendance énergétique ?

 

 

Pour moi, la Ve République a deux piliers : l’é­lec­tion du pré­sident de la République au suf­frage uni­ver­sel… et notre com­plexe ato­mique. Le sec­teur de l’a­tome en France est extrê­me­ment stra­té­gique, et chaque fois qu’une affaire est levée dans ce sec­teur on se heurte à des réti­cences très fortes de l’État action­naire et lea­der sou­ve­rain dans ce domaine. Que ce soit dans l’af­faire UraMin ou d’autres affaires, comme celle de la cuve de Flamanville.

 

Le “Yellowcake” (gâteau jaune), concentré d'uranium indispensable aux réacteurs des centrales nucléaires françaises. DR

Le “Yellowcake” (gâteau jaune), concen­tré d’u­ra­nium indis­pen­sable aux réac­teurs des cen­trales nucléaires fran­çaises. DR

 

Par ailleurs, Anne Lauvergeon [ancienne pré­si­dente du direc­toire d’Areva, ndlr] a tenté sans suc­cès d’empêcher la publi­ca­tion de ce docu­ment. Nous avons été l’ob­jet d’in­ti­mi­da­tions avant publi­ca­tion, mais le livre n’a pas fait l’ob­jet de plainte, ce qui laisse à pen­ser que ce qui est dedans est avéré. Le com­plexe de l’a­tome en France n’a pas envie que l’on remue les mau­vaises his­toires autour de l’ac­qui­si­tion d’u­ra­nium… et c’est un livre qui n’a pas fait plai­sir à Areva et à Anne Lauvergeon en particulier.

 

Oui, cette notion d’in­dé­pen­dance éner­gé­tique est tota­le­ment fausse. Nous sommes un très gros pro­duc­teur et consom­ma­teur de l’éner­gie nucléaire, et nous exploi­tons l’u­ra­nium dans nos cen­trales mais nous avons besoin de nous appro­vi­sion­ner à l’ex­té­rieur. La matière pre­mière, ce que l’on appelle le Yellowcake, est ainsi exploi­tée ailleurs. On en trouve prin­ci­pa­le­ment au Kazakhstan, qui n’est pas un pays connu pour ses pra­tiques finan­cières et éco­no­miques transparentes…

 

 

Propos recueillis par Florent Mathieu

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Le gouvernement étend le rayon du plan particulier d'intervention autour des centrales nucléaires : 95 communes iséroises sont désormais concernées.
Centrale nucléaire du Bugey : suite à un rapport, les élus écologistes de la Région Auvergne-Rhône-Alpes tirent la sonnette d’alarme

FIL INFO - Alors qu'une récente étude de l'Institut Biosphère de Genève décrit la centrale du Bugey (Ain) comme vieillissante et mal sécurisée, les élus Lire plus

Richard Ferrand au perchoir, qui pour prendre la présidence du groupe LaREM à l'assemblée nationale ? Le député Jean-Charles Colas-Roy est sur les rangs.
Réduction de la part du nucléaire : le député Jean-Charles Colas-Roy réclame une loi et une date “crédible”

FIL INFO - Dans une tribune publiée dans Le Monde, le député LREM de l'Isère Jean-Charles Colas-Roy réclame que la programmation pluriannuelle de l'énergie, dont Lire plus

La sculpture L’enfant de Tchernobyl offerte à la Ville de Grenoble par l'artiste Jean-Marc Rochette a été inaugurée ce 22 mars au jardin Hoche à Grenoble.
L’artiste Jean-Marc Rochette fait don de L’enfant de Tchernobyl à la Ville de Grenoble

FIL INFO - Jean-Marc Rochette, auteur de bande dessinée engagé dans la lutte contre le nucléaire, vient d'offrir une sculpture L’enfant de Tchernobyl à la Ville Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : une cinquantaine d’anti-nucléaire mobilisés contre l’évacuation de la Zad de Bure

EN BREF - À Grenoble, comme un peu partout en France, près d'une cinquantaine de personnes se sont rassemblées, ce jeudi 22 février à 18 heures, Lire plus

En 2013, le parquet avait classé sans suite la plainte déposée par Sortir du nucléaire. La cour d'appel de Grenoble a, elle, condamné l'ancien directeur.
Incidents à la centrale de Romans/Isère : l’ancien directeur condamné, Areva hors de cause

EN BREF - Areva a été mise hors de cause après des incidents survenus sur son usine de Romans-sur-Isère en septembre 2012. Comme le tribunal Lire plus

Le recours d'une élue d'opposition contre la décision du maire de Grenoble d'organiser une journée sans services publics a été rejeté. Elle va faire appel.
Trois associations réclament la condamnation d’Areva : décision le 16 mars

La cour d’appel de Grenoble, qui examinait ce lundi 7 novembre, l’appel formé contre Areva par le réseau Sortir du nucléaire, l’association drômoise Stop nucléaire et la Lire plus

CPAM

Flash Info

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

|

16/07

20h42

|

|

16/07

11h33

|

|

15/07

15h50

|

|

14/07

13h45

|

|

13/07

22h27

|

|

13/07

12h52

|

|

12/07

19h18

|

|

09/07

11h15

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin