Le collège Lucie Aubrac, à la Villeneuve, a été en partie détruit par un incendie dans la nuit du 10 au 11 juin.

Incendie du collège Lucie Aubrac : plusieurs pistes pour la rentrée… et beaucoup d’inquiétude

Incendie du collège Lucie Aubrac : plusieurs pistes pour la rentrée… et beaucoup d’inquiétude

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DÉCRYPTAGE – Cinq jours après l’incendie criminel ayant ravagé le collège Lucie Aubrac, à la Villeneuve, le rectorat et le Département ont dévoilé, ce vendredi 16 juin, les différentes pistes à l’étude pour la rentrée scolaire de septembre qui seront soumises à consultation des parents. Accueillis provisoirement dans les locaux de l’Espé (ex-IUFM) depuis mercredi, les 370 collégiens devraient être scolarisés dans un seul et même établissement, l’année prochaine. Dans la matinée, personnel, élèves et parents s’étaient rassemblés devant les grilles du collège pour lui rendre hommage. Encore sous le choc, à l’image de l’ensemble des habitants du quartier, ils expriment le souhait quasi unanime de rester à la Villeneuve.

 

 

 

Les collégiens et des élèves d'écoles primaires membres du réseau REP+ ont accroché des dessins et messages pour rendre hommage au collège, ce vendredi matin. © Manuel Pavard, Place Gre'net

Collégiens et élèves d’é­coles pri­maires membres du réseau Rep+ ont accro­ché des des­sins et mes­sages pour rendre hom­mage au col­lège, ce ven­dredi matin. © Manuel Pavard, Place Gre’net

Fraîchement accro­chés, des dizaines de des­sins et mes­sages ornent les grilles du col­lège Lucie Aubrac. Tous ont été réa­li­sés par les col­lé­giens, mais aussi par des élèves d’é­coles pri­maires membres du réseau Rep+ (réseau d’é­du­ca­tion prio­ri­taire), venus rendre hom­mage, ce ven­dredi matin, à l’é­ta­blis­se­ment, en com­pa­gnie du per­son­nel édu­ca­tif et de parents.

 

Au terme de cette mati­née, débu­tée à l’Espace 600 par la lec­ture de textes, poèmes et témoi­gnages, l’é­mo­tion est encore pal­pable sur la plu­part des visages. Cinq jours après l’in­cen­die cri­mi­nel ayant détruit une par­tie du col­lège, dans la nuit de samedi à dimanche, la cica­trice est en effet loin d’être refermée.

 

Et sur les des­sins scot­chés aux grilles comme dans la plu­part des conver­sa­tions, un mot domine : « pour­quoi ? » « Pourquoi le nôtre ? Pourquoi vous faites ça ? » Le terme tra­hit autant l’in­com­pré­hen­sion que l’at­ta­che­ment à l’é­ta­blis­se­ment de nom­breux élèves.

 

Une partie du collège a été détruit par les flammes, dans la nuit de samedi à dimanche. © Manuel Pavard, Place Gre'net

Une par­tie du col­lège a été détruit par les flammes, dans la nuit de samedi à dimanche. © Manuel Pavard, Place Gre’net

 

Légèrement en retrait, un petit groupe de col­lé­giennes dis­cute. Elles se disent encore « cho­quées : on ne sait pas qui a fait ça mais on ne com­prend pas du tout. À quoi ça leur sert ? On nous punit, nous, alors qu’on ne leur a rien fait ! Maintenant, on est obligé de suivre les cours ailleurs et on ne sait pas si on pourra reve­nir dans le quar­tier à la ren­trée. Mais nous, on veut res­ter ici ! C’est chez nous et on l’aime bien, notre col­lège. »

 

 

 

« L’Espé n’a pas été pensé pour accueillir des collégiens, la chaleur y est insoutenable »

 

 

Principal sujet d’in­quié­tude par­tagé par les col­lé­giens et leurs pro­fes­seurs : la ren­trée de sep­tembre. « Dès le len­de­main de l’in­cen­die, la pre­mière ques­tion que nous ont posée les élèves, c’est : “où est-ce qu’on va par­tir ?”», témoigne d’ailleurs un ensei­gnant. La struc­ture métal­lique du bâti­ment étant tou­chée et de nom­breuses salles détruites par les flammes, il est en effet inen­vi­sa­geable de réin­té­grer les locaux dans moins de trois mois. En atten­dant, le rec­to­rat et le Département – en charge des col­lèges – ont dû parer au plus pressé.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 73 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Manuel Pavard

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Les fonctionnaires de la BST contrôlent le propriétaire d'une moto-cross dépourvue de plaque d'immatriculation. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Lutte contre les rodéos urbains : la police en première ligne à Grenoble avec la brigade spécialisée de terrain

REPORTAGE - Pour lutter contre les rodéos urbains, la Direction départementale de la sécurité publique de l'Isère a renforcé ses opérations de contrôles. Notamment dans Lire plus

COUV "Il s'agit de ne jamais démolir", le manifeste de Lacaton et Vassal, Pritzker 2021, repris par le collectif RIC Arlequin de Grenoble qui s'oppose aux démolitions à la Villeneuve de Grenoble (tout comme les deux architectes en 2010. vendredi 26 mars 2021 © Séverine Cattiaux – Place Gre’net
Le “Nobel” de l’architecture décerné à Lacaton et Vassal, tous deux opposés aux démolitions à la Villeneuve de Grenoble

  FOCUS - Refusant de démolir des logements à la Villeneuve de Grenoble, les architectes Lacaton et Vassal ont été remerciés par Grenoble. Ironie du Lire plus

COUV Illustration du projet d'extention, de rénovation et de requalification du centre commercial Grand'place situé sur Echirolles et Grenoble. Début des travaux en 2020. Crédit L35 et C. Pedrotti
Crise sanitaire : le projet d’extension et de requalification de Grand’Place mis sur pause ?

  EN BREF - Du retard s'annonce pour les travaux d’extension de Grand'Place et de requalification de ses espaces publics, avec la démolition de l'autopont Lire plus

COUV Démolition de 46 logements collectifs au 7-9 allée du Limousin à Echirolles dans le cadre du programme de renouvellent urbain des deux Villeneuves, 3 décembre 2020 © Séverine Cattiaux – Place Gre’net
La Villeneuve de Grenoble et d’Échirolles labellisée Écoquartier dans le cadre de son projet de rénovation

  FLASH INFO — Le projet de rénovation de la Villeneuve, ou plutôt “des” Villeneuve de Grenoble et Échirolles adoubé par le ministère de la Lire plus

COUV Copropriété du 150 rénovée dans le cadre du plan de sauvegarde crédit Métropole de Grenoble
Top départ pour le plan de sauvegarde des logements de l’Arlequin à Grenoble

  EN BREF — État, bailleurs sociaux et privés, Ville de Grenoble, Métropole et Département de l'Isère ont signé, le 28 janvier 2021, la convention Lire plus

COUV Collège Lucie Aubrac de la Villeneuve en construction, jeudi 21 janvier 2021 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
WebTV, classe bilingue… le nouveau collège Lucie-Aubrac, plus écolo et toujours novateur, ouvrira en septembre

  FOCUS - Au 31 avenue la Bruyère, près de l’école des Buttes, la construction du nouveau collège Lucie-Aubrac, quartier Villeneuve à Grenoble, va bon Lire plus

Flash Info

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin