Sur trois ans, 8,5 M€ iront au financement de trois programmes immobiliers pour la police et la gendarmerie en Isère. Du neuf mais pas du côté des effectifs

Agglomération grenobloise : les services de police réorganisés pour plus d’efficacité

Agglomération grenobloise : les services de police réorganisés pour plus d’efficacité

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Impulsée par la Direction générale de la police nationale (DGPN), la réorganisation de la Circonscription de sécurité publique (CSP) de Grenoble est effective depuis le 16 janvier 2017. Cette refonte s’articule autour de trois missions principales : l’intervention et l’assistance sur la voie publique, l’investigation et enfin le renseignement, lequel n’est pas touché par la réforme, contrairement aux deux premières missions.

 

 

Au nombre de ces rema­nie­ments, celui qui concerne l’in­ter­ven­tion et l’as­sis­tance sur la voie publique, la mis­sion de la police qui offre le plus de visi­bi­lité aux citoyens. Les objec­tifs visés ? Augmenter le nombre de patrouilles et opti­mi­ser autant que faire se peut le maillage du ter­ri­toire de la cir­cons­crip­tion. Il a ainsi été décidé de réunir les groupes de voie publique sud et nord au sein d’une seule et même unité dénom­mée « Groupe de sécu­rité de proxi­mité » (GSP).

 

« L’ensemble des fonc­tion­naires de cette unité sont com­pé­tents sur l’intégralité de la CSP de Grenoble, c’est-à-dire sur les com­munes de Grenoble, Saint-Martin‑d’Hères, Échirolles, Fontaine, Gières, Saint-Martin-le-Vinoux et La Tronche », pré­cise le com­mu­ni­qué de la pré­fec­ture de l’Isère.

 

 

Assurer une meilleure couverture territoriale

 

 

Quant à la mis­sion d’in­ves­ti­ga­tion, moins visible, dis­cré­tion oblige, elle se retrouve désor­mais entiè­re­ment pilo­tée par la Sûreté dépar­te­men­tale, indiquent les ser­vices de la pré­fec­ture. Pour autant, les Groupes d’ap­pui judi­ciaires (GAJ) des cinq implan­ta­tions ter­ri­to­riales que sont le com­mis­sa­riat cen­tral de Grenoble, les bureaux de police d’Échirolles, de Saint-Martin-d’Hères, de l’Arlequin et de Fontaine, res­tent char­gés du « judi­ciaire de proxi­mité ». Notamment les prises de plaintes et le trai­te­ment des enquêtes simples, ou « toute tache ne néces­si­tant, la pré­fec­ture l’af­firme, que peu d’in­ves­ti­ga­tions. »

 

Cependant, la pré­fec­ture de l’Isère se veut ras­su­rante. « Cette réforme n’a pas pour effet de réduire les effec­tifs de la CSP de Grenoble mais d’assurer une meilleure cou­ver­ture ter­ri­to­riale de la cir­cons­crip­tion. Cette réor­ga­ni­sa­tion de la DDSP de l’Isère doit per­mettre de confir­mer la baisse des chiffres de la délin­quance connue en 2016 », tient-elle à préciser.

 

 

Une stratégie globale de sécurité dans l’agglomération

 

 

Le pré­fet de l’Isère tient, par ailleurs, à rap­pe­ler que les ren­forts annon­cés par le ministre de l’Intérieur sont désor­mais effec­tifs et opé­ra­tion­nels. Pas moins de 38 gen­darmes et 40 poli­ciers sont arri­vés en Isère tout au long de l’an­née. La bri­gade spé­cia­li­sée de ter­rain (BST), la bri­gade anti-cri­mi­na­lité (Bac), les ren­sei­gne­ments ter­ri­to­riaux, la sécu­rité inté­rieure ou encore le pelo­ton de sur­veillance et d’intervention de la gen­dar­me­rie ont ainsi, entre autres, pu voir leurs contin­gents aug­men­ter en 2016.

 

Parallèlement à ces ren­forts, la pré­fec­ture annonce la mise en place d’une « stra­té­gie glo­bale de sécu­rité » dans l’agglomération gre­no­bloise, notam­ment avec le ren­for­ce­ment des par­te­na­riats entre les dif­fé­rents ser­vices de l’État, mais aussi avec les acteurs locaux, élus, bailleurs et associations.

 

« Un impor­tant tra­vail de coopé­ra­tion et de coor­di­na­tion a été réa­lisé afin de favo­ri­ser l’échange d’informations entre tous les ser­vices concer­nés, ainsi qu’en témoignent les nom­breuses conven­tions pas­sées entre les polices muni­ci­pales et la police ou la gen­dar­me­rie natio­nales, la mise à dis­po­si­tion d’armes pour les com­munes qui le sou­haitent, le finan­ce­ment de gilets de pro­tec­tion et l’interopérabilité des réseaux de com­mu­ni­ca­tion », explique la préfecture.

 

JK

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Fin des exemptions au pass sanitaire pour les établissements de plus de 20 000 mètres carrés en Isère
Fin des exemptions au pass sanitaire pour les établissements de plus de 20 000 mètres carrés en Isère

FLASH INFO — Fin des exemptions au pass sanitaire pour les établissements de plus de 20 000 mètres carrés en Isère. Dimanche 15 août, la Lire plus

Pollution à l'ozone: bassin grenoblois, bassin zone alpine et Nord-Isère placés en procédure de Recommandation
Pollution à l’ozone : bassin grenoblois, bassin zone alpine et Nord-Isère placés en procédure de Recommandation

FLASH INFO — La préfecture de l'Isère annonce l'activation de la procédure d'Information Recommandation à compter du jeudi 12 août à 17 heures, pour un Lire plus

La préfecture de l'Isère salue une forte baisse du nombre de demandeurs d'emploi au second trimestre 2021
La préfecture de l’Isère salue une forte baisse du nombre de demandeurs d’emploi au second trimestre 2021

FLASH INFO — La préfecture de l'Isère annonce un "pic historique de recrutements en CDI et CDD longs" sur la période d'avril à juin 2021 Lire plus

Le plan national Avenir Montagnes décliné pour les massifs alpins à hauteur de 76 millions d'euros
Le plan national Avenir Montagnes décliné pour les massifs alpins à hauteur de 76 millions d’euros

FLASH INFO — Un plan à hauteur de 650 millions d'euros pour les six massifs de France. Tel est le montant du plan Avenir Montagnes Lire plus

La préfecture de l'Isère exempte, entre autres, Ikea et Grand'Place de demander leur pass sanitaire aux clients
La préfecture de l’Isère exempte, entre autres, Ikea et Grand’Place de demander leur pass sanitaire aux clients

FLASH INFO — Ikea et Grand'Place exemptés de pass sanitaire? Ainsi en a décidé le préfet de l'Isère, à qui revient le choix des établissements Lire plus

La rave party sur l'ancienne Zad de Roybon a pris fin avec l'évacuation des derniers “teufeurs” le 3 août au soir
Encore plusieurs centaines de personnes présentes à la rave party sauvage organisée sur l’ancienne Zad de Roybon

FLASH INFO — Trois jours après le lancement de la rave party sauvage sur l'ancienne Zad de Roybon, plusieurs centaines de “teufeurs” restent présents sur Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

24/09

22h40

|

|

24/09

14h42

|

|

24/09

9h18

|

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

|

22/09

10h50

|

L'Oeil de Perotto - La défaite d'Eric Piolle à la primaire écologiste, vue par Marc Perotto sur Place Gre'net

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin