Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Les collégiens de Lucie Aubrac feront leur rentrée dans l’ancien collège des Saules

sep article

FOCUS – Le président du Département Jean-Pierre Barbier l’a annoncé jeudi soir, lors d’une réunion de concertation : les élèves du collège Lucie Aubrac à la Villeneuve, dévasté par un incendie criminel le 11 juin dernier, seront accueillis dans l’ancien collège des Saules à partir de la rentrée de septembre 2017. Une solution – temporaire – qui correspond au souhait quasi unanime des parents d’élèves et du personnel éducatif, désireux de rester à proximité du quartier. L’établissement, désaffecté depuis la Toussaint 2016, devra toutefois subir des travaux de rénovation durant l’été.

 

 

 

Le collège Lucie Aubrac a vu une grande partie de sa structure détruite par un incendie criminel, dans la nuit du 10 au 11 juin dernier. © Manuel Pavard, Place Gre'net

Le collège Lucie Aubrac a vu une grande partie de sa structure détruite par un incendie criminel, dans la nuit du 10 au 11 juin dernier. © Manuel Pavard, Place Gre’net

Ce sera finalement l’ancien collège des Saules. Moins de trois semaines après l’incendie criminel ayant ravagé une grande partie du collège Lucie Aubrac, dans la nuit du 10 au 11 juin, le président du Département a clos le suspense, jeudi soir, à l’issue d’une réunion de concertation organisée au Service local de solidarité de la Villeneuve.

 

Devant les parents d’élèves et la direction du collège, ainsi que des représentants du rectorat, des collectivités et des unions de quartier, Jean-Pierre Barbier a confirmé la nouvelle qui était dans les tuyaux depuis quelque temps : les 370 collégiens seront accueillis aux Saules dès la rentrée de septembre.

 

 

 

À quelques centaines de mètres de Lucie Aubrac

 

 

Depuis l’incendie, plusieurs pistes avaient été évoquées, notamment lors d’une première réunion tenue le 16 juin dernier. Le collège Édouard-Vaillant à Saint-Martin-d’Hères et l’Espe (ex-IUFM) figuraient ainsi parmi les autres solutions de repli envisagées. Mais seul l’ancien collège des Saules faisait consensus.

 

Désaffecté depuis la Toussaint 2016, l'ancien collège des Saules, situé à Eybens mais distant seulement de quelques centaines de mètres de Lucie Aubrac, accueillera les collégiens dès la rentrée de septembre. © Séverine Cattiaux, Place Gre'net

Désaffecté depuis la Toussaint 2016, l’ancien collège des Saules, situé à Eybens mais distant seulement de quelques centaines de mètres de Lucie Aubrac, accueillera les collégiens dès la rentrée de septembre. © Séverine Cattiaux, Place Gre’net

 

Selon le conseil départemental, « ce site présente plusieurs avantages dont une très forte proximité géographique avec le quartier de la Villeneuve facilitant les déplacements des collégiens et ne cassant pas les liens pédagogiques avec les acteurs du quartier ». Situé sur la commune d’Eybens, l’établissement, fermé depuis la Toussaint 2016, se trouve en effet à quelques centaines de mètres seulement de Lucie Aubrac, de l’autre côté du parc de la Villeneuve.

 

 

 

« Le Département ne pouvait pas aller à l’encontre de notre choix »

 

 

Du côté des parents et du personnel éducatif, quasiment tous favorables à cette option, c’est donc la satisfaction qui prédomine. « La décision de M. Barbier est un soulagement, c’est le bon

choix, estime Fadela Chameck, déléguée FCPE (Fédération des conseils de parents d’élèves).

 

Professeurs et élèves se sont mobilisés, cinq jours après l'incendie, pour rendre hommage au collège par des lectures, poèmes, dessins et messages. © Manuel Pavard, Place Gre'net

Professeurs et élèves se sont mobilisés, cinq jours après l’incendie, pour rendre hommage au collège par des lectures, poèmes, dessins et messages. © Manuel Pavard, Place Gre’net

Maintenant, on est sûr que l’équipe pédagogique et les élèves ne seront pas dispatchés. Et ça va faciliter la tâche des parents pour gérer la cantine, les repas de midi ou les déplacements. »

Pour Sylvain Dropsy, CPE du collège Lucie Aubrac, cette solution s’imposait également « afin de ne pas casser le réseau Rep+ (Réseau d’éducation prioritaire) et pour la proximité géographique : les élèves pourront se rendre plus facilement au collège. »

 

Néanmoins, ce dernier tient à éclairer les dessous de cette concertation : « C’est un choix logique, gagné à l’avance par la réaction des parents et des professeurs. Le Département ne pouvait pas aller à l’encontre de notre choix et risquer de déclencher un mouvement semblable à celui des  »Mounier » il y a quelques années. » Fadela Chameck abonde : « C’est l’option qu’on demandait, on ne risquait pas de fléchir ! »

 

 

Tenir les délais, sous peine de retarder la rentrée

 

 

Le collège Lucie Aubrac de la Villeneuve après l'incendie © Département de l'Isère

Le collège Lucie Aubrac de la Villeneuve après l’incendie. © Département de l’Isère

Pour scolariser dans deux mois près de 370 collégiens, l’ancien collège des Saules, désaffecté depuis de longs mois, devra toutefois subir d’importants travaux d’aménagement et de rénovation. Dans un communiqué, le Département indique ainsi qu’il « va désormais s’atteler à la réhabilitation temporaire de l’ancien collège, en lançant les procédures administratives de manière accélérée et les travaux dès que possible ». Le vote d’une enveloppe budgétaire était d’ailleurs proposé au Conseil départemental, ce vendredi, en séance publique.

 

Entre la mise aux normes de sécurité et les travaux de câblage numérique – le collège Lucie Aubrac étant fortement impliqué dans les nouvelles technologies –, le chantier, qui devrait débuter autour de la mi-juillet, s’annonce aussi lourd que long. Et il s’agira de tenir les délais, sous peine de retarder la rentrée scolaire, programmée le 4 septembre prochain.

 

 

« Va-t-on reconstruire un collège au sud de Grenoble ? »

 

 

Très attachés au collège, les habitants de la Villeneuve entendent bien conserver un établissement scolaire dans le quartier. © Manuel Pavard, Place Gre'net

Très attachés au collège, les habitants de la Villeneuve entendent bien conserver un établissement scolaire dans le quartier. © Manuel Pavard – Place Gre’net

Une fois cette première étape accomplie, il sera ensuite temps d’envisager l’avenir à plus long terme du collège Lucie Aubrac. Car le repli sur l’ancien collège des Saules n’est qu’une solution temporaire de deux ou trois ans. Un nouveau bâtiment verra-t-il le jour à la Villeneuve ? Réponse du Département : « Dans le courant du mois de septembre, aura lieu une concertation plus large sur la question de la reconstruction du collège Lucie Aubrac. La concertation se fera, d’une part, à travers un questionnaire envoyé à l’ensemble des habitants du quartier et, d’autre part, par différentes réunions ayant lieu à la Villeneuve ou à proximité. »

 

Un professeur de Lucie Aubrac rappelle que « le Département privilégiait comme piste numéro un le collège Édouard-Vaillant, pour combler son sous-effectif (200 élèves). C’est toute la question : va-t-on reconstruire un collège au sud de Grenoble ? »

 

 

Manuel Pavard

 

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
1665 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.