Le dimanche restera la chasse gardée des chasseurs en Isère

sep article

Festival oenologique et musical Le Millésime à Grenoble du 5 au 20 octobre 2019

DÉCRYPTAGE – En instaurant des zones interdites aux chasseurs ou fermées à la chasse le dimanche après-midi, la Haute-Savoie a-t-elle montré la voie ? L’Isère ne suivra pas le même chemin. Il n’y aura pas de deuxième jour non chassé dans le département. Maigre lot de consolation pour les associations et de plus en plus d’usagers qui réclament une trêve dominicale : les chefs de battue devront suivre une formation d’ici 2018. Et une signalétique va être expérimentée sur des sites pilotes particulièrement fréquentés. 

 

 

 

Ouverture de la chasse dimanche. Le vendredi reste le seul jour non chassé en Isère mais la réflexion avance… doucement. Crédit Gest/fédération de chasse de l'Isère

Le vendredi reste le seul jour non chassé en Isère mais la réflexion avance… doucement. © Gest/Fédération de chasse de l’Isère

Il n’y aura pas de dimanches sans chasse en Isère. Alors que s’ouvre aujourd’hui, et pour six mois, une nouvelle saison, l’éventualité d’un deuxième jour non chassé dans le département semble s’être évanoui dans la nature.

 

Le seul jour non chassé à l’échelle du département reste donc le vendredi, et ce malgré les demandes répétées des associations de défense de l’environnement et des représentants des usagers. Et bien que huit Français sur dix demandent l’arrêt de la chasse le dimanche. Malgré aussi les 300 000 signatures apposées sur la pétition lancée par l’Aspas.

 

Alors qu’en Haute-Savoie, des zones interdites aux chasseurs ou réglementées (chasse interdite le dimanche après 11 h 30) sont instaurées, R.A.S en Isère. Les deux départements ont pourtant un point commun : tous deux ont enregistré un accident mortel en 2015, un trailer en Haute-Savoie et un jeune randonneur en Isère.

 

Mais les préfets des deux départements n’ont pas fait la même réponse. Car, en France, il n’existe pas de dispositif législatif ou réglementaire pour encadrer la chasse.

Chaque département fait donc un peu ce qu’il veut. Quitte à ce que plus personne ne s’y retrouve…

 

En théorie, dans l’Hexagone, rien n’interdit de chasser sept jours sur sept. D’ailleurs, sur les 96 départements, seuls six ont mis en place un ou deux jours sans chasse. En Isère et dans les Hautes-Alpes, c’est le vendredi. Dans le Jura, le mardi. Dans la Haute-Marne, le mercredi. En Savoie, les mardis et vendredis et en Haute-Savoie, les mercredis et vendredis. Plus le dimanche pour ce dernier en fonction des zones depuis cette année.

 

 

 

« On ne veut pas d’interdiction »

 

 

Compliqué ? Cela l’est encore plus quand on se penche sur la carte. Des sociétés de chasse s’interdisent de chasser certains jours, en général en raison de la sur-fréquentation des lieux. La chasse privée du Père Gras à la Bastille fait relâche le dimanche. A Saint-Martin-le-Vinoux, les week-ends sont en général plutôt calmes.

 

Et puis, en fonction de l’altitude, la chasse peut-être ouverte… ou fermée. A Revel par exemple, outre le vendredi, les chasseurs ne sortent pas leurs fusils les lundis et mercredis. Sauf au-dessus de 1 800 mètres pour traquer le chamois.

 

La Frapna et la LPO Isère réagissent après l'accident de chasse du 10 octobre. © Chasseur de France

© Chasseur de France

 

Reste que le dimanche non chassé est pour l’heure une exception. Et rien ne dit que l’initiative du préfet haut-savoyard fasse des émules. Dans le département, la question fait même bondir le président de la fédération départementale de chasse de l’Isère : « On ne veut pas d’interdiction ! », assène Jean-Louis Dufresne.

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
7490 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. sep article
  2. « On ne veut pas d’interdiction » … Super ! Ce sont les gros bourrins alcooliques qui décident…

    sep article