Loi Travail : regards croisés du Medef et de la CGT Isère sur un projet qui divise

Loi Travail : regards croisés du Medef et de la CGT Isère sur un projet qui divise

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

INTERVIEW CROISÉE – Qu’inspire le projet de loi El Khomri, dite « loi Travail », à Pierre Streiff, président du Medef Isère, et Fabien Gaget, secrétaire de l’Union départementale CGT Isère ? Le premier représente la France des chefs d’entreprise, favorable au projet initial de cette loi « simplifiant les licenciements » pour s’adapter aux aléas de l’activité économique. Le second participe à toutes les manifs pour enterrer ce projet de loi purement « régressif », source de précarisation supplémentaire… Bref, deux analyses radicalement différentes, pourtant issues d’expériences vécues.

 

 

 

La loi El Khomri peut-elle favoriser les embauches en facilitant les conditions de départ des salariés, dans une logique de « fluidification du marché de l’emploi » ?

 

 

Pierre Streiff, président du Medef Isère. © Sidonie Hadoux

Pierre Streiff, pré­sident du Medef Isère. © Sidonie Hadoux

Pierre Streiff, pré­sident du Medef Isère 

Oui, tout au moins, c’était le cas dans la pre­mière ver­sion de la loi… Les chefs d’entreprise réclament en effet un peu plus de sou­plesse dans l’embauche de leurs salariés.

 

Ce n’est pas qu’ils aient envie de se sépa­rer plus faci­le­ment de sala­riés, ou de les « virer » plus faci­le­ment… Simplement, depuis 2008 une crise s’est ins­tal­lée. Cela veut dire que nous vivons dans une grande incertitude.

 

Quand les car­nets de com­mandes sont bien rem­plis, on ne sait pas com­bien de temps cela va durer… Or avec notre sys­tème d’embauche en France, on voit bien qu’on marche sur la tête. Je dis­cute avec des chefs d’entreprise, et voilà ce que cer­tains me disent : « J’ai du bou­lot, je suis sur­chargé jusqu’en 2017, mais après je n’ai plus rien… Donc je ne vais pas embau­cher parce que si j’embauche et que, der­rière, je ne peux plus me sépa­rer des gens, c’est une catas­trophe pour moi ». Voilà, c’est ce que vous enten­dez de la bouche de beau­coup de patrons !

 

 

Fabien Gaget, secrétaire de l'Union Départementale CGT Isère.DR

Fabien Gaget, secré­taire de l’UD CGT Isère. DR

Fabien Gaget, secré­taire de l’Union dépar­te­men­tale CGT Isère – Le souci, c’est que « flui­di­fier le mar­ché de l’emploi », ça ne veut abso­lu­ment pas dire qu’on va s’attaquer au chô­mage, ça veut juste dire qu’on va pou­voir licen­cier plus faci­le­ment et qu’on va pré­ca­ri­ser encore plus les salariés !

 

Loi, après loi, le pro­jet de société qu’on nous pro­pose ne va pas du tout dans le sens de la vie en com­mun, ni de l’amélioration des condi­tions de vie et d’emploi, mais au contraire accroît la mise en concur­rence des sala­riés, et de la popu­la­tion en géné­ral… C’est bien cela qu’on dénonce aujourd’hui. Il ne s’agit pas de dis­cu­ter tech­nique, mais d’un pro­jet de société glo­bal qui est tota­le­ment régressif…

 

Vous ima­gi­nez, ce gou­ver­ne­ment socia­liste ose dire qu’on va pou­voir faire tra­vailler des appren­tis de moins de 18 ans jusqu’à 10 heures par jour ! C’était, en tout cas, dans la pre­mière ver­sion de la loi ! Grâce à la pres­sion et à la mobi­li­sa­tion des gens, il y a eu un recul… D’accord pour réfor­mer le code du tra­vail, mais pour un pro­jet de société positif !

 

 

 

La loi El Khomri permettra à une multinationale dégageant de gros bénéfices de licencier plus facilement en France, si sa filiale est en difficulté dans l’Hexagone… Qu’est-ce que cela vous inspire ?

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 65 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Du bâtiment à l’industrie : changement de stratégie pour le groupe isérois Streiff

  EN BREF – Changement de stratégie pour le groupe Streiff, basé à Saint-Martin-le-Vinoux. Jusqu'ici spécialisée dans le génie climatique et la plomberie pour le Lire plus

Pierre Streiff, président de la Fédération du BTP Isère. © Sidonie Hadoux
BTP : “la situation est grave” selon Pierre Streiff, président du Medef Isère

  TROIS QUESTIONS À - Avec plus de 10 000 entreprises et près de 27 000 salariés*, le BTP représente une part importante de l'activité Lire plus

Le parquet de Bordeaux a requis le renvoi devant la cour d'assises de Gironde de trois anciens joueurs du FC Grenoble rugby soupçonnés de viol.
Le FC Grenoble rugby va procéder à une augmentation de capital d’au moins 2,6 millions d’euros dans les trois ans

FIL INFO - Promu cette saison en Top 14, l’élite du rugby français, le FC Grenoble a décidé de procéder à une augmentation de capital de 2,6 Lire plus

À Grenoble, le président du Medef Pierre Gattaz vante l’entreprise… et le président Macron

REPORTAGE - Le président du Medef Pierre Gattaz était à Grenoble jeudi 14 juin pour participer à l'assemblée générale du Medef Isère. En fin de mandat, Lire plus

La direction de l’hôpital de Saint-Égrève assigne la CGT en justice

EN BREF - Le mouvement social du Centre hospitalier Alpes Isère de Saint-Égrève prend une tournure… judiciaire. La direction de l'établissement a en effet assigné Lire plus

Des usagers des TER Auvergne-Rhône-Alpes dénoncent une « désorganisation » de la SNCF et demandent un remboursement à 100 % des abonnements.
La CGT Isère dénonce le “tout routier” et appelle à développer le rail

L'Union départementale CGT Isère condamne dans un communiqué la politique de déplacements menée au niveau de l’État et de la Région. Elle appelle à un Lire plus

Flash Info

|

30/11

12h42

|

|

30/11

12h10

|

|

30/11

11h46

|

|

30/11

11h01

|

|

30/11

10h04

|

|

29/11

18h12

|

|

29/11

16h01

|

|

29/11

11h15

|

|

27/11

10h31

|

|

26/11

19h48

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin