L'hiver 2015-2016 a battu des records de douceur. Dans le Vercors notamment, il a bien fallu s'adapter

Alpes du Nord : l’hiver 2015 le plus chaud depuis 1959… et ce n’est pas fini

Alpes du Nord : l’hiver 2015 le plus chaud depuis 1959… et ce n’est pas fini

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Nouveau record de douceur cet hiver dans les Alpes septentrionales. La saison 2015 – 2016 est la plus chaude jamais enregistrée depuis 1959 par l’Observatoire du changement climatique dans les Alpes du Nord. Et la tendance va se poursuivre, au moins pour les trente prochaines années.

 

 

 

Remontées mécaniques à la station de ski de Lans-en-Vercors avec un peu de neige et beaucoup d'herbe le 27 décembre 2015. © Paul Turenne - placegrenet.fr

27 décembre 2015 à Lans-en-Vercors : un peu de neige, et beau­coup d’herbe… © Paul Turenne – pla​ce​gre​net​.fr

On s’en dou­tait. L’Observatoire savoyard du chan­ge­ment cli­ma­tique dans les Alpes du Nord le confirme. L’hiver 2015 – 2016 est le plus chaud jamais enre­gis­tré dans cette par­tie des Alpes, depuis les pre­mières mesures en 1959.

 

Par rap­port à la période 1981 – 2010, les tem­pé­ra­tures rele­vées cet hiver sont supé­rieures en moyenne de 2,7 °C à la nor­male, et même de 3,4 °C par rap­port à la période 1961 – 1990. Par rap­port à l’hi­ver pré­cé­dent, on gagne éga­le­ment + 1,5 °C.

 

 

De fait, les records pleuvent. Balayé, le mois déjà excep­tion­nel­le­ment doux de décembre 2000… Décembre 2015 devient le mois le plus chaud jamais enre­gis­tré, avec une tem­pé­ra­ture moyenne men­suelle supé­rieure à la nor­male de 4,8 °C. Record d’ensoleillement éga­le­ment, avec vingt-cinq jours de par­fait beau temps.

 

Le début de l’année 2016 a suivi la même ten­dance. Les mois de jan­vier et février ont été parmi les plus chauds, note l’Observatoire, avec des tem­pé­ra­tures jour­na­lières excep­tion­nelles. Le 21 février, il fai­sait ainsi 16,7 °C à Bourg-Saint-Maurice.

 

L'hiver 2015-2016 a battu des records de douceur. Dans le Vercors notamment, il a bien fallu s'adapter

L’hiver 2015 – 2016 a battu des records de dou­ceur. Dans le Vercors notam­ment, il a bien fallu s’a­dap­ter. © Patricia Cerinsek

L’hiver fut doux, mais il fut aussi l’un des plus arro­sés. Conséquence immé­diate : dif­fi­cile de voir tom­ber de la neige, sous 1.800 mètres. Changement cli­ma­tique ? Si la hausse des tem­pé­ra­tures ne fait aucun doute, les scien­ti­fiques sont plus cir­cons­pects quant à l’é­vo­lu­tion des précipitations.

 

Seule cer­ti­tude : il fait, et il fera, plus chaud. « On observe, sur le long terme, une lente éro­sion des périodes hiver­nales froides », relève l’Observatoire. Lequel, pru­dent, pré­cise : « Bien que cette ana­lyse pros­pec­tive ne pré­sage en rien de l’avenir, elle indique clai­re­ment que les périodes de dou­ceur prennent le pas sur celles de froid. »

 

En un demi-siècle, les Alpes se sont réchauf­fées deux fois plus vite que le reste du globe. Rien ne dit que l’accélération va conti­nuer demain. Mais la ten­dance au réchauf­fe­ment va, elle, vrai­sem­bla­ble­ment se pour­suivre ces trente pro­chaines années. Les scien­ti­fiques en sont per­sua­dés, tels Christophe Chaix, géo­graphe-cli­ma­to­logue à l’Observatoire du chan­ge­ment cli­ma­tique, inter­rogé en sep­tembre der­nier par Place Gre’net.

 

 

Patricia Cerinsek

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Les glaciers fondent, et de plus en plus vite. Chaque année, les glaciers alpins perdent ainsi 3 mètres d'épaisseur. Une nouvelle étude enfonce le clou.
Réchauffement climatique : les glaciers alpins fondent de plus en plus vite

EN BREF - Les glaciers fondent, c'est un fait. Mais la fonte s'est nettement accélérée ces dix dernières années. A tel point que les glaciers Lire plus

Un collectif d'associations de Grenoble se mobilise dans le cadre de la Journée du refus de la misère, mercredi 17 octobre à 16 heures rue Félix-Poulat
Le Plan grand froid de nouveau activé par la préfecture jusqu’au 20 janvier

Suite aux prévisions de Météo France qui annoncent une forte baisse des températures pour la fin de semaine, la préfecture de l'Isère active de nouveau Lire plus

La glace des Alpes conservée en Antarctique. Projet Protecting Ice Memory Crédit Sarah Del Ben - Wild Touch - Fondation UGA
Ice memory : après le Mont-Blanc, les glaciologues forent dans les Andes

Dans un mois, des glaciologues français, américains, russes, brésiliens et boliviens impliqués dans le projet Ice memory iront forer un glacier andin, à 6 300 m d'altitude, Lire plus

A Saint-Pierre-de-Chartreuse, le maire a été dessaisi de ses pouvoirs budgétaires. Le temps pour le préfet de reprendre la main et redresser la barre.
Hiver sans neige (ou presque) : un avant-goût de fin de siècle

DÉCRYPTAGE - La douceur de cet hiver vient nous rappeler que de telles températures seront tout à fait ordinaires à la fin du siècle. Préfiguration Lire plus

Flash Info

|

24/06

17h15

|

|

24/06

10h09

|

|

23/06

11h06

|

|

23/06

7h33

|

|

22/06

22h54

|

|

22/06

21h39

|

|

22/06

14h36

|

|

21/06

17h04

|

|

21/06

13h01

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin