Le FN se ramifie dans le corps enseignant isérois avec le collectif Racine

sep article

Conférence 50 ans IFTS à Echirolles : vers des politiques publiques de la relation avec Hartmut Rosa

FOCUS – La fédération départementale du Front national a annoncé, ce samedi 22 octobre, la création de l’antenne iséroise du collectif Racine. Un collectif d’enseignants qui s’engagent, dans le cadre du rassemblement Bleu Marine, pour le redressement « par la base » de l’école et de l’enseignement supérieur. Fort de cent propositions, il espère changer la donne en ralliant l’électorat enseignant à la cause du Front national, alors même que se profilent les élections de 2017.

 

 

« Nous n’avons pas beaucoup confiance dans les experts en éducation qui hantent les couloirs de la rue de Grenelle depuis très longtemps et qui ont une grande part de responsabilités dans tous les dysfonctionnements que connaît le système scolaire et universitaire », a affirmé Alain Avello, le président du collectif Racine, lors du lancement de son antenne iséroise à Grenoble ce samedi 22 octobre.

 

De gauche à droite : Alain Avello, Thibaut Monnier et Damien Berthelemy, lors de l'annonce le 22 octobre 2016 de la création du collectif Racine 38 qui s’engage pour le redressement du système scolaire. © Joël Kermabon - Place Gre'net

De gauche à droite : Alain Avello, Thibaut Monnier et Damien Berthelemy. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Un constat d’autant plus pertinent, selon lui, que le collectif « a pu faire la démonstration de sa parfaite maîtrise des dossiers », lors d’une  convention de la pré-campagne présidentielle menée par Marine Le Pen.

 

Intitulée « Redresser l’école et l’enseignement supérieur », cette assemblée, organisée par les collectifs Racine, regroupant « des enseignants patriotes » et Marianne, « porte-voix des étudiants patriotes », s’était clôturée par la remise à Marine Le Pen de cent propositions « pour l’école et l’université de demain ». De quoi nourrir le programme de la candidate frontiste.

 

 

 

« Les résistances sont en train de vaciller »

 

 

Quid des objectifs du collectif Racine ? « Il s’agit de conduire les enseignants et les parents d’élèves, partout en France, à participer à l’élaboration d’un projet. » Plus précisément, l’implantation d’antennes comme celle de l’Isère « doit permettre la poursuite de la progression du Front national dans l’électorat enseignant », précise Alain Avello.

 

© Front national

© Front national

Des intentions de vote favorables aux frontistes qui s’inscrivent dans une « croissance constante depuis 2012 pour arriver à un pourcentage de 14,4 % », ce qui est colossal affirme-t-il.

 

« Les propositions que nous faisons suscitent un large assentiment en réalité en salles des professeurs », ajoute Alain Avello, laissant ainsi entendre l’efficience du travail réalisé par son collectif. Ce qui ne l’empêche pas de reconnaître certaines réticences… « C’est un milieu qui a été pétri d’idéologie pendant si longtemps que, si ces propositions n’avaient pas été estampillées Front national, sans doute recueilleraient-elles un assentiment plus large… », regrette le président du collectif Racine.

 

Les choses seraient toutefois sur le point de changer, d’après ce dernier, « parce que les résistances en question sont en train de vaciller et de tomber les unes après les autres ».

 

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
3569 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Bonjour,
    Le racisme de gauche est de loin le plus dangereux.Voila plus de 40 ans qu’une politique meurtriere et clienteliste tue dans les quartiers populaires.
    La ghettoisation educatives a ete mise en place par une gauche, l’utilisation du fait religieux a des fins electoralistes aussi.Les dernieres departementales en sont la preuve.Beaucoup de politiques de gauche ont des responsabilitees dans les evenements que notre pays a connu……
    Voila plus de 20 ans que nous parlons a un politique dont le seul but est d’etre elu et ce a n’importe quem prix.La vie de nos enfants ne compte pas
    A lire:
    http://www.communique-de-presse-gratuit.com/allonsquartiers/147139-grenoble-allons-quartiers-grenoble-villeneuv.html
    Ne pas oublier comment la gauche a utilise les structures sociales pour payer la paix sociale a des fins electoralistes. [modéré : caractère diffamatoire] en est la preuve.Malgres la dizaine de lettres aucune reponse de la part des institutions et encore moi.s du cabinet du prefet.Nos enfants n’ont peut etre aucune valeur…..

    BENYOUB.A

    sep article
    • votre haine de la gauche quelle qu’elle soit, justifiant l’extrême droite, vous emporte et vous fait écrire des faussetés.
      Grenoble continue à voter à gauche. Faut-il vous rappeler que pour les régionales, les dernières élection puisqu’elles avaient eu lieu en décembre 2015, avec 53 % de votants, Queyranne a obtenu plus de 57 % des voix et vos chouchous du FN guère plus de 13 %.
      Alors, camembert, comme aurait dit notre ami des Guignols (je l’ai déjà écrit, mais j’aime bien « camembert »)
      Je ne crois pas que les grenoblois soient suffisamment masos pour voter pour des gens qui leur voudraient autant de mal que ce que vous dites.

      sep article
  2. Le collectif Racine date de 2013
    http://lahorde.samizdat.net/2013/10/11/collectif-racine-le-fn-a-lecole/
    La sauce n’a jamais pris et j’espère qu’elle ne prendra pas quand les hésitants auront tendance à rechercher qui est leur cher Alain Avello
    http://lahorde.samizdat.net/2014/06/20/8238/
    … « Alain Avello a en effet un temps accompagné le Parti communautaire national européen (PCN), mi-officine, mi-groupuscule rouge-brun qui continue le travail du néofasciste belge Jean Thiriart, lequel fut adhérent sous l’occupation de l’« Association des amis du grand Reich allemand ». Il fut aussi un soutien très actif de l’OAS. » …
    Surtout ne pas laisser proliférer ce genre de racine

    sep article