Appel Forêt -
Alors que Bruxelles menace de sévir, Grenoble accélère le pas. Pour lutter contre la pollution de l'air, les interdictions de circulation vont s'accélérer.

Plan d’actions : huit mesures pour (peut-être) mieux respirer d’ici cinq ans dans l’agglo

Plan d’actions : huit mesures pour (peut-être) mieux respirer d’ici cinq ans dans l’agglo

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DÉCRYPTAGE – Labellisée Ville respirable, la métropole grenobloise a tout un plan d’actions pour faire baisser ses niveaux de polluants atmosphériques. Et cinq ans pour respecter les seuils réglementaires. Une sorte de Clean Air Act à la française. Alors que la prime air-bois se met doucement en route, la réglementation de la circulation et du stationnement, qui devait être expérimentée il y a un an au moyen des certificats qualité de l’air, revient à la case départ. Le point sur l’ensemble des mesures en cours ou à venir.

 

 

 

Pollution de l'air aux dioxydes d'azote : les riverains des axes routiers les premiers touchés à Grenoble

Pollution de l’air aux dioxydes d’a­zote : les rive­rains des axes rou­tiers les pre­miers tou­chés dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise. © Atmo Auvergne Rhône-Alpes

Après le titre « ville res­pi­rable », décro­ché il y a un an, voici venu le temps du plan d’actions. La Métropole gre­no­bloise a ainsi dressé la liste des mesures qu’elle entend mettre en œuvre d’ici 2020 pour que son air soit un peu moins chargé en par­ti­cules fines et dioxyde d’azote… et pour ren­trer dans les clous et échap­per aux foudres de Bruxelles*.

 

Une sorte de Clean Air Act, du nom de cette loi adop­tée en Angleterre en 1956 à la suite du grand smog qui avait plongé la capi­tale lon­do­nienne dans un pro­fond brouillard de fumées noires.

 

L’Union euro­péenne menace en effet la France et une dizaine de villes, dont Grenoble, de sanc­tions si elles ne passent pas à une vitesse supé­rieure et ne se conforment pas aux normes euro­péennes… De fait, il y a urgence. « Les seuils régle­men­taires pour les par­ti­cules fines sont dépas­sés de manière récur­rente pour les trois quarts des habi­tants de la Métro », estime le pré­sident de la Métro Christophe Ferrari.

 

Au tra­vers de son plan, la Métro se donne donc cinq ans pour pas­ser sous les seuils sani­taires régle­men­taires. Cinq ans, un bud­get de 2,8 mil­lions d’euros (dont un mil­lion d’euros de l’État grâce au label) et des actions qui visent, pour résu­mer, le chauf­fage au bois et le tra­fic rou­tier, les deux prin­ci­pales sources de pol­luants. Tour d’ho­ri­zon des huit mesures en cours ou à venir :

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 81 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Le public a un mois pour donner son avis sur l'élargissement de la zone à circulation restreinte autour de Grenoble. Visés : les véhicules de livraison.
Le public invité à donner son avis sur l’élargissement de la zone à circulation restreinte

FIL INFO - Le public a un mois pour donner son avis et faire des propositions sur le projet d'arrêté élargissant la zone de circulation Lire plus

Le public a un mois pour donner son avis sur l'élargissement de la zone à circulation restreinte autour de Grenoble. Visés : les véhicules de livraison.
Grenoble signe un pacte avec l’État pour renforcer les restrictions de circulation

FIL INFO - Comme treize autres métropoles françaises, Grenoble vient de signer un pacte d'engagement avec l'État visant à renforcer sa zone faibles émissions, traduction Lire plus

Les restrictions de circulation se durcissent dans l'agglomération. Premiers concernés, les véhicules de livraison. Mais Grenoble pousse à la roue.
L’agglomération grenobloise veut accélérer les restrictions de circulation mais zappe une partie du territoire

FOCUS - Au 1er janvier 2019, la circulation sera interdite aux véhicules de livraison les plus polluants sur dix communes de l'agglomération autour de Grenoble Lire plus

Les deux élus de Grenoble et le président du syndicat mixte des transports en commun réclament plus de moyens financiers et réglementaires.
Pollution de l’air : le maire de Grenoble et le président de la Métropole appellent à un « sursaut de l’État »

FIL INFO - Alors que la Commission européenne vient d'annoncer sa décision de déferrer la France devant la Cour de justice de l'Union européenne, du Lire plus

Les actions pour lutter contre la pollution de l'air à Grenoble sont jugées en bonne voie mais pas pas toujours suffisantes.
Pollution de l’air : la France déférée devant la Cour de justice, Grenoble dans le viseur

FOCUS - Dans le collimateur de la Commission européenne depuis une dizaine d'années pour non-respect des seuils de la qualité de l'air, la France est Lire plus

Les restrictions de circulation se durcissent dans l'agglomération. Premiers concernés, les véhicules de livraison. Mais Grenoble pousse à la roue.
Périmètre trop restreint, contrôles impossibles… les difficiles premiers pas de la zone à circulation restreinte

FOCUS - La zone basses émissions de l'agglomération grenobloise sera en 2019 l'une des zones à circulation restreinte les plus larges de France. Mais circonscrite Lire plus

Flash Info

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

|

16/07

20h42

|

|

16/07

11h33

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin