Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Projet Neyrpic : une étude révèle un risque de déstabilisation pour le commerce de la Métropole

sep article

DÉCRYPTAGE – En face du campus universitaire de Saint-Martin-d’Hères, l’arrivée du mastodonte commercial Neyrpic pour le printemps 2020 affole le monde du petit commerce… Une étude commanditée par la Métro ne devrait guère le rassurer. Le point avec Guy Jullien, conseiller délégué à l’artisanat, au commerce et aux petites et moyennes entreprises de la Métropole grenobloise.

 

 

UNE NOUVELLE DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE REVUE ET CORRIGÉE

 

Après bien des déboires, le futur projet du pôle de commerces et de loisirs Neyrpic vient de franchir une nouvelle étape. « La demande pour un nouveau permis de construire a été récemment déposée par le promoteur Apsys », indique Guy Jullien, conseiller délégué au commerce de la Métropole grenobloise, qui suit le dossier de très près.

 

Futur projet de centre commercial Neyrpic sur Saint-Martin-d'Hères, version 2 © Apsys

Futur projet de centre commercial Neyrpic sur Saint-Martin-d’Hères, version 2. © Apsys

24 000 m2 de surfaces commerciales, 89 boutiques, 20 cafés et restaurants… Le futur centre commercial Neyrpic pourrait débarquer à l’horizon 2020 sur la commune de Saint-Martin-d’Hères et proposer une offre commerciale particulièrement fournie, mais susceptible de faire de l’ombre à certaines enseignes et petits commerces du territoire qui souffrent déjà de la crise économique et des nouvelles pratiques d’achat sur Internet…

 

Suite aux critiques, Apsys a revu sa copie

 

S’il tarde à la Ville de Saint-Martin-d’Hères de voir s’ériger enfin son centre commercial flambant neuf, rien n’est encore gagné. Le permis de construire de la version 1 de Neyrpic, déposé en 2011, avait été vivement attaqué. Et les recours viennent tout juste d’être purgés…

 

David Queiros, maire de Saint-Martin-d'Hères et à la tribune, Maurice Bansay, PDG d'Apsys, qui présente la version 2 du projet Neyrpic. DR

David Queiros, maire de Saint-Martin-d’Hères et à la tribune, Maurice Bansay, PDG d’Apsys, qui présente la version 2 du projet Neyrpic. DR

Apsys et Saint-Martin-d’Hères ne sont en effet venus à bout du dernier appel devant la cour administrative de Lyon que le 16 mai dernier. Et la cour a, une fois de plus, donné raison à la Ville et au promoteur.

 

Néanmoins, Apsys a, depuis, renoncé à ce premier projet car, dans l’intervalle, les habitudes des consommateurs ont évolué. Fin stratège, l’investisseur Apsys qui n’en est pas à son premier centre commercial, a revu sa copie. Et de proposer un nouveau projet tenant compte des critiques faites à la première mouture…

 

 

 

Guy Jullien, conseiller délégué au commerce à la Métro :

 

“L’ÉTUDE DIT QUE LE PROJET NEYRPIC VA DÉSTABILISER L’ÉQUILIBRE ENTRE GRANDES SURFACES ET COMMERCES DU CENTRE-VILLE”

 

 

Place Gre’net – En fin d’année dernière, la Métropole grenobloise a pris connaissance de la version 2 du projet Neyrpic, imaginée par le promoteur d’Apsys sur la commune de Saint-Martin-d’Hères. Le projet, dont on n’entendait plus parler, a ravivé de nombreuses inquiétudes chez les petits commerçants… Vous avez alors décidé de commanditer une étude sur l’impact de ce nouveau centre commercial. Quel bilan tirez-vous ?

 

 

Guy Jullien, maire de Veurey-Voroize, et conseiller délégué à l'artisanat, au commerce et aux petites et moyennes entreprises à la Métropole grenobloise. DR

Guy Jullien, maire de Veurey-Voroize, et conseiller délégué à l’artisanat, au commerce et aux petites et moyennes entreprises à la Métropole grenobloise. DR

Guy Jullien – En effet, nous avons fait faire une étude spécialisée auprès du bureau d’étude Bérénice [cf. encadré ci-dessous, ndlr] pour éventuellement vérifier quelles seraient les conséquences du projet Neypric, quels impacts il pouvait avoir, à la fois sur les commerces du centre-ville de Grenoble, mais aussi sur la future extension de Grand’ Place en projet, ainsi que sur les futurs projets de Portes du Vercors où il y a, là aussi, une restructuration du centre commercial Casino…

 

[…]

 

La suite de contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
3691 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.