Eric Piolle voulait que le public reprenne la main sur les parkings de la ville, la Métro en a décidé autrement : via une Semop, revoilà le privé...

Grenoble vou­lait remu­ni­ci­pa­li­ser ses par­kings ? C’est raté, la Métro s’en est mêlée

Grenoble vou­lait remu­ni­ci­pa­li­ser ses par­kings ? C’est raté, la Métro s’en est mêlée

FOCUS - Grenoble voulait reprendre la main sur ses parkings en ouvrage ? C’est raté. La Métro, qui a hérité de la compétence, en a décidé autrement. Pas de remunicipalisation en vue donc pour 2018 : les vingt-et-un parkings de la Ville seront gérés par un privé via une société d’économie mixte à opérateur unique. Si le président de la Métro assure garder le contrôle, le maire de Grenoble en est moins sûr…

 

 

La ville de Grenoble espérait pouvoir gérer ses parkings comme une grande ? Elle va devoir composer avec le privé. Les contrats la liant avec Effia et Vinci – avec qui elle avait passé des délégations de service public – arrivent en effet à terme entre fin juin et début juillet 2018. Grenoble comptait bien pouvoir ramener tout ça dans le giron municipal, via une société publique locale (SPL), voire une régie. Mais la Métropole de Grenoble en a décidé autrement.

 

La Métro l'assure : le privé restera minoritaire dans la Semop. DR

 

Depuis le 1er janvier 2015, la ville de Grenoble n’a plus guère voix au chapitre. Depuis que la compétence a été transférée aux métropoles, elle n’est plus vraiment seule à décider de son avenir. Demain, les parkings en ouvrage seront donc gérés par une société d’économie mixte un peu particulière : une Semop, une Sem à opération unique. Comprendre une société d’économie mixte constituée exprès pour gérer les vingt-et-un parkings* et leurs 7 774 places. Une sorte de société mono-contrat à durée limitée. Mais ce mariage entre le public et le privé ne plaît pas du tout au maire de Grenoble…

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 74 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La ville a signé un bail emphytéotique avec la SAS des Minimes, qui sera désormais seule gestionnaire du lieu. © Martin de Kerimel - Place Gre'net
À Grenoble, la nou­velle vie du Couvent des Minimes devrait s’é­crire au début de l’été 2023

FOCUS - D'importants travaux ont commencé au Couvent des Minimes, à Grenoble. Objectif : donner au lieu une nouvelle vie, à partir de l'été 2023. Lire plus

Grenoble-Alpes en lice pour le titre de "meilleure destination européenne 2023" jusqu'au 10 février
Grenoble-Alpes en lice pour le titre de « meilleure des­ti­na­tion euro­péenne 2023 » jus­qu’au 10 février

FLASH INFO - Il ne reste plus que quelques heures pour voter en faveur de Grenoble-Alpes comme "meilleure destination européenne 2023", dans le cadre du Lire plus

Placée en redressement judiciaire, la Scop Casabio dans l'attente de connaître le nom de son repreneur
Placée en redres­se­ment judi­ciaire, la Scop Casabio va connaître le nom de son repreneur

FOCUS - Enseigne bio historique sur Grenoble, la Scop Casabio a (discrètement) été placée en redressement judiciaire à la fin de l'année 2022. Plusieurs candidats Lire plus

Une militante du groupe grenoblois d'Extinction Rebellion en train d'enduire de « faux pétrole » un distributeurs de billets de la banque BNP Paribas. © Extinction Rebellion
Grenoble : action choc de mili­tants d’Extinction Rebellion contre la BNP, accu­sée de « greenwashing »

FOCUS - Des militants grenoblois d'Extinction Rebellion ont dégradé quatre distributeurs de billets de la BNP Paribas dans la nuit du 6 au 7 février Lire plus

Le conseil métropolitain du 3 février 2023.
La Métropole de Grenoble a adopté son bud­get pri­mi­tif 2023, avec des débats reflé­tant les cli­vages poli­tiques traditionnels

FOCUS - Le conseil métropolitain a adopté, vendredi 3 février 2023, son budget primitif 2023 d'un montant de 851 millions d'euros. La Métropole de Grenoble Lire plus

Vente des actions Grenoble habitat de la Ville de Grenoble: premières réactions des oppositions grenobloises
Vente des actions Grenoble habi­tat de la Ville de Grenoble : pre­mières réac­tions des oppo­si­tions grenobloises

FLASH INFO - Ce n'est pas une surprise: l'annonce de la cession de la totalité des actions Grenoble Habitat détenues par la Ville de Grenoble Lire plus

Flash Info

|

09/02

12h28

|

|

08/02

18h42

|

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Politique| Nouvel appel à la mobi­li­sa­tion à Grenoble contre la réforme des retraites mardi 31 jan­vier 2023

Agenda

Je partage !