Va-t-on enfin tout savoir des dessous de la biennale des villes en transition ? Une note de synthèse répond à certaines questions, mais pas toutes...

Biennale des villes en tran­si­tion : trois mois après, la Ville s’ap­prête à dévoi­ler le bud­get glo­bal… partiellement

Biennale des villes en tran­si­tion : trois mois après, la Ville s’ap­prête à dévoi­ler le bud­get glo­bal… partiellement

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF - Va-t-on enfin connaître le budget global de la biennale des villes en transition qui s'est tenue à Grenoble du 9 au 12 mars dernier ? Combien a-t-elle coûté ? Qui l'a financée ? A qui a-t-elle profité ? En mars, nous avions en vain posé ces questions à la municipalité*. Ce lundi 26 juin, une note de synthèse – que Place Gre'net s'est procuré – sera glissée dans l’ordre du jour du conseil municipal. L'occasion de jouer la transparence. Enfin, pas complètement…

 

 

La Ville l’avait annoncé : en même temps qu’elle dresserait le bilan de sa première biennale des villes en transition, elle ferait (toute) la lumière sur son budget. On saura donc tout. Combien la manifestation – qui a vu la venue de Nicolas Hulot et Laurence Tubiana en même temps qu’elle était soutenue par Rob Hopkins – a coûté. À combien les recettes se sont montées, etc.

 

Cartes sur table ? Les élus de Grenoble devraient en avoir la primeur lundi : la biennale est en effet à l’ordre du jour du conseil municipal au travers d’une note de synthèse rédigée pour l’occasion. À défaut de vote en amont de l'événement, faut-il y voir (un peu) plus de transparence trois mois après la tenue de cette grand messe écologique ?

 

Exposition "Dés maintenant" de Bernard Méric, à découvrir dans l'espace public, dans le cadre de la Biennale "Villes en transition" à Grenoble. DR

La biennale s'affiche sur la tranche d'un totem en ville. DR

 

Dans la note de synthèse que nous nous sommes procurés, cela ne saute pas aux yeux. Certes, la Ville y présente le coût global de la biennale : non pas 220 000 euros, comme initialement escompté, mais 267 000 euros. Elle y dresse le bilan de la fréquentation aussi : 5 000 visiteurs. Ce n’est pas énorme, mais ce n’est pas non plus une surprise. Parler du développement durable et y réfléchir a rarement passionné les foules.

 

 

167 000 euros financés par des partenaires institutionnels et privés

 

Dans un louable souci de précision, la note détaille même le montant des conventions signées avec chacun des partenaires institutionnels et privés pour financer cette première édition.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 53 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Réduction des trains sur la ligne Grenoble-Lyon: la Région appelle la SNCF à prendre ses responsabilités
Réunion et débat publics à Grenoble et L’Isle-d’Abeau sur le pro­jet d’a­mé­na­ge­ment du nœud fer­ro­viaire lyonnais

FOCUS - Saisie par SNCF Réseau, la Commission nationale du débat public mène une consultation en région Auvergne-Rhône-Alpes sur le projet à long terme d'aménagement Lire plus

L’équipe de la saison 2013 de Pékin Express mimant la quenelle. Au centre, Salim et Linda. DR
Salim et Linda, ama­teurs de “que­nelle” : ces par­rains de la Biennale qui embar­rassent la Ville de Grenoble

ENQUÊTE - Après avoir demandé l'annulation du spectacle de Dieudonné en 2017, le maire de Grenoble se retrouve avec deux parrains de la Biennale des Lire plus

Emprunts toxiques : à Grenoble, le Cac 38 réclame des poursuites judiciaires à l'encontre de Dexia. Débouté par la justice, il prépare une riposte citoyenne
Emprunts toxiques de la Métro de Grenoble : la jus­tice exa­mine le dos­sier le 6 septembre

FIL INFO - Le tribunal administratif de Grenoble examinera le 6 septembre prochain le recours du Cac 38 contre la décision de la Métro d'abandonner les Lire plus

Les restrictions de circulation se durcissent dans l'agglomération. Premiers concernés, les véhicules de livraison. Mais Grenoble pousse à la roue.
Périmètre trop res­treint, contrôles impos­sibles… les dif­fi­ciles pre­miers pas de la zone à cir­cu­la­tion restreinte

FOCUS - La zone basses émissions de l'agglomération grenobloise sera en 2019 l'une des zones à circulation restreinte les plus larges de France. Mais circonscrite Lire plus

Les actions pour lutter contre la pollution de l'air à Grenoble sont jugées en bonne voie mais pas pas toujours suffisantes.
Pollution de l’air : la feuille de route tra­cée par le pré­fet de l’Isère ne convainc guère les élus grenoblois

EN BREF - Les soixante-cinq mesures arrêtées par le préfet pour améliorer la qualité de l’air sur la région grenobloise vont-elles convaincre Bruxelles de ne Lire plus

Pour les élus d'opposition Métropole d'avenir, le projet métropolitain est d'abord un projet politique piloté en sous-main par le maire de Grenoble.
Métropole d’a­ve­nir se déso­li­da­rise du pro­jet métro­po­li­tain et dégaine son contre-projet

FIL INFO - Alors que le projet métropolitain 2030 bat son plein, les vingt élus d'opposition de droite regroupés sous la bannière de Métropole d'avenir Lire plus

Flash Info

|

18/05

17h47

|

|

18/05

8h02

|

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

|

10/05

17h19

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 31 : « Le bur­kini tou­jours à la une de l’ac­tua­lité à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin