En plus de l'allongement de la durée des concessions, les sociétés autoroutières ont obtenu une hausse des tarifs. Et non le gel...

Lyon emprunte les vignettes de Grenoble et… garde la cir­cu­la­tion alternée

Lyon emprunte les vignettes de Grenoble et… garde la cir­cu­la­tion alternée

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

En plus de la cir­cu­la­tion alter­née, Lyon va s’es­sayer aux cer­ti­fi­cats qua­lité de l’air, emboî­tant ainsi le pas à Grenoble. D’autres épi­sodes de pol­lu­tion étant annon­cés, après une brève accal­mie qui a per­mis de lever le dis­po­si­tif sur la métro­pole lyon­naise, le pré­fet de Région a annoncé jeudi 15 décembre la mise en place de la vignette auto­mo­bile dans le dépar­te­ment du Rhône.

Reste que le dis­po­si­tif n’est pas com­plè­te­ment cal­qué sur celui de Grenoble puis­qu’il emprunte à la fois à la cir­cu­la­tion alter­née et aux vignettes. A Lyon, les cer­ti­fi­cats qua­lité de l’air s’ap­pliquent ainsi les jours de cir­cu­la­tion alter­née. L’automobiliste est prié de suivre…

Si le niveau de pol­lu­tion est impor­tant, mais pas cri­tique, tous les véhi­cules équi­pés d’une vignette entre 0 et 3 peuvent cir­cu­ler, et ce quelle que soit leur plaque d’im­ma­tri­cu­la­tion. Soit envi­ron 70 % du parc auto­mo­bile. Les 30 % res­tants devront res­pec­ter, eux, le dis­po­si­tif de cir­cu­la­tion alternée.

Si la pol­lu­tion devient cri­tique, seuls les véhi­cules avec une vignette de 0 à 2 pour­ront cir­cu­ler. Tous les autres devront donc suivre le dis­po­si­tif de cir­cu­la­tion alter­née. Objectif : gagner en réac­ti­vité. Alors que Paris a fait le choix de la cir­cu­la­tion alter­née, Grenoble celui des res­tric­tions de cir­cu­la­tion basées sur l’an­cien­neté des véhi­cules, Lyon a coupé la poire en deux. Pour ce qui est de la cohé­rence des dis­po­si­tifs au niveau natio­nal, on repassera…

Un pro­blème de cohé­rence des dispositifs 

« Alors que pour ces deux métro­poles [Lyon et Grenoble, ndlr], comme pour l’ensemble des zones urbaines, la ques­tion de la qua­lité de l’air est cru­ciale pour assu­rer la qua­lité de vie des habi­tants, il est essen­tiel d’améliorer la lisi­bi­lité et la cohé­rence des dis­po­si­tifs s’appliquant sur nos ter­ri­toires, pour in fine ren­for­cer leur effi­ca­cité », sou­ligne d’ailleurs Christophe Ferrari, le pré­sident de la Métropole de Grenoble dans un communiqué.

Une néces­sité de cohé­rence et de prag­ma­tisme qui a par­fois quelque dif­fi­culté à s’af­fran­chir des que­relles poli­ti­ciennes. Alors que, à Grenoble, la gra­tuité des trans­ports en com­mun s’ap­plique à la Métro, au Voironnais, au Grésivadan, ral­liés par le réseau de bus du Département de l’Isère, la Région, via son réseau de TER, ne veut tou­jours rien entendre.

Représailles de Laurent Wauquiez ?

S’exprimant sur France bleu, Laurent Wauquiez a mis en paral­lèle sa déci­sion de ne pas appli­quer la gra­tuité avec le choix de la ville de Grenoble de se reti­rer du finan­ce­ment du pro­jet de ligne à grande vitesse Lyon-Turin. Représailles, comme le sou­tient le maire de Grenoble ?

« Par ses décla­ra­tions, Laurent Wauquiez allie l’irresponsabilité à la bas­sesse poli­tique, accuse Eric Piolle dans un com­mu­ni­quéAssurer la santé publique des popu­la­tions est une prio­rité qui devrait ras­sem­bler l’ensemble des élus de la République, comme le montre le dis­po­si­tif de lutte contre la pol­lu­tion qui ras­semble le Département de l’Isère, la Métropole et la Ville de Grenoble. Je demande à Laurent Wauquiez de ces­ser son chan­tage poli­ti­cien et d’appliquer sans attendre la gra­tuité dans les TER, afin d’inciter le plus grand nombre d’Isérois à lais­ser leurs voi­tures au garage. »

PC

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La qualité de l'air préoccupe de plus en plus en Auvergne-Rhône-Alpes, selon une enquête d'Atmo
Pollution de l’air dans la région gre­no­bloise : Laurent Wauquiez met 4 mil­lions d’eu­ros sur la table

  FIL INFO - Pour lutter contre la pollution de l'air à Grenoble mais aussi sur le Voironnais et le Grésivaudan, la Région Auvergne Rhône-Alpes Lire plus

En attendant, le budget 2017 de L. Wauquiez devrait être validé par le vote du compte administratif. Budget 2017 qui fait l'objet d'un recours...
Budget 2016 de la Région Auvergne Rhône-Alpes annulé par la jus­tice : une déci­sion sans effets

FIL INFO - La décision du tribunal administratif d'annuler la subvention de la Région Auvergne Rhône-Alpes au Center parcs et, derrière, le budget 2016, ne Lire plus

Une enquête préliminaire aurait été ouverte pour faux en écriture publique. Un amendement sur le bio avait été réécrit une fois voté.
Auvergne Rhône-Alpes : les orga­ni­sa­tions syn­di­cales « expul­sées » de l’hô­tel de Région

FIL INFO - A la mi-mai, les organisations syndicales de la Région Auvergne Rhône-Alpes jusque-là hébergées à l'hôtel de Région devront déménager dans un autre Lire plus

En attendant, le budget 2017 de L. Wauquiez devrait être validé par le vote du compte administratif. Budget 2017 qui fait l'objet d'un recours...
Après un pre­mier plan chasse de 3 mil­lions d’eu­ros, Laurent Wauquiez annonce un second partenariat

FIL INFO - Le plan chasse triennal voté en 2016 par la Région Auvergne Rhône-Alpes n'a pas encore touché à sa fin que Laurent Wauquiez Lire plus

En 2015, le maire de l'Alpe d'Huez était sur la liste des candidats présentés par le président de la Région Auvergne Rhône-Alpes aux régionales.
Tomorrowland à l’Alpe d’Huez : la Région Auvergne Rhône-Alpes met 400 000 euros sur la table

FIL INFO - La Région Auvergne Rhône-Alpes débourse 400 000 euros pour accueillir, en mars 2019, la version hivernale du festival de musique électronique belge Lire plus

L'investissement de la Région Auvergne Rhône-Alpes dans un fonds franco-chinois interroge. D'autant que Laurent Wauquiez a, sur Fosun, retourné sa veste.
Investissements franco-chi­nois : une élue régio­nale dénonce le double dis­cours de Laurent Wauquiez

FIL INFO - En mars 2017, la Région Auvergne Rhône-Alpes investissait 5 millions d'euros dans un fonds de capital-investissement franco-chinois. Alors que des élus s'interrogent quant Lire plus

Flash Info

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

|

11/08

11h00

|

Les plus lus

Abonnement| Sécheresse en mon­tagne : le pas­to­ra­lisme en Belledonne en pre­mière ligne face au dérè­gle­ment climatique

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin