Le siège régional du Crédit agricole sera HQE et très faiblement énergivore

sep article
Changeons nos vieux poêles avec la Prime Air Bois Grenoble Alpes Métropole doublée à 1600 euros !

Le nouveau siège de la caisse régionale du Crédit agricole, face au pont d’Oxford sur la Presqu’Île scientifique, sera construit par le groupe Eiffage. Le marché TCE (tous corps d’État), signé le 12 octobre dernier, prévoit la construction d’un bâtiment HQE de 10 000 m2 dessiné par les architectes du cabinet grenoblois Groupe 6.

 

 

Un investissement de cinquante millions d’euros financés sur les fonds propres du Crédit agricole pour un bâtiment qui devrait être livré en mars 2018. D’ici là, les quatre cents salariés de la banque occupent toujours l’actuel siège, rue Claudel, face à la MC2. Un siège dont la banque n’est d’ailleurs plus propriétaire depuis que la ville de Grenoble en a fait l’acquisition, début 2016, moyennant huit millions d’euros. Une acquisition pour le moins contestée, et qui est au cœur d’une plainte déposée le 10 novembre dernier sur le bureau du procureur de la République de Grenoble.

 

Le Crédit agricole quittera donc un bâtiment construit dans les années soixante-dix, connu pour être énergivore, pour un siège flambant neuf, haut de huit étages. Ce qui se fait de mieux en matière environnementale. Car le bâtiment, prévu aux normes HQE, vise aussi le label Effinergie+, soit une consommation énergétique extrêmement faible.

 

 

 

Un bâtiment « quasiment passif au niveau énergétique »

 

 

“Le bâtiment sera quasiment passif au niveau énergétique et répondra aux normes les plus récentes, notamment grâce à des toitures végétalisées. Il sera ceint d’un grand jardin paysager pleine terre préservant la biodiversité”, souligne la banque dans un communiqué de presse. “Le siège social sera parmi les plus vertueux dans le tertiaire, d’un point de vue environnemental.”

 

Outre des bureaux, une salle de conférence d’une capacité de deux cents personnes est prévue, de même qu’un restaurant d’entreprise de quatre cents couverts et un parking de 117 places.

 

Le Crédit agricole n’est pas un nouveau venu sur la Presqu’Île. La banque a déjà investi dans Clinatec et dans le bâtiment BCC. Elle est également partenaire de Tenerrdis et finance de nombreuses startups créées dans ce quartier.

 

 

PC

 

 

commentez lire les commentaires
3868 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. La contre-offensive communicationnelle a t-elle commencée?

    Si oui, c’est maladroit et emprunt d’amateursime. L’aspect HQE du bâtiment et le fait qu’il sera construit par Eiffage, les investissement de la CRCA sur presqu’île n’enlèvent rien au caractère problématique de la transaction sur l’ancien siège qui a coûté 8 millions d’euros à la ville de Grenoble (pour le moment car la facture va très vite s’alourdir dès qu’on devra mettre le bâtiment aux normes) et qui nous a poussé à déposer plainte.

    Se dire vertueux ne signifie pas que d’éventuelles irrégularités avec de l’argent public vont s’effacer comme par magie.
    Loin de là.
    Faudrait voir voir à ne pas nous faire prendre le messie pour une lanterne ni jouer au juge pénitent.
    Va falloir rendre des comptes, puisqu’il s’agit d’argent public.
    Et si l’image de la CRCA Sud Rhône-Alpes s’en trouve ternie, alors les sociétaires ne pourront s’en prendre qu’aux dirigeants de cette banque qui ont négocié la vente de l’ancien siège – et les actionnaires aux dirigeants du groupe Crédit Agricole.
    On ne fait pas n’importe quoi n’importe comment avec l’argent public.

    sep article