Les Jeunes Ecologistes de Grenoble organisent ce mardi 4 avril 2017 une nuit de l'action pour lutter contre le gaspillage d'énergie et la pollution visuelle

Les syn­di­cats étu­diants en guerre contre les soi­rées sexistes… et SOS Apéro

Les syn­di­cats étu­diants en guerre contre les soi­rées sexistes… et SOS Apéro

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Une lettre ouverte, signée par des orga­ni­sa­tions syn­di­cales étu­diantes et des asso­cia­tions fémi­nistes, vient d’être adres­sée à Lise Dumasy, pré­si­dente de l’Université Grenoble-Alpes (UGA), et à Patrick Levy, pré­sident de la Communauté d’universités et éta­blis­se­ments (Comue). Son objet : dénon­cer des soi­rées étu­diantes jugées sexistes, notam­ment celles orga­ni­sées dans le bar SOS Apéro de Grenoble, et appe­ler les des­ti­na­taires de la lettre à les condam­ner publiquement.

Se basant sur la charte anti­sexisme récem­ment adop­tée par la Commission for­ma­tion et vie uni­ver­si­taire (CFVU) de l’Université Grenoble-Alpes, les signa­taires – parmi les­quels l’Unef, Solidaires étudiant.e.s ou encore Osez le fémi­nisme 38 – jugent « exé­crables » les publi­ci­tés pour les soi­rées orga­ni­sées par cer­tains “bureaux des étu­diants” (BDE).

Ces publi­ci­tés « uti­lisent le corps de la femme comme un objet de vente pour atti­rer les étu­diant-e‑s à ces soi­rées », estiment les signa­taires, qui pointent du doigt le bar SOS Apéro, rue Colbert à Grenoble, accusé d’en­cou­ra­ger ce genre de publi­cité, et d’a­voir refusé le dialogue.

SOS Apéro conteste les accu­sa­tions et s’es­time diffamé

« Banalisation du sexisme », « culture du viol »… C’est peu dire que le bar n’ap­pré­cie pas ces accu­sa­tions. Sur la page Facebook de l’Unef, les gérants de SOS Apéro répliquent : « Vous n’êtes jamais venus nous voir et avez, VOUS, refusé la dis­cus­sion en sup­pri­mant nos mes­sages. »

« Baisse ta culotte, c'est les infirmières qui pilotent ». Une soirée effectivement pilotée par l'Association libre des étudiants infirmiers de Saint-Égrève. DR

« Baisse ta culotte, c’est les infir­mières qui pilotent ». Ce n’est pas le Père Noël pre­nant les « rennes », mais bien l’Association libre des étu­diants infir­miers de Saint-Égrève qui pilote la soi­rée. DR

Affirmant que les BDE ont une totale liberté concer­nant les choix de leurs publi­ci­tés, le bar envi­sage même de s’en remettre à la jus­tice, s’es­ti­mant dif­famé. « Accuser un bar de sexisme et de prô­ner la culture du viol est […] puni par la loi. Nous sommes cho­qués […] de voir qu’il existe des per­sonnes qui défendent des idées qui ne s’a­vèrent pas réelles plus loin que dans leurs esprits. »

Et quand, pour illus­trer ce qu’il consi­dère comme une « culture du viol », un inter­naute publie la pho­to­gra­phie d’une employée de SOS Apéro récol­tant des sou­tiens-gorges lors d’une soi­rée, cette der­nière ne manque pas de réagir : « Parler de viol alors que je suis en train de dis­tri­buer des putains de goo­dies [cadeaux publi­ci­taires, ndlr] parce que je tra­vaille dans un bar. […] je m’en tape les ovaires que ça ne te plaise pas ! »

FM

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

UGA : les syndicats protestent contre un plan d'austérité
UGA : les syn­di­cats étu­diants et de per­son­nels pro­testent contre un plan d’aus­té­rité pré­voyant le gel de 256 postes d’ici 2028

FOCUS - Des étudiants et personnels de l'Université Grenoble Alpes (UGA) se sont rassemblés devant le conseil d'administration de l'Université, ce lundi 11 octobre 2021, Lire plus

Manifestation pour la gratutié des transports le 20 mars 2021. © Tim Buisson – Place Gre’net
Grenoble : une cen­taine de mani­fes­tants ont demandé la gra­tuité des trans­ports dans l’agglomération

  REPORTAGE - Un peu plus d'une centaine de personnes ont défilé dans les rues de Grenoble vendredi 12 mars pour demander la mise en Lire plus

Sciences Po, vue extérieure avec étudiants masqués. © Simon Marseille - Place Gre'net
Front uni de plu­sieurs syn­di­cats isé­rois contre les deux ensei­gnants de Sciences-Po accu­sés d”“islamophobie”

  EN BREF — Par voie de communiqué, plusieurs syndicats isérois réagissent à la campagne de collage nominatif contre deux professeurs de Sciences Po Grenoble Lire plus

Distribution alimentaire de Génération Précarité à la résidence des Rabots le dimanche 29 novembre 2020. © Tim Buisson – Place Gre’net
Grenoble : l’as­so­cia­tion Génération pré­ca­rité dis­tri­bue des den­rées ali­men­taires aux étu­diants en difficulté

  FOCUS - Le collectif grenoblois Génération précarité procédait, ce dimanche 29 novembre, à une distribution de produits alimentaires devant la résidence universitaire Le Rabot. Lire plus

Street art à Échirolles : l’Institut des médias et de la com­mu­ni­ca­tion décoré par les Monkey Bird

  FIL INFO - Une fresque orne désormais la façade de l'Institut des médias et de la communication en plein centre-ville d'Échirolles. Une œuvre réalisée Lire plus

L'Université Grenoble-Alpes a été choisie pour accueillir deux chercheurs du programme Make Our Planet Great Again, lancé par Emmanuel Macron en juin 2017.
CitizenCampus : l’Université Grenoble-Alpes lance un pro­gramme inédit pour for­mer les citoyens de demain

FIL INFO - Apprendre aux étudiants, les citoyens de demain, à se questionner sur « des enjeux scientifiques cruciaux pour l'avenir de notre société ». Telle est Lire plus

Flash Info

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

|

22/06

17h25

|

|

22/06

12h17

|

|

22/06

11h24

|

|

22/06

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin