Interview de la présidente du CNSPFV, Véronique Fournier, pour parler du débat sur les directives anticipées qui se tiendra à La Tronche ce mardi 2 mai.Véronique Fournier, présidente du CNSPFV

Fin de vie : “Nous cher­chons à ame­ner les gens à s’in­ter­ro­ger sur leurs droits”

Fin de vie : “Nous cher­chons à ame­ner les gens à s’in­ter­ro­ger sur leurs droits”

3 QUESTIONS A – En quoi consistent les direc­tives anti­ci­pées et les droits de fin de vie ? Pour répondre à cette ques­tion et confron­ter leurs opi­nions sur ce sujet, citoyens gre­no­blois et pro­fes­sion­nels de santé se ren­contrent ce mardi 2 mai, à 18 heures, à l’UFR de méde­cine de La Tronche. Depuis février 2017, le Centre natio­nal des soins pal­lia­tifs et de la fin de vie s’est engagé avec le minis­tère de la Santé et des Affaires sociales dans une cam­pagne d’information à l’é­chelle natio­nale. Véronique Fournier, sa pré­si­dente, nous en dit plus sur l’esprit de ce cycle de soi­rées thé­ma­tiques en région.

Place Gre’net – Pouvez-vous défi­nir ce que sont les direc­tives anti­ci­pées ? S’agit-il d’un sujet connu du grand public ?

Véronique Fournier – Les direc­tives anti­ci­pées sont un dis­po­si­tif pro­posé à toute per­sonne majeure qui sou­haite écrire une décla­ra­tion concer­nant sa fin de vie. En rédi­geant ce docu­ment, le patient guide les méde­cins dans le choix de soins qu’ils auront à faire lors­qu’il ne sera plus en mesure de s’ex­pri­mer par lui-même.

Véronique Fournier, présidente du CNSPFV

Véronique Fournier, pré­si­dente du CNSPFV. © Étique-clinique.com

C’est un sujet qui concerne tout le monde et que les gens géné­ra­le­ment connaissent. Notamment à Grenoble, la ville où René Schaerer [pro­fes­seur hono­raire de can­cé­ro­lo­gie à l’université Joseph-Fourier, ndlr) a fondé en 1897 avec d’autres col­lègues le mou­ve­ment Jusqu’à la mort accom­pa­gner la vie (JALMALV). A savoir une asso­cia­tion qui met au cœur de son action des sujets très déli­cats tels que l’accompagnement en fin de vie et les soins palliatifs.

Quel est le rôle des pro­fes­sion­nels de la santé dans la cam­pagne d’information et de sen­si­bi­li­sa­tion des citoyens sur la ques­tion des droits de fin de vie ?

Aller à la ren­contre du public pour invi­ter les citoyens à réflé­chir sur le concept des direc­tives anti­ci­pées. Avec ce cycle de soi­rées thé­ma­tiques que nous met­tons en place en région, nous cher­chons à ame­ner les gens à s’in­ter­ro­ger sur leurs droits en matière de fin de vie. Nous nous adres­sons prin­ci­pa­le­ment au grand public, auquel on pro­pose des moments d’interaction et de dia­logue avec les experts.

Le ren­dez-vous de ce mardi à La Tronche le confirme encore une fois : les Grenoblois pren­dront la parole pour expri­mer leur point de vue ainsi que leurs pré­oc­cu­pa­tions sur la ques­tion. Quelques pro­fes­sion­nels de santé et d’autre experts du sujet seront pré­sents en salle pour répondre, si néces­saire, à leur demande d’in­for­ma­tion. L’idée est sur­tout d’initier un véri­table “débat citoyen”, où tout le monde puisse se faire entendre, quelles que soient ses convictions.

Droits de fin de vie et directives alternatives

« La fin de vie : et si on en par­lait ? » : cam­pagne natio­nale d’in­for­ma­tion sur les droits de fin de vie lan­cée en février 2017 par le CNSPFV et le minis­tère de la Santé et des Affaires sociales.

Pourquoi en par­ler main­te­nant ? Les direc­tives anti­ci­pées sont-elles un sujet au centre de l’actualité politique ?

La ques­tion de com­ment on accom­pagne les gens en fin de vie est au centre des inté­rêts de la société, en France comme ailleurs du reste. Même si cela n’a pas été l’un des sujets-phare de l’ac­tuelle cam­pagne élec­to­rale, oui, c’est un sujet qu’on peut défi­nir comme poli­tique, au sens où il pré­oc­cupe les gens.

Au cours des der­nières années, il a en effet fait débat au sein de la société et été l’occasion de mul­tiples dis­cus­sions, par­fois très conflic­tuelles, jusqu’à abou­tir à la loi du 2 février 2016. À la suite de cette nou­velle loi, le gou­ver­ne­ment a sou­haité lan­cer une grande cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion en deman­dant au CNSPFV d’aller à la ren­contre des citoyens pour expli­quer aux Français leurs droits en matière de fin de vie.

Et dans la fou­lée de cette cam­pagne d’in­for­ma­tion, le CNSPFV a décidé de lan­cer une série de pre­miers débats en région, en choi­sis­sant pour cette année un thème qui ne fâche pas trop, celui des direc­tives anti­ci­pées. Notre but est de pro­mou­voir une atmo­sphère d’échange, de dia­logue et d’ou­ver­ture pour que l’on apprenne à mieux entendre et écou­ter le point de vue de celui dont ne par­tage pas les opinions.

Propos recueillis par Giovanna Crippa, cor­res­pon­dante à La Tronche

Info pra­tiques :

Soirée thé­ma­tique sur les direc­tives anticipées :

mardi 2 mai à 18 heures

UFR de Médecine – Amphithéâtre Boucherle

5 che­min Duhamel, La Tronche

GC

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouvelle labellisation Grand Insep, dédiée à la performance sportive de haut niveau, pour le campus de la Brunerie de Voiron
Nouvelle label­li­sa­tion Grand Insep, dédiée à la per­for­mance spor­tive de haut niveau, pour le cam­pus de la Brunerie de Voiron

FLASH INFO - Le campus de la Brunerie de Voiron a vu son label Grand Insep renouvelé vendredi 27 janvier 2023, à l'occasion d'une cérémonie Lire plus

Le Mois décolonial de retour à Grenoble pour sa troisième édition, du 4 mars au 8 avril 2023
Le Mois déco­lo­nial de retour à Grenoble pour sa troi­sième édi­tion, du 4 mars au 8 avril 2023

FOCUS - La troisième édition du Mois décolonial se tient à Grenoble du 4 mars au 8 avril 2023, avec une quarantaine d’événements. La Ville Lire plus

Entre 11 500 et 27 000 manifestants se sont mobilisés contre la réforme des retraites le 7 février 2023 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Manifestation du 7 février contre la réforme des retraites : mobi­li­sa­tion tou­jours sou­te­nue mais en baisse à Grenoble

REPORTAGE VIDÉO - Entre 11 500 et 27 000 manifestants ont défilé à Grenoble, mardi 7 février 2023, pour la troisième grande journée de mobilisation contre Lire plus

GHM de Grenoble : la Métropole vote un vœu au gou­ver­ne­ment, à l’ARS et aux mutuelles sur fond de chan­ge­ment de direction

FOCUS - Le conseil métropolitain a adopté à l'unanimité, vendredi 3 février 2023, un vœu sur le Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble (GHM). Celui-ci fait Lire plus

Pourras-tu changer la photo stp ? Il y en dans la bib dont une avec une banderole sur la mixité.
Découverte de tags racistes, anti­sé­mites et homo­phobes au col­lège Aimé-Césaire de Grenoble

FLASH INFO - Des tags racistes, antisémites et homophobes ont été découverts au collège Aimé-Césaire de Grenoble, comme l'indique la Direction départementale de la sécurité Lire plus

Affaire du Dr V. : le chi­rur­gien ortho­pé­diste gre­no­blois attaque Jean-Marc Morandini en diffamation

FOCUS - Soupçonné d'avoir pratiqué des opérations sans justification médicale, le chirurgien orthopédiste grenoblois mis en examen pour "homicide involontaire" et "blessures involontaires" à l'encontre Lire plus

Flash Info

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !