2e circonscription : Jean-Charles Colas-Roy (LREM) largement en tête devant Alexis Jolly (FN)

sep article

Creative Mobilities Mou

Dans la deuxième circonscription de l’Isère (cantons de Saint-Martin-d’Hères, Échirolles, Eybens et Vizille), Jean-Charles Colas-Roy, le candidat La République en marche (LREM), réunit près de 40 % des suffrages exprimés (39,60 %). Alexis Jolly, le candidat Front national, arrive en deuxième position, mais loin derrière avec 12,59 %.

 

 

Jean-Charles Colas-Roy, membre actif d’En Marche et des militantes du mouvement. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Jean-Charles Colas-Roy, à gauche, candidat de La République en marche, affrontera le frontiste Alexis Jolly au second tour des législatives le 18 juin. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Il y a eu un raz-de-marée pour Jean-Charles Colas-Roy, conseiller municipal d’opposition à Saint-Martin-d’Hères, dans cette circonscription.

 

Le candidat de La République en marche arrive largement en tête (cf. vidéo ci-dessous), notamment dans les deux grandes villes de la circonscription. À Saint-Martin-d’Hères, il obtient 34,14 % et à Échirolles 35,52 %.

 

 

Alexis Jolly (cf. vidéo ci-dessous) parvient à se qualifier pour le second tour grâce notamment aux 15,20 % à Échirolles, où il est conseiller municipal d’opposition.

 

 

La gauche de la gauche paie ses divisions, les socialistes et les Républicains balayés

 

Taha Bouhafs, le candidat de La France insoumise, termine troisième dans cette circonscription avec 11,12 %. Un score très en-dessous de celui de Jean-Luc Mélenchon au premier tour de la présidentielle. Le leader de la France insoumise était en effet arrivé en tête, avec 25,82 % devant Emmanuel Macron (25,81 %).

 

La gauche de la gauche paie ses divisions puisque David Queiros, le maire de Saint-Martin-d’Hères, réunit 10,45 % des suffrages exprimés et finit quatrième pour le Parti communiste.

 

Grosses déceptions pour Les Républicains/UDI et le Parti socialiste. Magalie Vicente, conseillère municipale d’opposition Les Républicains à Échirolles, n’obtient que 8,62 %, alors qu’elle s’était qualifiée au second tour en 2012. Quant à Pierre Verri, maire PS de Gières, il ne prendra pas la succession du député socialiste sortant Michel Issindou qui ne se représentait pas. Pierre Verri termine sixième avec 6,72 %, moins que le score de Benoît Hamon le 23 avril dernier.

 

LG

 

 

Réalisation : Joël Kermabon.

 

 

Les résultats des autres candidats :

 

Jean-Jacques Tournon, Alliance écologiste indépendante : 1,12 %

Liesse El Habbas, sans étiquette : 1,07 %

Bruno Lafeuille, Debout la France : 1,71 %

Chantal Gomez, Lutte ouvrière : 0,92 %

Hervé Perez, Union populaire républicaine : 0,74 %

Alexandre Gabriac, Civitas : 0,57 %

Philippe Charlot, Union des démocrates et des écologistes : 0,57 %

Élisabeth Letz, Europe Ecologie – Les Verts : 3,25 %

Asra Wassfi, Alternative de la droite et du centre : 0,94 %

 

commentez lire les commentaires
2615 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.