La Frapna et la LPO Isère réagissent après l'accident de chasse du 10 octobre. © Chasseur de France

Le dimanche res­tera la chasse gar­dée des chas­seurs en Isère

Le dimanche res­tera la chasse gar­dée des chas­seurs en Isère

DÉCRYPTAGE – En ins­tau­rant des zones inter­dites aux chas­seurs ou fer­mées à la chasse le dimanche après-midi, la Haute-Savoie a‑t-elle mon­tré la voie ? L’Isère ne sui­vra pas le même che­min. Il n’y aura pas de deuxième jour non chassé dans le dépar­te­ment. Maigre lot de conso­la­tion pour les asso­cia­tions et de plus en plus d’usagers qui réclament une trêve domi­ni­cale : les chefs de bat­tue devront suivre une for­ma­tion d’ici 2018. Et une signa­lé­tique va être expé­ri­men­tée sur des sites pilotes par­ti­cu­liè­re­ment fréquentés. 

Ouverture de la chasse dimanche. Le vendredi reste le seul jour non chassé en Isère mais la réflexion avance… doucement. Crédit Gest/fédération de chasse de l'Isère

Le ven­dredi reste le seul jour non chassé en Isère mais la réflexion avance… dou­ce­ment. © Gest/Fédération de chasse de l’Isère

Il n’y aura pas de dimanches sans chasse en Isère. Alors que s’ouvre aujourd’hui, et pour six mois, une nou­velle sai­son, l’éventualité d’un deuxième jour non chassé dans le dépar­te­ment semble s’être éva­noui dans la nature.

Le seul jour non chassé à l’échelle du dépar­te­ment reste donc le ven­dredi, et ce mal­gré les demandes répé­tées des asso­cia­tions de défense de l’environnement et des repré­sen­tants des usa­gers. Et bien que huit Français sur dix demandent l’arrêt de la chasse le dimanche. Malgré aussi les 300 000 signa­tures appo­sées sur la péti­tion lan­cée par l’Aspas.

Alors qu’en Haute-Savoie, des zones inter­dites aux chas­seurs ou régle­men­tées (chasse inter­dite le dimanche après 11 h 30) sont ins­tau­rées, R.A.S en Isère. Les deux dépar­te­ments ont pour­tant un point com­mun : tous deux ont enre­gis­tré un acci­dent mor­tel en 2015, un trai­ler en Haute-Savoie et un jeune ran­don­neur en Isère.

Mais les pré­fets des deux dépar­te­ments n’ont pas fait la même réponse. Car, en France, il n’existe pas de dis­po­si­tif légis­la­tif ou régle­men­taire pour enca­drer la chasse.

Chaque dépar­te­ment fait donc un peu ce qu’il veut. Quitte à ce que plus per­sonne ne s’y retrouve…

En théo­rie, dans l’Hexagone, rien n’interdit de chas­ser sept jours sur sept. D’ailleurs, sur les 96 dépar­te­ments, seuls six ont mis en place un ou deux jours sans chasse. En Isère et dans les Hautes-Alpes, c’est le ven­dredi. Dans le Jura, le mardi. Dans la Haute-Marne, le mer­credi. En Savoie, les mar­dis et ven­dre­dis et en Haute-Savoie, les mer­cre­dis et ven­dre­dis. Plus le dimanche pour ce der­nier en fonc­tion des zones depuis cette année.

« On ne veut pas d’interdiction »

Compliqué ? Cela l’est encore plus quand on se penche sur la carte. Des socié­tés de chasse s’interdisent de chas­ser cer­tains jours, en géné­ral en rai­son de la sur-fré­quen­ta­tion des lieux. La chasse pri­vée du Père Gras à la Bastille fait relâche le dimanche. A Saint-Martin-le-Vinoux, les week-ends sont en géné­ral plu­tôt calmes.

Et puis, en fonc­tion de l’altitude, la chasse peut-être ouverte… ou fer­mée. A Revel par exemple, outre le ven­dredi, les chas­seurs ne sortent pas leurs fusils les lun­dis et mer­cre­dis. Sauf au-des­sus de 1 800 mètres pour tra­quer le chamois.

La Frapna et la LPO Isère réagissent après l'accident de chasse du 10 octobre. © Chasseur de France

© Chasseur de France

Reste que le dimanche non chassé est pour l’heure une excep­tion. Et rien ne dit que l’initiative du pré­fet haut-savoyard fasse des émules. Dans le dépar­te­ment, la ques­tion fait même bon­dir le pré­sident de la fédé­ra­tion dépar­te­men­tale de chasse de l’Isère : « On ne veut pas d’interdiction ! », assène Jean-Louis Dufresne.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 71 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Auvergne-Rhône-Alpes : élu député, Laurent Wauquiez quitte la Région en lais­sant « ses cas­se­roles », selon l’opposition

FOCUS - Élu député de Haute-Loire le 7 juillet 2024, Laurent Wauquiez devrait quitter la présidence de la Région Auvergne-Rhône-Alpes durant l'été, en vertu du Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : ras­sem­ble­ment contre la trans­pho­bie en hom­mage à Géraldine et Angélina, deux femmes trans assassinées

FLASH INFO - Les associations Déviations et Organisation de solidarité trans’ Grenoble ont organisé, mardi 16 juillet 2024, un rassemblement en mémoire de Géraldine et Lire plus

La stratégie de la Métropole envers les commerçants et l'attractivité commerciale en débat au conseil métropolitain
Attractivité com­mer­ciale : vifs débats autour de la stra­té­gie de la Métropole de Grenoble

FOCUS - Le conseil métropolitain de Grenoble a adopté, le 5 juillet 2024, une délibération-cadre sur la "stratégie d'intervention pour relever les défis d'une attractivité Lire plus

L’élue isé­roise Sophie Romera quitte LFI et rejoint L’Après : « Je suis tou­jours libre, peut-être encore plus insoumise »

FOCUS - Sophie Romera, conseillère départementale et municipale d'opposition de Fontaine, a annoncé, vendredi 12 juillet 2024, son départ de La France insoumise. Elle rejoint Lire plus

Les adjoints Gilles Namur et Margot Belair, Bertrand Raynaud (Alp’Études), Quentin De Neeff ( directeur de projet en mission d’aménagement des espaces publics), Frédéric Cacciali (pour la Sages) et Nathalie Durand (direction de l’urbanisme et de l’aménagement). © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : de nou­veaux espaces publics quar­tier Flaubert pour le trans­for­mer et l’a­dap­ter au chan­ge­ment climatique

FOCUS - À l'occasion d'une visite guidée organisée sur site, la Ville de Grenoble a présenté, le 10 juillet 2024, ce que va devenir le Lire plus

Les livreurs à vélo et des élus prennent la pose devant leur nouveau local situé 8, rue Saint-François à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
La Ville de Grenoble met un local flam­bant neuf à la dis­po­si­tion des livreurs de repas à domicile

FOCUS - La Ville de Grenoble a décidé de mettre gratuitement à disposition des livreurs de repas à vélo un local situé en plein cœur Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !