UNE Futur projet de centre commercial Neyrpic sur Saint-Martin-d'Hères, version 2 © Apsys

Projet Neyrpic : une étude révèle un risque de désta­bi­li­sa­tion pour le com­merce de la Métropole

Projet Neyrpic : une étude révèle un risque de désta­bi­li­sa­tion pour le com­merce de la Métropole

DÉCRYPTAGE – En face du cam­pus uni­ver­si­taire de Saint-Martin‑d’Hères, l’arrivée du mas­to­donte com­mer­cial Neyrpic pour le prin­temps 2020 affole le monde du petit com­merce… Une étude com­man­di­tée par la Métro ne devrait guère le ras­su­rer. Le point avec Guy Jullien, conseiller délé­gué à l’ar­ti­sa­nat, au com­merce et aux petites et moyennes entre­prises de la Métropole grenobloise.

UNE NOUVELLE DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE REVUE ET CORRIGÉE

Après bien des déboires, le futur pro­jet du pôle de com­merces et de loi­sirs Neyrpic vient de fran­chir une nou­velle étape. « La demande pour un nou­veau per­mis de construire a été récem­ment dépo­sée par le pro­mo­teur Apsys », indique Guy Jullien, conseiller délé­gué au com­merce de la Métropole gre­no­bloise, qui suit le dos­sier de très près.

Futur projet de centre commercial Neyrpic sur Saint-Martin-d'Hères, version 2 © Apsys

Futur pro­jet de centre com­mer­cial Neyrpic sur Saint-Martin-d’Hères, ver­sion 2. © Apsys

24 000 m2 de sur­faces com­mer­ciales, 89 bou­tiques, 20 cafés et res­tau­rants… Le futur centre com­mer­cial Neyrpic pour­rait débar­quer à l’horizon 2020 sur la com­mune de Saint-Martin‑d’Hères et pro­po­ser une offre com­mer­ciale par­ti­cu­liè­re­ment four­nie, mais sus­cep­tible de faire de l’ombre à cer­taines enseignes et petits com­merces du ter­ri­toire qui souffrent déjà de la crise éco­no­mique et des nou­velles pra­tiques d’a­chat sur Internet…

Suite aux cri­tiques, Apsys a revu sa copie

S’il tarde à la Ville de Saint-Martin‑d’Hères de voir s’ériger enfin son centre com­mer­cial flam­bant neuf, rien n’est encore gagné. Le per­mis de construire de la ver­sion 1 de Neyrpic, déposé en 2011, avait été vive­ment atta­qué. Et les recours viennent tout juste d’être purgés…

David Queiros, maire de Saint-Martin-d'Hères et à la tribune, Maurice Bansay, PDG d'Apsys, qui présente la version 2 du projet Neyrpic. DR

David Queiros, maire de Saint-Martin-d’Hères et à la tri­bune, Maurice Bansay, PDG d’Apsys, qui pré­sente la ver­sion 2 du pro­jet Neyrpic. DR

Apsys et Saint-Martin‑d’Hères ne sont en effet venus à bout du der­nier appel devant la cour admi­nis­tra­tive de Lyon que le 16 mai der­nier. Et la cour a, une fois de plus, donné rai­son à la Ville et au promoteur.

Néanmoins, Apsys a, depuis, renoncé à ce pre­mier pro­jet car, dans l’in­ter­valle, les habi­tudes des consom­ma­teurs ont évo­lué. Fin stra­tège, l’in­ves­tis­seur Apsys qui n’en est pas à son pre­mier centre com­mer­cial, a revu sa copie. Et de pro­po­ser un nou­veau pro­jet tenant compte des cri­tiques faites à la pre­mière mouture…

Guy Jullien, conseiller délé­gué au com­merce à la Métro :

« L’ÉTUDE DIT QUE LE PROJET NEYRPIC VA DÉSTABILISER L’ÉQUILIBRE ENTRE GRANDES SURFACES ET COMMERCES DU CENTRE-VILLE »

Place Gre’net – En fin d’an­née der­nière, la Métropole gre­no­bloise a pris connais­sance de la ver­sion 2 du pro­jet Neyrpic, ima­gi­née par le pro­mo­teur d’Apsys sur la com­mune de Saint-Martin‑d’Hères. Le pro­jet, dont on n’en­ten­dait plus par­ler, a ravivé de nom­breuses inquié­tudes chez les petits com­mer­çants… Vous avez alors décidé de com­man­di­ter une étude sur l’impact de ce nou­veau centre com­mer­cial. Quel bilan tirez-vous ?

Guy Jullien, maire de Veurey-Voroize, et conseiller délégué à l'artisanat, au commerce et aux petites et moyennes entreprises à la Métropole grenobloise. DR

Guy Jullien, maire de Veurey-Voroize, et conseiller délé­gué à l’ar­ti­sa­nat, au com­merce et aux petites et moyennes entre­prises à la Métropole gre­no­bloise. DR

Guy Jullien - En effet, nous avons fait faire une étude spé­cia­li­sée auprès du bureau d’étude Bérénice [cf. enca­dré ci-des­sous, ndlr] pour éven­tuel­le­ment véri­fier quelles seraient les consé­quences du pro­jet Neypric, quels impacts il pou­vait avoir, à la fois sur les com­merces du centre-ville de Grenoble, mais aussi sur la future exten­sion de Grand” Place en pro­jet, ainsi que sur les futurs pro­jets de Portes du Vercors où il y a, là aussi, une restruc­tu­ra­tion du centre com­mer­cial Casino…

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 66 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le patou : une aide devenue indispensable pour les bergers.
Vercors : une ran­don­neuse atta­quée par plu­sieurs patous et secou­rue par hélicoptère

FLASH INFO - Une femme de 35 ans a été attaquée par plusieurs patous - les chiens protégeant les troupeaux en alpage - alors qu'elle Lire plus

Emplois possiblement fictifs à la Région: l'opposition tire à boulets rouges sur Laurent Wauquiez
Dîner des som­mets : la liste des invi­tés dif­fu­sée, l’op­po­si­tion s’in­ter­roge sur une « fuite orga­ni­sée » par Laurent Wauquiez

FOCUS - Lyon Mag a révélé, lundi 22 juillet 2024, la liste des 91 invités au “dîner des sommets” organisé par Laurent Wauquiez en juin Lire plus

Deux jeunes Grenoblois lancent le Cercle Paul-Mistral, nou­velle asso­cia­tion visant à refon­der une pen­sée de gauche

EN BREF - Un doctorant à l'Université Grenoble Alpes (UGA) et un étudiant à Sciences Po Grenoble ont annoncé, à la mi-juillet 2024, le lancement Lire plus

Un habitant d'Échirolles dénonce une copropriété "transformée en point de deal" cours Jean-Jaurès
Échirolles : un homme poi­gnardé et une femme per­cu­tée volon­tai­re­ment par un four­gon à 24 heures d’intervalle

FLASH INFO - Un homme de 51 ans a été blessé à coups de couteau, à Échirolles, samedi 20 juillet 2024 au soir. La suspecte, Lire plus

Isère : un chas­seur condamné à quatre mois de pri­son avec sur­sis pour avoir tué une pygargue à queue blanche

FOCUS - Le tribunal correctionnel de Grenoble a condamné, mercredi 17 juillet 2024, un chasseur de 35 ans à quatre mois de prison avec sursis Lire plus

L’Isère en vigi­lance jaune cani­cule samedi 20 juillet 2024 : la pré­fec­ture déclenche le plan « vague de chaleur »

FLASH INFO - Météo France a placé le département de l'Isère en vigilance jaune “canicule”, samedi 20 juillet 2024 à partir de 12 heures. La Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !