Center parcs de Roybon : après Ségolène Royal et Nicolas Hulot, les élus écologistes à la Région Auvergne Rhône-Alpes interpellent François De Rugy.

Le rap­por­teur public se pro­nonce pour l’an­nu­la­tion du Center parcs (bis)

Le rap­por­teur public se pro­nonce pour l’an­nu­la­tion du Center parcs (bis)

Le rap­por­teur public a, lundi 12 décembre, main­tenu ses conclu­sions devant la cour admi­nis­tra­tive d’ap­pel de Lyon et réclamé l’an­nu­la­tion du pro­jet contro­versé de Center parcs à Roybon. Une nou­velle fois, le magis­trat a demandé que soient annu­lés trois arrê­tés pré­fec­to­raux qui avaient per­mis au groupe Pierre & Vacances d’en­ga­ger les tra­vaux pour la construc­tion de mille cot­tages autour d’une bulle aqua­tique dans la forêt des Chambarans. La déci­sion a été mise en déli­béré, mais aucune date n’a encore été fixée.

La cour d’ap­pel, qui devait exa­mi­ner l’af­faire le 22 novembre avait en effet reporté l’au­dience pour la sou­mettre à un col­lège de magis­trats plus fourni, com­posé non plus de trois mais de sept juges.

Lors de l’au­dience, ce lundi à Lyon, le rap­por­teur public a repris les conclu­sions qu’il avait pré­sen­tées le 3 novembre. Pour le magis­trat, non seule­ment le pro­jet ne pré­voit pas de mesures suf­fi­santes pour com­pen­ser la des­truc­tion des zones humides mais il met aussi en péril les espèces pro­té­gées. En cause éga­le­ment, des tra­vaux d’as­sai­nis­se­ment pré­vus en bor­dure d’une zone Natura 2000 et qui n’ont pas fait l’ob­jet d’une étude d’impact.

Le Center parcs n’est pas enterré pour autant

Si la cour suit les conclu­sions du rap­por­teur public – ce qui est en géné­ral le cas –, et annule le pro­jet, le Center parcs n’est pas enterré pour autant, le groupe Pierre & Vacances ayant depuis long­temps annoncé sa déci­sion de se pour­voir en cassation.

Et la récente déci­sion de la cour admi­nis­tra­tive d’ap­pel de Nantes qui, à l’en­contre des conclu­sions du rap­por­teur public, a donné le feu vert à l’aé­ro­port de Notre-Dame-des-Landes, a mon­tré que rien n’é­tait encore joué…

PC

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Après Un bon début, le grenoblois Antoine Gentil présente sa méthode éducative "starter" avec son livre Classe réparatoire
Après Un Bon Début, le gre­no­blois Antoine Gentil pré­sente sa méthode édu­ca­tive « star­ter » avec son livre Classe réparatoire

FOCUS - Antoine Gentil, enseignant grenoblois au lycée Guynemer, responsable du dispositif "starter" à destination des élèves au bord du décrochage scolaire, a présenté son Lire plus

Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

EN BREF - Le conseiller municipal Rassemblement national de Domène Quentin Feres, membre de la majorité, s'oppose à l'organisation d'une lecture théâtrale du livre La Lire plus

Saint-Égrève : le Chai inau­gure l’hô­pi­tal de jour soins conjoints parents-bébé, « une struc­ture unique en Isère »

FOCUS - Le Centre hospitalier Alpes-Isère (Chai) de Saint-Égrève a inauguré, jeudi 11 avril 2024, l'hôpital de jour soins conjoints parents-bébé. Ouverte en décembre 2023, Lire plus

Chasse-sur-Rhône appelle à l’ap­pli­ca­tion du prin­cipe pol­lueur-payeur pour les PFAS, ou pol­luants éternels

FLASH INFO - La mairie de Chasse-sur-Rhône s'engage contre les PFAS, soit les substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées communément désignées comme des "polluants éternels" que l'on Lire plus

Palais de justice de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Meurtre d’une jeune Lyonnaise en Italie : le sus­pect placé sous écrou extra­di­tion­nel et en déten­tion par les juges grenoblois

EN BREF - Le compagnon de la jeune Lyonnaise retrouvée morte poignardée dans le Val d'Aoste, le 5 avril 2024, a été déféré au palais Lire plus

À la Métropole de Grenoble, le débat sur la compétence "nappes souterraines" tourne en eau de boudin
À la Métropole de Grenoble, le débat sur la com­pé­tence « nappes sou­ter­raines » tourne en eau de boudin

FOCUS - Une délibération pour modifier les statuts de la Métropole de Grenoble a donné lieu à de nouveaux échanges au vitriol lors du conseil Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !